Mali: les islamistes d’Ansar Dine prennent le contrôle de Léré

24 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

De jeunes combattants islamistes, dont deux mineurs, dans le nord du Mali, le 27 septembre 2012.

BAMAKO, Mali (Sipa-AP) — Les islamistes qui contrôlent le nord du Mali ont pris la ville de Léré aux rebelles touaregs, a annoncé mercredi Sanda Abu Mohammed, le porte-parole du groupe extrémiste Ansar Dine.

Cette ville se situe dans le nord-ouest du pays, à une soixantaine de kilomètres de la frontière avec la Mauritanie.

De son côté, le porte-parole des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), Mohamed Ag Attaye, a précisé que ses troupes s’étaient retirées dans une base au nord de Léré.

Les islamistes ont chassé les rebelles touaregs des principales villes du nord du Mali, et en ont pris le contrôle.

En prenant possession de Léré, les islamistes contrôlent désormais les principales villes qui bordent la Mauritanie et le Niger. Malgré tout, les Touaregs ont expliqué qu’il n’était pas important de perdre le contrôle des villes, parce qu’ils peuvent opérer efficacement dans les zones désertiques.

cc/AP/pyr
(Sipa / 28.11.2012 18h39)

24 Réactions à Mali: les islamistes d’Ansar Dine prennent le contrôle de Léré

  1. jokilen

    Diversions, personne n’a chassé personne, car MNLA et Ansardine même chose.la presse occidentale vous divertit pour rien du tout. Agitation de MNLA qui est l’élément de propagande véritable à travers son chef et chef de tous les groupes au nord Ag Riad Gahi (nom bizare). Ne croyez pas à ces fanfaronnades. Il n ‘y a pas de guerre entre ces gens tout simplement une diversion pour avancer car ils soupçonnent quelque chose, hier c’était Menaka, aujourdhui Léré 795 km, après demain c’est Douentza. Tout cela ne sert à rien que l’armée s’apprête pour chasser loin tous ses gens. Surtout cessons d’être leur complice et Dieu Sauvera le Mali.

  2. La fin de l’occupation du nord passe par l’assassinat de Iyad. C’est regrettable car nul ne doit vouloir la mort d’une autre personne, mais c’est ca la réalité.

  3. Niyefôkoyesegou

    Ils ont pris ces villes, ils vont les liberer !

  4. TOURE ABBA

    encore l’onu vient d preciser les choses, la voix du dialogue n’est pas epuisée alors aucune intervention au nord!!cela veut dire qu’il donne largement au mali l temps d soit se battre soit negocier
    si les moyens de la guerre ne sont pas là!pendant c temps, les populations du nord doivent une fois de plus etre bien organisées pour meme operer certaines exactions sommaires des islamistes, MNLA OU MUJAO.En tout cas le peuple malien doit sentir quelque chose meme si j soutiens l’armée malienne.le peuple ne peut pas rester bras croisés sous le pretexte q l’armée n devoile pas ses secrets ,mais elle bouge on l saura d’une maniere ou d’une autre!!Il faut comprendre que la crainte auj est d voir tot ou tard cette population abdiquée et accepter definitivement les occupants!!Aujourd’hui ce q j p dire tout ceux qui sont restés dans ces regions n’ont pas simplement les moyens de quitter pour se mettre à l’abris sinon ils vont quitter et donc les pauvres qui sont restés voient que la liberation sera longue alors autant accepter les principes d l’occupant .Aujourd’hui il n faut vraiment pas s’etonner de voir q ces gens recrutent massivement parmis les jeunes qui sont restés et qui n’ont rien !ils sont oblig meme s’ils n sont pas daccord avec eux!!LE MALI A SON DESTIN EN MAIN§AUJOURDHUI L’ATTENTE EST LONGUE POUR LES POPULATIONS§§ALLONS Y A LA NEGOCIATION AVEC CEUX QUI PEUVENT ACCEPTER L4INTRIGRITE TERRITORIALE DU MALI ET LA LAICITe, il n’ya aucune honte finalement et c’est c q v la communauté internationale ,l’onu a compris qu’il faut eviter un bain de sang face aux fous d Dieu qui n’ont rien à perdre et les population slment payeront le prix d cette guerre

  5. bjr c’est triste encore de les voir grignoter notre territoire.Léré n’est pas loin de segou.le peu de territoire qu’on a,il faut le protéger je n’ai jamais su que c’était le M N LA qui était à léré.Attention notre inertie risque de nous coûter cher .

