Mali-Russie : Synergie anti-terroriste

0
1

Une rencontre du groupe de travail réunissant le Mali et la Russie sur la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, s’est déroulée hier dans au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.

Cet atelier d’une journée était placé sous la présidence du secrétaire général du département, Mme Traoré Rokiatou Guikiné. La session fait suite à celle tenue à Moscou en 2009 qui avait consacré la signature d’un mémorandum d’entente sur le partenariat dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée. En 2009, le Mali et la Fédération de Russie avaient dégagé les axes de coopération pour mener en synergie la lutte contre le terrorisme, un mal devenu de nos jours une préoccupation mondiale. La première session avait permis aux deux Etats d’élargir et de renforcer leurs relations de coopération pour une meilleure prise en compte des préoccupations de leur peuple.

La bande sahélo-saharienne et le nord du Mali, selon Mme Traoré Rokiatou Guikiné, sont victimes du terrorisme et de trafics de tous genres. Cette situation sape les efforts de développement, détruit l’économie, menace la paix et la sécurité internationales, a-t-elle indiqué. Elle rappellera à ses hôtes, que notre gouvernement a fait de la lutte contre le terrorisme, l’un des axes majeurs de sa politique de sécurité, en parfaite adéquation avec la stratégie antiterroriste mondiale. D’où la volonté du Mali de renforcer ses mécanismes juridiques et institutionnels basés sur la criminalisation du terrorisme, la prévention, la poursuite et la punition, selon les règles ordinaires du droit pénal tout en respectant les droits fondamentaux de l’Homme, a souligné Mme Traoré Rokiatou Guikiné.

La rencontre a permis de se pencher sur des sujets comme l’impact des évènements en Libye sur la situation dans la sous-région ; les perspectives de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme à la lumière de la conférence ministérielle d’Alger. Maliens et Russes ont examiné le programme d’urgence du gouvernement visant à renforcer la paix et la stabilité dans le nord du Mali ; les méthodes et moyens actuels de lutte antiterroriste (sur la base de l’expérience russe). Moussa Kolon Coulibaly, représentant le ministère de la Justice et coordinateur du Programme de lutte contre la criminalité organisée au Mali, a fait ressortir l’importance que la session revêt pour sa structure. Celle-ci bénéficiera ainsi de l’expérience russe en matière de lutte contre le crime organisé. Le Programme de lutte contre la criminalité organisée au Mali est une structure partenaire de ce groupe de travail.

 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.