Mali : les islamistes sont entrés dans Konna

196 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

«Consolider la lutte permanente contre le terrorisme et le crime transnational organisé».  Photo: Al Jazeera

La ville de Konna, située au niveau de la ligne de front, dans le nord du Mali, se trouve dorénavant sous contrôle des groupes islamistes. La ville est tombée ce jeudi 10 janvier dans l’après-midi, après les affrontements qui ont de nouveau opposé dans la journée les soldats maliens et les combattants islamistes, qui contrôlent le nord du pays depuis neuf mois.

C’est une bataille décisive qui s’est déroulée dans la localité de Konna, située à 70 kilomètres de la ville de Mopti. Konna est devenue – comme toute la région de Mopti – le verrou que l’armée malienne a voulu rendre infranchissable et ce, afin d’éviter que la coalition de mouvements islamistes puisse poursuivre son avancée vers le Sud.

La bataille de Konna aura duré moins d’une journée. Les premiers affrontements se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi. Les premiers tirs ont débuté vers 8h30. Aux environs de 16 heures, les tirs avaient cessé, selon des habitants de la ville contactés par RFI.

Civils blessés

Une heure plus tard, les islamistes paradaient en ville à bord de leurs véhicules tout-terrain. Quant à l’armée malienne, elle s’est repliée vers la ville garnison de Sevaré, située plus au Sud.

Les combats ont été intenses. Tirs d’armes lourdes, rafales de kalachnikov, rien n’a été épargné aux habitants de la localité. Certains témoins affirment que plusieurs civils ont été blessés durant ces combats mais pour l’heure, il est impossible de donner un bilan précis de ces affrontements.

Nombreux assaillants

Depuis la fin de la semaine dernière, les groupes islamistes du Mujao, d’Ansar Dine, d’Aqmi mais aussi des éléments de Boko Haram se sont regroupés vers la ligne de démarcation – une avancée qui a provoqué les premiers combats, depuis neuf mois, entre ces groupes et l’armée malienne.

La chute de Konna est une défaite pour l’armée malienne qui a manifestement été surprise par le nombre des assaillants et surtout par leur grande capacité à livrer bataille.

Agir, une « urgence »

A Bamako et dans la communauté internationale, l’inquiétude est à son comble. Paris réclame un déploiement rapide de la force internationale pour intervenir au Mali et souligne sa grande préoccupation. Même inquiétude du côté de l’Union européenne, où la chef de la diplomatie, Catherine Ashton, condamne fermement les offensives des groupes islamistes.

Ces évènements, ajoute-t-elle, ne font que « renforcer la pertinence et l’urgence » d’agir. L’Union européenne doit déployer une mission de formation et de conseil à l’armée malienne.

Par Ursula Soares / RFI

SOURCE:  du   10 jan 2013.    

196 Réactions à Mali : les islamistes sont entrés dans Konna

  1. coco

    :lol: :lol: :lol: «  »" »" »"Moussa Ag, qui pense que notre intellectuel ( le Capi de Maliweb)nous prend pour DES CONS….C’EST UNE ERREUR…. »" »" »" »" »

    :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

    Moussa AG ……. On le lui dit depuis combien de temps ? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
    Il essaie de se rassurer notre CAPI …….
    Jamais il n’a imaginé qu’il pourrait y avoir intervention ….reprise en main …… et que LUI , CAPI , ….il pourrait avoir à subir les contre coups du retour de baton ….
    Alors il essaie de se rassurer ….
    :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
    Tonton le fait , Lobbo le fait …..C’est normal que l’intellectuel le fasse aussi ! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: