Mali: le MNLA pour le dialogue et contre une intervention militaire

39 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

ALGE – Un responsable du Mouvement national de libération de l`Azawad (MNLA) a affirmé soutenir le dialogue pour résoudre la crise dans le nord du Mali et demandé à la France de « renoncer à son attitude va-t-en guerre », dans un entretien à un quotidien algérien paru samedi.

Mossa Ag Attaher, coordinateur diplomatique du MNLA, a indiqué que son groupe « sout(enait) toutes les voies de dialogue pour dénouer le conflit dans le nord du Mali et s`opposera par conséquent aux partisans d`une intervention militaire », dans une interview au journal L`Expression.

« Une intervention dans l`Azawad (nord du Mali) mettra de l`huile sur le feu au Sahel et embrasera toute la région », a estimé M. Attaher, en demandant « à la France de renoncer à son attitude va-t-en guerre ».

« Au MNLA, nous soutenons une solution politique négociée, qui prendra en considération les revendications du peuple de l`Azawad », a-t-il ajouté.

Selon lui, toutes les parties impliquées dans le conflit, y compris le MNLA, doivent être associées à ce dialogue.

Il a ainsi indiqué soutenir les négociations en cours à Ouagadougou et à Alger avec des représentants d`Ansar Dine, un des trois groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali depuis fin juin. Les deux autres sont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l`unicité et le jihad en Afrique de l`Ouest (Mujao).

M. Attaher a estimé qu` »aucune solution définitive ne peut être trouvée à la crise en mettant à l`écart (…) des négociations le MNLA », précisant avoir saisi le secrétaire général de l`ONU, Ban Ki-moon, de cette question.

Le MNLA est un mouvement de rébellion touareg. Laïc et prônant l`autodétermination, il a été évincé de la région par les islamistes, mais il est largement considéré comme un acteur d`une éventuelle solution négociée.

Les préparatifs en vue d`une intervention militaire dans le nord du Mali s`accélèrent, les chefs d`Etat ouest-africains devant se réunir dimanche à Abuja pour en approuver les modalités, qui seront transmises la semaine prochaine à l`ONU pour un feu vert définitif.

SOURCE:  du   10 nov 2012.    

39 Réactions à Mali: le MNLA pour le dialogue et contre une intervention militaire

  1. moussa ag

    BIZAAAAAAAARRRRRRRE….

    QUAND ON N’ÉTAIT PRÉSENT SUR LE TERRAIN…ON NOUS A PAS DEMANDÉ DE « DIALOGUER » OU « NÉGOCIER »…..

    QUAND ON FUIT LE TRRAIN COMME DES LÉZARDS…ON NOUS INVITE À « NÉGOCIER » OU « DIALOGUER »…

    Moussa Ag comprend maintenant pourquoi on maintient UNE ARMÉE D’ATHLÈTE COUREUR DE VITESSE ET DE FOND….au lieu d’une ARMÉE DE BRAVES SOLDATS…ça semble plus efficace…

    Je m’engage à ne plus utiliser le terme « SOLDATS RATÉS » mais plustot le terme « COUREURS DE FOND »…mais eule ment si l’hymne national est modifié …

    Bon …je farce … avant que les nationalistes me traitent d’apatrides ou de REBELS :lol: :lol: :lol:

    Moussa Ag, qui est confus par les appels de dialogue du gouvernement de l’ex état sans jamais être un état … du ZAZAREVE…JE VOUS AVAIS BIEN QUE TOUT RÊVE SE TERMINE PAR LE RÉVEIL…OU LA MORT…AU DIABLE AVEC VOS DIALOGUES!!!!

  2. celui qui se tape blanche neige et sa coco 100 armes

    La situation dans ce noprd Mali m’édifie sur ce qui s’était passé, il y a des siècles , quand des étrangers , Europ^éens, et Arabes sont venus jusque chez-nous pour nous réduirte en esclavage avant de nous coloniser. Je suis maintenant convaincu que nos anc^tres avaient tergiverser, avaient palabrer pour savoir comment se défendre pour repousser les envahisseurs et au bout d’un moment s’était trop tard, les barbares s’étaient bien installés ! Les pays nègres sont les seuls au monde à demander à d’autres peuples comment et quand ils doivent se battre pour éviter encore l’humiliation . Les Algériens avaient-ils demandé l’aval de l’ONU pour écraser ces mêmes islamistes qui voulaient modifier les fondements démocratiques de leur Nation ? Non ! Ne donnons une seule once de possibilité de s’en sortir à bon compte à ces salauds de l’AQMI et de leurs amis d’Ansar dine et du MUJAO sinon dans quelques années ils recommenceraient au Niger ou Ailleurs ! Pas de négociations avant l’angement de se retirer complètement de cette Partie du Continent.

