Temps Forts >
Nouvelle réunion entre la médiation et la CMA sur fond de tensions dans le nord

Nouvelle réunion entre la médiation et la CMA sur fond de tensions dans le nord ... (4)

IBK, un symbole de la politique africaine  de Hollande sous le regard des juges anti- corruption

IBK, un symbole de la politique africaine de Hollande sous le regard des juges anti- corruption ... (16)

Les rebelles détiennent 19 soldats

Les rebelles détiennent 19 soldats (17)

Ber : des échanges de tirs aux armes lourdes entre les FAMAS et CMA

Ber : des échanges de tirs aux armes lourdes entre les FAMAS et CMA ... (6)

il y a 3 années
 AFP

Mali: résolution à l’ONU d’ici « une semaine », opération « très prochainement » (PM)

Decrease Font Size Increase Font Size Taille Police Imprimer

Cheick Modibo Diarra

Le Premier ministre malien Cheikh Modibo Diarra a déclaré jeudi à l’AFP que l’action militaire pour la « reconquête » du nord du Mali aurait lieu « très prochainement », ajoutant: « dans une semaine nous aurons entre les mains une résolution de l’ONU ». 

La « reconquête (…) aura lieu très prochainement car dans une semaine nous aurons entre les mains une résolution de l’ONU », a affirmé M. Diarra en marge d’un forum international (MEDays) à Tanger, dans le nord du Maroc. « Je ne peux pas révéler les détails de notre stratégie » militaire, a-t-il ajouté.

A la question de savoir quels sont les pays qui participeront à cette intervention, le Premier ministre malien a rétorqué que Bamako ne connaîtrait « la liste des pays contributeurs qu’après l’adoption » de la résolution.

Lors d’un sommet dimanche dernier à Abuja, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a approuvé l’envoi au Mali d’une force militaire de 3.300 hommes qui devrait être soutenue sur le plan logistique par des pays occidentaux. Le plan doit être transmis officiellement avant le 27 novembre à l’ONU, qui devra donner son feu vert à l’intervention.

Mardi à Paris, le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouedraogo, a souligné que la force militaire internationale pourrait être déployée dès le feu de l’ONU.

Ansar Dine (Défenseurs de l’islam) occupe depuis avril le nord du Mali aux cô tés des jihadistes surtout étrangers d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), une dissidence d’Aqmi.

Les trois groupes y appliquent de façon très stricte la charia (amputations, lapidations…), commettant de nombreuses exactions sur les civils et des destructions de mausolées.

Jeudi 15 Novembre 2012 – 21:44

 

 AFP
L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.

2 Réactions à Mali: résolution à l’ONU d’ici « une semaine », opération « très prochainement » (PM)

  1. JEAN123.
    29 commentaires
    15 nov 2012 à 22:16

    L ARMEE MALIENNE DOIT ETRE OPERATIONNEL A 90 % AU MOINS
    NE VOUS PRECIPITEZ PAS !!!

  2. JEAN123.
    29 commentaires
    15 nov 2012 à 22:15

    TRES PROCHAINEMENT J EN DOUTE

    LES TROUPES DE LA CEDEAO PAS ARRIVEES

    LES ENTRAINEMENTS PAS ENCORE COMMENCEES

    LE FORCES SPECIALES EUROPEENNES PAS ARRIVEES