Mali: l’aide européenne se précise, Washington émet des doutes sur le plan de la Cédéao

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

«Consolider la lutte permanente contre le terrorisme et le crime transnational organisé»

L’Union européenne a donné son feu vert ce lundi à une mission de soutien à l’intervention militaire au nord du Mali. À Bruxelles, les ministres des Affaires étrangères ont donné leur accord de principe pour former les soldats de l’armée malienne. Le déploiement de troupes africaines ne devrait pas intervenir avant plusieurs mois. Les Etats-Unis, officiellement, expliquent qu’ils n’ont pas été invités à contribuer et considèrent que le plan d’attaque prévu pour l’heure par la Cédéao n’est pas à la hauteur.

 De source française, Washington a dit sans détour et en haut lieu que les effectifs prévus par la Cédéao seront insuffisants pour neutraliser le noyau dur des combattants du nord du Mali. Selon les Etats-Unis, il compte entre 800 et 1 200 hommes.

« Il est peu probable que 3 300 soldats d’Afrique de l’Ouest parviennent à réussir une opération militaire au nord du Mali, un terrain difficile pour eux car ils connaissent mal le désert et son climat, explique Andrew Mc Gregor, spécialiste du Mali à la Fondation Jamestown de Washington.Donc ces soldats s’exposent aux mêmes revers que ceux essuyés cette année par les forces régulières du Mali face aux insurgés du nord ».

Andrew Mc Gregor émet aussi des doutes quant à l’état de l’armée nigériane, un acteur militaire majeur de la Cédéao. Le général Carter Ham, commandant en chef d’Africom, quant à lui, s’est récemment inquiété des conséquences du coup d’Etat du 22 mars sur l’armée malienne, citant la dissolution d’unités et la perte d’équipements militaires.

« Il y a aussi des conflits au sein de l’armée malienne, entre les forces spéciales, les bérets rouges, et le reste de l’armée. Et puis ils ne sont pas à la hauteur, confirme Andrew McGregor.Mais l’idée de demander à cette armée malienne, un ensemble très hétérogène d’un point de vue ethnique, d’être en première ligne au nord du Mali, c’est aller droit dans le mur ».

Le général Carter Ham et la secrétaire d’Etat Hillary Clinton estiment qu’il est essentiel que l’Algérie participe à l’intervention militaire. Alger a promis samedi une lutte implacable contre le Mujao et Aqmi, mais de source française, sa participation est encore loin d’être acquise.

L’UNION EUROPÉENNE PRÊTE À UNE AIDE PLUS LARGE

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Benazet

Le principe d’une mission militaire européenne au Mali est désormais formellement acquis. Même si ses modalités pratiques restent encore à finaliser, les Européens n’attendent plus que le feu vert du Conseil de sécurité des Nations unies, dont ils ne doutent pas.

Dans le même temps, ils espèrent voir la situation à Bamako se normaliser, afin de pouvoir apporter une aide encore plus large au Mali. « On fait notre travail, et on espère vraiment aussi qu’il y aura bientôt un agenda à Bamako pour que ces autorités de transition puissent être transformées dans des autorités légitimes. Et ce serait une très bonne chose si une certaine négociation pouvait commencer avec des groupes du Nord,explique Jean Asselborn, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères.

Nonobstant, pour la population, il faut que Bamako établisse rapidement un agenda en tant qu’autorité de transition, afin qu’on puisse reprendre l’aide humanitaire. Dès qu’on verra que les structures de l’Etat refonctionnent, on pourra s’adonner à aider beaucoup plus ».

La mission militaire européenne devrait compter 250 hommes, qui devraient être déployés en janvier pour assurer la formation de 650 soldats maliens. Une façon, selon certains à Bruxelles, de rendre sa fierté et son efficacité à l’armée malienne.

RFI / 20/11/2012

10 Réactions à Mali: l’aide européenne se précise, Washington émet des doutes sur le plan de la Cédéao

  1. BABACAR27

    Il faudrait en effet plus de monde pour etre plus efficace
    avec l’Algérie en plus.

    Pour les USA sans l’armée de l’Algérie c’est mort.

    Si cette dernière s’entête il faudra bien essayer autre chose, même si les évèvements en RDC donne raison a l’analyse americaine

    en effet le M23 vient de rentrer dans Goma malgré 6700 casques bleus avec chars et helicos.

  2. martin.

    les américains veulent envoyer le soldats, donc ils disent que l arméee nigeriane n’est pas au niveau et que de toute facon on 10000 hommes c pas assez
    voila leur vrai raison, ils veulent pas voir la france devant et ils feront tout pour revenir devant en l affaiblissant.

  3. BABACAR27

    QUE L ALGERIE ENVOIE DES HOMMES DANS CE CAS
    SINON ON FERA AVEC LES MOYENS DU BORD DE LA CEDEAO DE L UE ET DE L UA
    A MOINS QUE VOUS LES USA VOULIEZ ENVOYER DES MARINES EN APPOINT

  4. malieni

    Ce qui me dépasse, c’est que les maliens dans leurs écrasante majorité continue de croire que l’extérieur viendra nous sauver et cela sans réfléchir à la facture multiforme qui nous sera très bientôt présenté.

    Des contrats seront faites sur nos mines 1

    Des contrats sur nos terre cultivable 2

    Des codes de gestions de nos familles à leurs images seront appliqués très prochainement pour nous déstructurer définitivement et nos pauvre femmes pensent que c’est pour leurs épanouissements 3

    Des politiques à double nationalités vont se remplir les poches et envoyés leurs familles dans leurs patrie de cœur 4

    Des rebelles à double nationalités vont aussi se remplir les poches et vivront encore pour longtemps en rentier sur nos têtes et cela consignés dans des accords imposés par l’extérieur 5

    et dans tous ça le malien lamda ne se sent même pas concerner par ce qui se passe sur sa têtes.

    Mais on a pas dit nos derniers mots. On reste debout même vaincu dans la bataille.

    Que dieu nous sauvegarde.

    • Sans pisser

      …’Des contrats seront faites sur nos mines 1
      … »Des contrats sur nos terre cultivable 2″

      La paranoîa se soigne très bien de nos jours, renseignes-toi!

      … »Des codes de gestions de nos familles à leurs images seront appliqués très prochainement pour nous déstructurer définitivement et nos pauvre femmes pensent que c’est pour leurs épanouissements 3
      Des politiques à double nationalités vont se remplir les poches et envoyés leurs familles dans leurs patrie de cœur 4″

      Ah, l’imbécilité, par contre… :cry: :cry: :cry: :cry:

      … »Que dieu nous sauvegarde. » Moi je vais même plus loin, Malieni:
      Que Dieu nous télécharge! :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

  5. nonalinertie

    Est-ce-qu’on a besoin des fonds des USA pour financer une guerre évaluée à autour 200 millions de dollars? Si les USA prêtent quelques drones, la Chine, l’Europe, le Nigeria, l’Afrique du Sud ou le Brésil, et quelques Etats fortunés arabes ne suffisent-ils pas à éliminer ces criminels?

    • Iskandr

      Cher frère, vous devriez savoir que les pays arabes ne prévoient pas de la République du Mali, Sauf le terrorisme et la rébellion touareg.

  6. nonalinertie

    Comment 3500 hommes de la CEDEAO + 4000 hommes du Mali, voire même 8000 maliens, plus des brigades d’autodéfense formées par l’Etat, avec les appuis aériens, peuvent être insuffisants pour déloger 1200 djihadistes? Le Niger seul, la Mauritanie seule, l’Algérie seule, arrivent à les circonscrire plus ou moins sur leur territoire respectif. Un énorme marteau pour écraser une mouche ! La seule réelle contrainte est de faire participer les nomades dans l’information des troupes internationales. Si les mouvements des bandits/terroristes dans le désert sont dénoncés par des nomades en réalité isolés et craintifs pour leur vie par les terroristes, la guerre s’achèvera en un mois maximum. Que les USA continuent à tergiverser à cause probablement des contraintes budgétaires, à laisser se développer un autre Afghanistan au sahel. Ils se rappellent mieux que tout le monde d’un certain 11 septembre…

    • Sans pisser

      … »Comment 3500 hommes de la CEDEAO + 4000 hommes du Mali, voire même 8000 maliens, plus des brigades d’autodéfense formées par l’Etat, avec les appuis aériens, peuvent être insuffisants pour déloger 1200 djihadistes? »

      Sur le papier, les comptes semblent sans appel, c’est vrai; Mais dans la réalité, il faut revoir les choses! Les 4000 hommes du mali dont tu parles ont largement démontré ce dont ils étaient capables, c’est à dire RIEN. Les bérets rouges qui étaient les seuls à avoir une formation commandos (et les seuls à avoir envie de se battre), l’autre abruti, de peur qu’ils ne ternissent sa petite gloire personnelle, les a emprisonnés, persécutés, et dissout! Donc, ne nous leurrons pas, la fameuse participation de l’armée malienne en « première ligne », c’est juste du bla-bla diplomatique destiné à apaiser sur le papier notre fierté sur dimensionnée de maliens!

      Enfin, même s’il ne s’agit que 1200 Djihadistes, ils seront très difficile à déloger parce qu’étroitement mêlés aux populations après avoir eu 10 ans pour s’y intégrer tranquillement!

      Mais je pense, que dans la réalité des faits, les usa traînent les pieds parce que dans les fantôches qui nous « gouvernent », les 2 hommes forts (c’est une image… :-D :-D ) ne sont autres que cmd et sanogo, et qu’il y a bien longtemps qu’ils ont classé cmd amateur et girouette dangereusement inconsistante, et quand à sanogaulle, outre le fait qu’il n’ait jamais été rien d’autre petit bidasse alcoolique, il surtout Putschiste, et ça, les ricains y sont foncièrement allergiques! Il suffite de relire les déclarations entre les lignes « et on espère vraiment aussi qu’il y aura bientôt un agenda à Bamako pour que ces autorités de transition puissent être transformées dans des autorités légitimes. » Traduction littérale: « on aiderait bien un peu plus, mais pas tant qu’on aura affaire à ces cons! » Et les usa n’ont cessé de marteler depuis le début que sanogo devait dégager de la scène politique, Il voient que le pitre est toujours là, tant pis pour nous!
      Du reste, les usa ne voulait pas intervenir du tout il y a encore peu de temps; C’est uniquement la décision de foncer de François Hollande qui a piqué leur honneur au vif! Il se voyaient mal en terme d’image laisser la france aller seule au charbon. Et c’est là, souvenez-vous, qu’ils ont viré de bord en annonçant « si la france y va, on ira à ses côtés! »Sans ça, on était partis pour n’avoir aucune aide américaine… « On vous dit qu’on ne bougera tant que sanogo sera là, vous laissez sanogo, alors démerdez vous! »
      Mais même s’ils y vont pour ne pas avoir l’air d’être derrière la france, c’est sûr que la motivation n’y est pas vraiment!
      Et ce peu d’enthousiasme, il ressort parfaitement dans leur déclarations.

  7. fakolyhakika1

    L’armée malienne laminée par le MNLA qui est à son tout en train de se faire botter par les groupes islamistes, ne pourra pas tenir la guerre de reconquête du nord, en tout cas dans son état actuel. Il faut que nous soyons :!: :!: :!: :!: :!: