Le PM réitère son attachement au dialogue avec le MNLA et Ansar Dîne

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dr Cheick Modibo Diarra

Le Premier ministre malien, Cheick Modibo Diarra, a réitéré son attachement au dialogue avec les compatriotes maliens qui ne remettent pas en cause l’intégrité territoriale du Mali et son caractère laïc, indique un communiqué de la primature déposé lundi matin à Xinhua.

Le texte précise que « les discussions avec le médiateur de la crise malienne, le président du Burkina Faso (Blaise Compaoré, Ndlr), ont également porté sur les canaux de dialogue à ouvrir entre les autorités gouvernementales et les groupes rebelles comme le Mnla et Ansar Dîne dont les représentants ont été reçus récemment par le Président du Faso, dans la capitale burkinabé ».

Le PM a rencontré dimanche à Ouagadougou le médiateur de la crise malienne, le Président du Burkina Faso, rappelle le communiqué.

Dans le même texte, le PM a expliqué qu’autant les négociations sont nécessaires, autant il est indispensable de recourir à la force en vue de bouter hors du territoire malien les terroristes et les narco trafiquants qui occupent illégalement les régions de Gao, de Kidal et de Tombouctou.

Selon le communiqué, « A ce sujet, le PM a souligné une nouvelle fois la contribution du Médiateur ainsi que la mobilisation de la communauté internationale autour de la cause malienne ».

On retient du texte que lors des entretiens avec le président Blaise Compaoré, « les derniers développements ont été passés en revue ainsi que les voies les meilleures pour trouver une solution durable et définitive à cette crise ».

Le texte rappelle que « le Premier ministre est arrivé à Ouagadougou dans la nuit du samedi au dimanche en provenance du Maroc où il a participé à la 5e édition des Méditerranée Days (Medays) ».

Publié le 2012-11-19 21:53:47 | French. News. Cn

13 Réactions à Le PM réitère son attachement au dialogue avec le MNLA et Ansar Dîne

  1. maiga issa

    Le PM nous dit qu il veut negocier sachant bien qu il n a pas le choix, mais il faut fixer des prealables,les negociations doivent rendre justice aux victimes en punissant les auteurs des crimes,il faut distinguer le bon grain de l ivraie,clarifier les mots car ils ont leur importance surtout en face de felons de renegats et d apatrides en fait des sans foi ni loi.Ainsi on n evitera de parler de federation d autodetermination,un groupuscule ne doit en aucun cas imposer ses vues a la majorité,il faut pour cela demander a gao tombouctou et kidal de se pronocer.Iyad Aghaly qui est loin d etre bete a dit qu il imposerait sa charia in fine a kidal seulement, cela signifie t il que c est kidal la terre des touaregs?Si negociations il y aura le mali doit rester inflexible sur la forme actuelle de l etat et revoir le decoupage administratif qui creait un cercle pour chaque berger.

  2. YIRIBA

    Bonjour,nous commençons à doute sur la sincérité du PM Cheik Modibo Diarra,car il tient plusieurs langage différent.Il ne faut pas qu’il accepte le jeu de Blaise et Bassolé.Depuis l’indépendance à nos jours le Mali a tout donné à ces Touaregs.Donc gérons une fois pour tout.
    AUCUN ACCORD A SIGNE AVEC CES BANDITS ON’EN A MARRE