  3. Observer

    Tous les alliés d’Alger sont en train de s’opposer à l’intervention. Et là, je crains vraiment qu’il ne soit trop tard. Alger a trop joué avec le feu. S’est montrée trop cynique avec le Mali et avec ATT. Alger regrettera ATT pour l’avoir trahi et abandonné en lâchant sur le Mali ses hordes de séparatistes et de terroristes au moment où ATT réclamait en vain une solidarité pour régler le problème. Alger aura finalement à ses portes une présence militaire étrangère, chose que ATT était le seul à pouvoir lui éviter. Et en grande partie, ATT a payé pour cela, sinon, rien de tout ce qui lui est arrivé ne serait arrivé et le Mali n’aurait jamais vécu tout ce qu’il vit si ATT avait beaucoup plus pensé au Mali qu’à Alger. C’est le début d’une longue et dangereuse période d’incertitude pour l’Algérie qui, si elle n’y prend garde, vivra son printemps arabe très prochainement. Nous ne pourrons plus la pleurer parce que le Mali nous aura coûté toutes nos larmes.

  4. Talbot

    Il sont bizarres ces gens. Ils occupent une partie du territoire d’un pays souverain, tuent des soldats, mutilent de pauvres populations civiles sans défense, etc. Et maintenant ils veulent avoir un mot à dire par rapport à l’opportunité une intervention militaire. Les autorités de la CEDEAO ont l’occasion unique d’éliminer ces bandits sans foi ni loi de cette zone, s’ils se compromettent dans des accords pullisanimes et sauvent la peau et ou evitent le passage devant la justice et la prison (où la plupart des chefs rebelles mafieux ont leur place dans ce monde), alors ils auraient trahi la confiance des populations de ces pays et faient honte aux mânes de nos ancêtres…

  5. Diop

    les algériens doivent être les derniers à donner des leçons pour des négociations .C’est l’algérie qui abrite en base arrière tous ces mouvements térroristes depuis des années.C’est en algérie qu’ils s’alimentent en carburant et nourriture et la frontières est plus que poreuse.Il faut que les maliens arrêtent d’être hyper naifs.Il faut accuser l’algérie,ce sont des complices de ces terroristes.Même s’il faut entreprendre une guerre de 100 ans avec ou sans les occidentaux,les maliens doivent se bettre et bouter dehors ces pingouins.En tant que sénégalais je sais que le sénégal dans la situation du mali n’aurait jamais laissé même 1 mois une occupation de son térritoire.

  6. fassoden223

    MOUSSA ATTAHER TU EST UN CHIEN.TA PAS D’AUTRE CHOSES A DIRE?
    ET C PAS MNLA QUI AS AMENE LA GUERRE AU MALI? POUR QUOI UNE SOLUTION POLITIQUE MAINTENANT APRES 50 an? NOUS LES MALIENS DU SUD ON C BATRE POUR AVOIR A MANGER, ET VOUS DORMIR POUR AVOIR L’ARGENT FACILE?
    CE PAS LE GOUVERNEMENT MALIEN QUI NOUS DONNE A MANGER.
    DONC VOUS DOIS BIEN TRAVAILLE ET LAISSE C MODE DE VIE FEMMINIST.

    • afdly

      Et toi tu es un macac ! Sale negre ! Est ce que le Mali donne a’ manger aux Touaregs ? Sales voleurs de la Republique.

      • Negre oui il en est fier.Tu n est pas superieur a lui.

      • Observer

        Afdly, tu es en train de lui répéter les mots qui ont été prononcés à ton endroit en Italie et t’ont fait si mal que tu crois que c’est devenu l’insulte suprême???!

      • A vos armes, prêts, partez!

        … »Et toi tu es un macac ! Sale negre ! »…

        Et dire qu’on est au 21ème siècle!!! :cry: :cry: :cry: :cry:

        Quelle évolution réelle depuis l’esclavage du 16ème siécle, la ségrégation du 20ème siècle aux etats unis, l’apartheid des années 70 en afrique du sud?

        QUELLE EVOLUTION??????????????????????????????????????????

        Sale con!

      • Amos Daniel

        Toi Afdly, l’âne, le chien et cochon Touareg et tous les fils de prostituées, et nous allons anéantir tous les Touareg du Mali tout.

  7. Broulayi

    :-D :-D :-D :-D :-D :-D

    Merci les gars… Merci… J’accepte avec grand honneur votre choix d’être PRESIDENT… :-D … Mais…

    Mais… mon programme c’est : « Place aux jeunes »… Limiter l’âge pour être député à (45 ans + bac+5)… et pour être président à (50 ans + bac +5 également). Les vieux peuvent diriger les collectivités, siéger au conseil des collectivités (futur Sénat), être conseillers, être ministres pour leurs compétences avérées…

    Mais nous devons laisser la place aux jeunes d’Afrique. Leur avenir est en jeu dans le concert des Nations. Dans les pays africains, plus de la moitié de la population a moins de 25 ans. Alors, les vieux n’ont pas le droit de compromettre leur avenir.

    Dans quelques mois, dans quelques semaines, des jeunes africains vont… peut-être … (je ne le souhaite pas) … donner leur vie pour la liberté de leurs concitoyens… :mrgreen: … et pour la liberté du monde. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    Plus que jamais, la jeunesse africaine doit être formée, et être au devant de la scène du développement du continent africain.

    Donnons une bonne formation à nos enfants, et disons : Place aux jeunes…….. :-D :-D :-D :-D

    Et vive le Mali. UN et INDIVISIBLE. Démocratique et laïc.