Mali: les islamistes armés se rapprochent de la ligne de front

41 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Les jihadistes continuent d’affluer vers la localité de Bambara Maoudé, un peu au sud de Tombouctou, en direction de Douentza. Ces dernières heures, ils ont même avancé au-delà de cette localité, qu’ils utilisent maintenant comme base arrière. Actuellement localisés à Boré, ils sont quasiment face à l’armée malienne régulière.

 

À bord d’une cinquantaine de véhicules, les islamistes sont désormais à une quarantaine de kilomètres de la ligne de front. Ils se trouvent dans une localité du nom de Boré.

Des témoins les ont vu armés, en train de constituer des petit groupes à l’est et à l’ouest de cette localité qui débouche sur Konan, ville où les troupes régulières sont armées jusqu’aux dents.

On ne connaît toujours pas les intentions des islamistes, mais il devient de plus en plus clair qu’ils visent le sud du pays aux mains des loyalistes. Depuis quelques jours, ils ont mis sur pied une importante base militaire à Bambara Maoudé, localité située entre Tombouctou et Douenzta.

Et au cours des 24 dernières heures, ils ont véritablement progressé. Ils sont dans un premier temps arrivés dans le village de Ngouma, situé à 90 km de Douenzat. Ils ont contourné le lac Gnagagne, pris ensuite la direction de Nimignama, autre petite localité, avant de remonter sur la route nationale bitumée, pour se retrouver actuellement à Boré. C’est-à-dire quasiment face à face avec l’armée malienne. La situation est tendue.

 

 RFI

41 Réactions à Mali: les islamistes armés se rapprochent de la ligne de front

  1. veridique

    Je voudrais demander à mes chers amis et cheres amies de maliweb de ne pas confondre l’armée malienne au front avec la racaille de kati dirigée et entretenue par l’ubuesque cpt de la Gueule sanogo. Ceux qui sont aux front actuellement sont des fils dignes de ce pays , ce sont des hommes qui en ce moment meme sont entrain de regarder la mort en face et s’apprete à l’affrontrer. C’est vrai, c’est leur devoir, mais la mort reste quelque chose de douloureux. Nous devons les soutenir. Vraiment, nous devons prier pour eux , priez pour le Mali et ne pas faire d’amalgame avec la racaille de l’autre idiot qui de toute façon finira mal et très mal, meme s’il arrive à lier le ciel et la terre avec ses mains. ceux qui sont au front et qui ont la dignité de tenir leur engagement merite vraiment que nous les respections. Vive une armée republiçaine au Mali qui defend son peuple et son territoire.

    • justicequity

      veridique cher ami wait and see .

      • veridique

        prions pour le meilleur mon frere. soutenons les tant qu’ils font leur devoir. Ceci est aussi notre devoir.

  2. justicequity

    Excellente nouvelle comme les putschistes sont entrain de s’enrichir en maintenant la tête du pays sous l’eau , ces barbus risquent de finalement débloquer le statuquo entretenu par les militaires, les politiques, leaders religieux, société civile ,… je vous dis une chose si ces barbus attaquent nos positions avec les portables aux premiers morts dans nos rangs les ordres viendront des familles de nos soldats et non du commandement, qui leur diront de déserter. Après tout quand on voit qui et comment le Mali est dirigé qui mérite de mourir pour sauver un tel régime avec un tel gouvernement ??? en tout cas pour ce qui est de ma part je pense que personne ne doit mourir pour défendre des gens qui ne sont là que pour leurs propres intérêts , peut être que tout simplement ceux qui profitent du pays devront prendre les armes le défendre, après tout ce sont eux qui ont beaucoup à perdre contrairement à beaucoup de maliens.

  3. ZOROHE

    Nous avons assez entendu, place aux actes maintenant. Il vaut mieux aller surprendre l’ennemi que de parler, parler chaque fois. Priere de ne plus rien dire sur les strategies de l’armee au public qui est dejà paniqué par les rumeurs.

  4. dramane coulisakoiba

    Un seul mot d’ordre:militaires surtout ceux de kati rejoignez le nord et combattez,c’est tout cequ’on vous demande.

  5. Koumba Sacko

    Nous disons que le tigre ne crie pas sa tigritude il rugit et bondit en même temps sur sa proie

    Nous disons qu’1 vrai stratège militaire ne dévoile jamais au public sa stratégie il fait tout dans la discrétion totale et l’ennemi qui croyait avoir à faire à 1amorphe est surpris de se retrouver dans l’au dela en Enfer

    Nous disons seuls les tonneaux vides font du bruit Nous disons seul le froussard à l’image du singe fait beaucoup de gestes et de bruits pour essayer d’effrayer

    Nous disons que la zone nord du Mali aura bientôt 1site touristique de plus

    Nous disons que ce site s’appelera « le tombeau des Suppôts de Satan Satan faits humains adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist » d’Aqmi d’Ansar Eddine Boko Haram Mujao et consorts

    • Sans s'presser

      Madame Koumba sacko,

      vous devez faire partie de ceux qui me haïssent sur mb (le plus grand nombre, je vous rassure) eu égard aux quelques réponses un peu vives que j’ai eu à formuler en réponse à certains de vos posts qui m’indisposaient.

      POUR UNE FOIS,

      Je voudrais vous remercier d’avoir écrit: « Nous disons que le tigre ne crie pas sa tigritude il rugit et bondit en même temps sur sa proie »

      parce qu’à mon avis, en une seule phrase, vous avez TOUT dit, et TOUT résumé!

      Respect Madame Koumba Sacko, respect.
      :wink: :wink: :wink:

  6. 1FILSDUMALIBA

    Si notre armee ne rentre pas dans l’action pour repousser ces bandits, alors ca sera ceux qui avanceront tranquillement.

  7. Comme on le dit en BAMBARA  » hakè bè fali kou samali là » qui veut dire qu’il y a une limite de tirer la queue de l’âne.Trop c’est trop,pour moi c’est très simple soit on accepte tous les sacrifices y compris en vie humaine pour libérer le pays soit on laisse le nord pour eux un point c’est tout.Moi j’en ai marre.Les palestiniens font la guerre avec les pierres contre les chars et nos babouins de kati parlent d’armes. EHHH DIEU !!!!!!!! :cry: :cry: :cry:

  8. barkbiiga

    l’attente de l’arme malienne depuis ce lundi matin serait due à des consignes de la CEDEAO selon lesquelles, elle ne doit riposter à moins d’une distance de 30 kilomètres des assaillants.’ »

    seul au mali cela se passe . honte de l afrique. apres le respect des consignes de la CEDEAO , 2e consignes viendrait de L ONU pour un riposte pacifique c est a dire deposer les armes et tenues, semparer les robes des femmes et detaler , 3e consigne viendrait de kati pour un repli tactique au niger ou en guinee. pendant que les grades de kati vident tous ce qui reste des caisses et direction la france ou les usa pour des stages antiterrorismes.

  9. Kone31

    …….Vivement le début de cette guerre. On a en assez maintenant. soit on gagne et on reprend nos terres soit, on préri tous ensemble. Les lâches qui attendent le feu vert pour attaquer l’ennemi? C’est pitoyable! Vos pères, mères, frères,soeurs vivent dans l’enfer depuis 2011 et vous vous dites être des militaires? Vous faites la honte à tous les maliens.