  6. Gouss

    Mes frères et soeurs Maliens, vraiment si on veut récupérés le nord, il faut un soulèvement national, ces ratés de soldats de sanogo et ces sanogotins laches et ratés ne peuvent pas rester sous les climes et les 4*4 tandis que nos parents subissent l’enfer dans le nord.Pourquoi les maliens aiment parler seulement,pourquoi on se soulève pas pour faire un grand scandale pour aller botter le culs de ces soldats ratés qui’ils partent de gré ou de force faire leur devoir?Restons à parler seulement, Ban ki moon a été clair, et vous verrez ici que l’option militaire ne sera jamais plus adopté à l’ONU.

  7. coutinho

    « Malgré tout, les Touaregs ont expliqué qu’il n’était pas important de perdre le contrôle des villes, parce qu’ils peuvent opérer efficacement dans les zones désertiques. »
    Ils ont des drônes peut-être!! :lol: :lol: :lol:
    Cependant, eux, au moins, y croient :idea: :idea: :idea:
    contrairement à SANOGO et ses voyous :twisted: :twisted: :twisted:

    • kouroukanfouga

      :-D :-D :-D :-D

      si si si c’est vrai….ils trouveront toujours un moyen d’opérer dans le grand sahara !

      N’oublie pas qu’avant le nord du Mali ils étaient en Libye, puis Gao, ensuite Ménaka, maintenant Lébér…….ils iront jusqu’à Ouarzazate s’il le faut !

      :-D :-D :-D

  8. Abdoooooooooo

    Qu’ils exterminent les tous les rats du MNLA qui leurs ont ouvert la porte du Mali après que ATT leur a offert des négociations sur un plateau d’or. jamais le peuple malien ne pardonnera le MNLA

  9. TOUT CE QUE NOUS VOUS DEMANDONS C EST DE CESSER DE PRONONCER LE MOT « azawad » .PUISQU IL N EXISTE PAS ET IL N EXISTERA JAMAIS.DITES PLUTOT .
    NORD MALI

  10. TOUT CE QUE NOUS VOUS DISONS C EST DE CESSER DE PRONONCER LE MOT

  11. Taavarich

    braves soldats maliens faites quelque chose, l’histoire vous regarde et vous jugera quelque soit l’issu.

  12. FARA1001

    Avant hier c’etait ça

    Léré menacée par la coalition terroriste; le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed prépare un accueil
    Lundi, 26 Novembre 2012 Écrit par Ahmeyede Ag Ilkamassene Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed, le Lion de l’Ouest

    Pendant que Bilal Ag Acherif, le Président du CTEA, porte la voix de l’Azawad en France, la coalition terroriste AQMI-MUJAO-Ansar Adine essaie d’occuper Léré, la cinquième ville de l’Azawad sous le contrôle du MNLA. Le lion de l’Ouest, le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed, Commandant de zone du MNLA à Léré prévient la coalition terroriste qu’elle y essuiera une hécatombe pire que celle de Ménaka.

    http://toumastpress.com/actualites/liberation-azawad/868-lere-menacee-coalition-terroriste-colonel-alghabass-ag-hamad-ahmed-prepare-accueil.html

    Durant les rencontres officielles du MNLA avec les plus hautes autorités françaises, Bilal Ag Acherif et le reste des émissaires du MNLA qui l’accompagnait ont rappelés à la France que le MNLA n’abandonnera jamais sa seule et unique revendication qui est l’indépendance de l’Azawad.

    Pendant que la diplomatie azawadienne se renforçait autours de Mossa Ag Attaher, le Monsieur Europe de l’Azawad, la coalition terroriste composée de la secte Ansar Adine, du MUJAO (Mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest) et AQMI (Al Qaeda au Maghreb Islamique) essai d’étendre sa zone d’influence à Léré, 5eme ville de l’Azawad, et sous contrôle du MNLA depuis que les derniers soldats maliens l’avait fui.

    Tout comme à Ménaka, la coalition terroriste a reçu un message clair et sans équivoque pour lui signifier que Léré ne lui sera pas servie sur un plateau d’argent. Le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed, commandant de zone jure que tant qu’il sera vivant, le drapeau noir de la coalition terroriste ne flottera jamais sur la ville de Léré. Aux tentatives de négociation et de corruption de Haroune Ag Saghid, homme de confiance d’Iyad Ag Ghaly, le lion de l’Ouest a affirmé que ses combattants ne quitteront jamais la ville de Léré, et jamais il ne fera partie de l’organisation terroriste Ansar Adine.

    Malgré que les terroristes lui ont offert plus de 30 millions de francs CFA, trois voitures Toyota neuve disponibles immédiatement, et 5 millions de FCFA a tous ses adjoints, le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed n’a pas dévié de sa position. Il a dit à Haroune Ag Saghid: Azawad Ibass Inaz (l’Azawad ne se vend plus), un clin d’œil à la jeunesse azawadienne qui chantait en cœur ce slogan durant la dernière année de la colonisation malienne.

    A 17 heures GMT, l’adjoint du Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed nous a demandé de dire aux Azawadiens de rester calme parce que Léré ne tombera jamais de leur vivant. Il continue en lançant que si Léré tombe, les Azawadiens doivent savoir qu’ils ont donné tout ce qu’ils avaient et qu’en face, la coalition terroriste a reçu des renforts en hommes et en armes venant d’autres pays.

    A Léré, le dispositif militaire déployé par les hommes du Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed semble être impressionnant. Selon un civil que nous avons joint au téléphone, des armes lourdes qu’il n’avait jamais vue dans la ville sont apparues tout soudainement et ont étés positionnés sur tous les points d’entrées de la ville. Selon lui, grâce à la position géographique dans laquelle se trouve déployée ses armes lourdes, elles feront un ravage sur tout intrus qui voudra entrer dans la ville sans le consentement des détenteurs de ses engins de guerre.

    Les azawadiens peuvent alors dormir tranquille en remerciant le ciel d’avoir donné à l’Azawad un officier aussi noble que le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed. Des hommes co

  13. FARA1001

    A vous de jugez

    Aujourd’hui c’est ça :

    Ecoutant la voix de la sagesse, Col. Alghabass Ag Hamad’Ahmed, le lion de l’Azawad, se retire de Léré
    Mercredi, 28 Novembre 2012 Écrit par Ahmeyede Ag Ilkamassene Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed à Léré

    Le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed, la fierté de tout un peuple, a finalement écouté les centaines de dignitaires, et de leaders d’opinions qui lui demandaient de faire sortir ses combattants de la ville de Léré pour éviter à toutes les parties de nombreuses morts. Tôt ce matin, le lion de l’Azawad et ses hommes sont sortis de la ville qui fut aussitôt contrôlée par la coalition terroriste.

    Il y a une semaine, Iyad Ag Ghaly envoyait une partie des combattants de la secte Ansar Adine à Ménaka pour combattre aux côtés des terroristes d’Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI), et du Mouvement pour l’Unicité du Jihad en Afrique de l’Ouest (MUJAO).

    Pendant que le satanique Iyad Ag Ghaly s’assurait de la victoire de la coalition terroriste à Ménaka grâce à la présence de ses hommes de confiance, lui-même rencontrait à Tombouctou les leaders d’AQMI et du MUJAO pour planifier la prise de contrôle de Léré située à quelques heures de Tombouctou.

    Il y a 5 jours, le traitre Colonel Kommo Ag Minini stationné à Niafounké s’est rendu dans la ville avoisinante de Léré. Là-bas, il essaya d’effrayer le MNLA en lui disant que plus de 300 véhicules de la coalition terroriste (AQMI, MUJAO, et Ansar Adine) le suivait et qu’ils étaient prêts à attaquer la ville. Avec son charisme habituel, le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmed répondit à Kommo Ag Minini :

    «le peuple Touareg n’entendra jamais que nous avons abandonné la ville de Léré. Tu peux dire à tes compagnons terroristes de venir et de ne pas rester en arrière. Nous les attendons. Nous sommes prêts à leur offrir un accueil qu’ils n’ont jamais reçu auparavant.»

    Le traitre Kommo Ag Minini qui fut sauvé en Janvier des griffes de l’armée malienne s’en est allé pour transmettre la réponse de la brigade de Léré au satanique Iyad Ag Ghaly et au reste de la coalition terroriste.

    Peu après, Iyad Ag Ghaly à dépêché à Léré son homme de confiance Haroune Ag Saghid à qui il a donné carte blanche pour négocier et déstabiliser les troupes du MNLA à Léré. Comme dit dans notre édition précédente, le Colonel Alghabass Ag Hamad’Ahmad s’est vu offrir des millions de FCFA et trois voitures tout-terrain neuves de marques Toyota disponibles immédiatement. Les autres officiers du MNLA de Léré se sont vu offrir plus de 5 millions de FCFA pour rejoindre la secte Ansar Adine.

    Le Colonel Alghabass répondit à Haroune Ag Saghid en ces termes:

    «le peuple Touareg n’entendra jamais que j’ai vendu mon âme au diable à cause de quelques plaisirs temporaires. L’homme qui me corrompra n’est pas encore né. Ne vous fatiguez pas à faire ce que vous ne réussirez jamais. Si vous voulez Léré, attaquez-là tout simplement.»

    Lorsqu’elle fut approché par Haroune Ag Saghid et ses compagnons, près de la moitié des jeunes combattants a répondit :

    «nos oncles se sont fait tués au Tchad, au Liban, et en Israël dans des guerres qui ne leurs appartiennent pas. Les survivants nous ont conseillés de ne plus jamais nous sacrifier pour des guerres qui nous sont étrangères. On se bat pour notre pays l’Azawad, et vous vous voulez nous détourner de cela pour nous conduire vers une guerre terroriste qui ne nous concerne pas? On ne vous suivra jamais même si vous amenez ici tout l’argent du monde.

    http://toumastpress.com/actualites/liberation-azawad/869-voix-sagesse-alghabass-hamad-ahmed-retire-lere.html

  14. FARA1001

    C’est une strategie comme ça le mnla est hors-jeu(indepandence et autodetermination rejeté) ces combattants endosse l’etiquette Ansar-dine et vis-vera selon les situations.

  15. Eh allah !

    Il ne suffit pas de dire non. Il faut tout simplement demander la mobilisation commune pour prendre les arme. Sinon il n’y a pas une autre solition. Tu crois que les 14 millions de maliens en criant non non non permettra la fuite des envaillisseurs ? Il ne faut pas rêver !
    Les armes, les armes et les armes…

  16. FERGA

    POUR aller de négociation deposez les armes et arretez vous meme les criminels qui sont parmis vous et remettez les autorités maliennes et conformez vous aux lois de la république cela est simple en ce moment on peut parler de ….

  17. Freres maliens, freres africains, freres humains, LE FRONT ANTI-NEGOCIATION EST NE. faites passer le mot: dans les villes, campagnes, hameaux et villages, contres et bougouda, les peuples du Mali ne pardonneront jamais a leur dirigeants de comparer et de compromettre L’AVENIR DE 14 MILLIONS DE PERSONNES POUR SAUVER 1500 (OU MOINS) PERSONNES.
    SUR FACEBOOK, DANS VOS EMAILS, VOS CORRESPONDANCES, DANS LES SOTRAMAS, DANS LES BUS SUR VOS MOTOS ET DANS VOS VOITURES, DANS VIS GRINS DE THE, DANS VOS SALLES DE CLASSE DANS VOS CONVERSATIONS TELEPHONIQUES, DITES LE AVEC force et conviction : JAMAIS DE NEGOCIATION AVEC LE MNLA OU ANSAR DINE.
    Les europeens ne doivent pas pousser le Mali a negocier avec des gens qui ont enleve leur compatrioteS pour le vendre a AQMI. L’Algerie ne doit pas se faire la voix d’apatrides et de trafricquants qu’elle a chasse de chez lui ET AU MEME MOMENT elle refuse la moindre concession a SES COMPATRIOTES DE LA KABYLIE.
    QUEL HONNEUR ET QUELLE DIGNITE Y A-T-IL POUR UNE ETAT, UNE NATION A S’ASSOIR ET DISCUTER AVEC UN GROUPE QUI NE VEUT PAS VIVRE AVEC LES AUTRES.
    Il est plus que temps, Associations des ressortissants du Nord, hommes politiques, societe civile, Religieux et athes, somas et donsos,paysans, eleves, Maliens du Nord, Maliens du Sud, maliens de l;Est et Maliens de l’Ouest,C’EST MAINTENANT LE MOMENT DE SE LEVER ET DE DIRE NON, NON, NON. NOUS NE VOULLONS PAS DE NEGOCIATION AVEC NI ANSAR DINE, A PLUS FORTE RAISON LE MNLA. C’est aujourd’hui que vous devz elever vos voix, crier haut et fort. Sinon demain il sera trop tard. Demain, vous serez mis devant le fait accompli.
    DEMAIN, CE SERAIT COMME DANS CES ELECTIONS OU LES LENDEMAINS, VOUS VOUS REVEILLEZ AVEC QUELQU’UN QUE VOUS N’AIMEZ PAS, simplement parce que vous n’avez pas voter du tout.
    UN ETAT, UNE NATION DIGNE ET RESPECTE N’A PAS PEUR NI HONTE DE NEGOCIER AVEC une communaute qui se sent marginalise, avec une region sujette a des difficultes, une partie de la population qui a un avis contraire, mais JAMAIS AU GRAND JAMAIS AVEC UN GROUPE DE PERSONNES, QUI POUR DES INTERETS PERSONNELS, ONT PACTISE AVEC DES TERRORISTES,LE CARTEL DE LA DROGUE POUR METTRE LE PAYS A GENOU ET QUI ONT COMMIS AU VU ET AU SU DE TOUS :viols, meurtres gratuits, destruction du tissu economique et provoque le deplacement des milliers de personnes, au nom desquels, ils pretendent commettre ces forfaits.
    A TOUS LES REBELLES: VOUS NE VOULLEZ PAS VIVRE AVEC NOUS? ALLEZ AILLEURS

  18. Guezo:

    Les égares’ de la société malienne. ils trouvent tjs un mot à dire après une défaite
    Eux ils retournent dejas ds les montagnes bye bye

  19. Kadi

    C’est un compromis entre bandits du même acabit. Ansardine et MNLA c’est Hassane et Housseïny, les deux trou d’un même nez. Sinon comment comprendre qu’Ansardine prenne Léré au MNLA sans combat.