Mali : tirs de sommation sur la ligne de démarcation

22 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Le Mali sollicite l’aide de la CEDEAO pour reconquérir les regions du nord occupés par des groupes islamistes.

Les jihadistes qui occupent tout le nord du Mali sont désormais tout près de la ligne de démarcation, dans la région de Mopti. Plusieurs unités islamistes ont pris place sur une ligne, au sud de Tombouctou, dans une zone où est déployée l’armée malienne. Ce face-à-face inquiète les autorités maliennes, alors que l’un des principaux groupes armés, Ansar Dine, souffle le chaud et le froid. Des mouvements de troupes et même quelques tirs de sommations ont été rapportés.

Dans la nuit de lundi à mardi, l’armée malienne a effectué des tirs des sommation. D’après nos informations, les troupes régulières malienne ont même légèrement avancé vers l’ennemi. De la ligne de front située dans la localité de Konna, elles ont avancé en direction de la ville de Douenzta.

De leur côté, les islamistes, voulant éviter tout de suite des affrontements, auraient reculé. Reculer pour mieux sauter ? La question est sur toutes les lèvres. Sur le terrain, le plan des combattants d’Aqmi, d’Ansar Dine, du Mujao et de Boko Haram qui se sont coalisés se dessine. Il s’agit en premier lieu de harceler l’armée malienne sur la ligne de front ; seconde étape : soit contourner les unités régulières en direction du sud, soit effectuer des opérations surprises sur un ou plusieurs autres fronts.

Face aux armées régulières, les combattants d’al-Qaïda opérent généralement par embuscade. Donc, pour éviter toute surprise, l’armée malienne affirme avoir pris ses dispositions. La hiérarchie militaire se réunira encore ce mardi. L’ordre donné aux troupes sur le terrain, est clair : défendre la patrie à tous prix. Et les moyens militaires existent, rappelle-t-on ici.

Le double jeu d’Ansar Dine

Les bons élèves de la négociation auprès du médiateur burkinabè et les mauvais garçons aux côtés d’Aqmi sur le terrain : alors qu’officiellement, le mouvement islamiste malien Ansar Dine doit prochainement retrouver le gouvernement à Ouagadougou pour de nouvelles discussions, ce même groupe armé joue la provocation.

Il y a quelques jours, le chef Iyad Ag Ghali promettait de renoncer au cessez-le-feu, accusant Bamako de ne jurer que par la guerre. Or, depuis ce week-end, Ansar Dine, avec ses associés d’Aqmi et du Mujao, ont déployé leurs hommes juste en face de Sévaré, à quelques dizaines de kilomètres seulement des troupes loyalistes maliennes.
Officiellement, pas de déclaration de guerre, juste une pression supplémentaire sur une armée qui a encore besoin de temps et de moyens pour se réorganiser.

Provocation aussi vis-à-vis de la communauté internationale : selon un diplomate sahélien, ce regroupement d’islamistes près de la zone de démarcation est un pied-de-nez fait aux pays engagés dans une future force internationale. Faute de présence aérienne disponible, les islamistes, Aqmi en tête, n’hésitent pas à se montrer en position de combat.

Mais à narguer et défier ainsi ses adversaires, Ansar Dine prend aussi le risque de perdre sa légitimité à la table des négociations.

Par RFI

22 Réactions à Mali : tirs de sommation sur la ligne de démarcation

  1. wly

    vive les descendants de SONNI ALI BER LE GRANS, ASKIA LE GRAND, SONNI BARO, samory touree ect

  2. Timbuktu

    du bruit pour rien :roll:

  3. Sans s'presser

    Je ne comprends les explosions d’enthousiasme de certains qu’on peut lire ici ou là! 8-O 8-O 8-O

    Certes, j’aimerais mieux comme tout le monde exulter de joie et me dire que notre armée a ENFIN commencé à faire son boulot!!!!

    Malheureusement, on est en train de s’enflammer comme si on avait remporté une victoire écrasante, or, au travers des différents articles sur le sujet, il n’y a pas eu le moindre combat et « l’action militaire » du mali a consisté en tout et pour tout a tirer… 2 coups de semonce! :cry: :cry: :cry: :cry: :cry:
    Ils avaient les ennemis en face (et quelques dizaines de véhicules parait-il), ils avaient leurs blindés flambants neufs, et au lieu de foncer sur eux et les pilonner, ils ont tiré 2 coups …de semonce! :( :( :(
    En narguant ouvertement nos forces armées, en fait de combat ils n’ont récolté que… 2 sommations!!! Ils savent maintenant qu’ils ne craignent plus rien pour descendre au sud! Désolé pour les enthousiates, moi, je le suis beaucoup moins :( :( :( :(

  4. le khasso

    nous sommes obligés d’affronter ces gens, qu’on l’accepte ou pas!!les militaires feront cette guerre, ou la population du nord se resignera!!!apres cette guerre plusieurs camps militaires au nord et une nouvelle forme d’administration!!parcq c qui est sûr il faut attendre encore 5 ans pour que toute l’administration soit representée au nord!!le nord doit mêmem etre dirigé par les militaires carrement pendant au moins 5 ans!! l’armée ne parle pas mais la communication est aussi une strategie de guerre!!aujourd’hui en parlant d ces islamistes dejà c’est un point fort pour eux et d toute façon ce sont eux qui attaquent et nous sommes dans la defensive parcqu’ils ont compris que nous n’ouvrons pas l jeu alors il faut attaquer!!tout compte fait cette premiere partie est à leur avantage,parcq n’oublions ps que ces gens ne sont pas là pour s distraire comme on veut nous faire croire pour calmer les gens!! ils ont un objectif clair qu’ils n’ont pas caché!!A nous d les attaquer!!

  5. blanche neige

    des coups de pieds au cul de sommation ,c’est comment ?? :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

  6. maiga a souma

    je ne suis pas militaire, on fait tir de sommation à une frontière, mais ces balles perdues ne vont rien servir, il faut tirer sur les cibles. puis que les islamistes ont commencé, l’armée doit ouvrir la guerre, c’est tout.

  7. bravo

    bravo bravo l Armee malienne a tireé un tir de sommation quel courage tramblez tous les barbus du monde le lion se reveil

  8. Koumba Sacko

    Nous disons que le tigre ne crie pas sa tigritude il rugit et bondit en même temps sur sa proie

    Nous disons qu’1 vrai stratège militaire ne dévoile jamais au public sa stratégie il fait tout dans la discrétion totale et l’ennemi qui croyait avoir à faire à 1amorphe est surpris de se retrouver dans l’au dela en Enfer

    Nous disons seuls les tonneaux vides font du bruit Nous disons seul le froussard à l’image du singe fait beaucoup de gestes et de bruits pour essayer d’effrayer

    Nous disons le temps où les rebelles sont introduits comme « cheval de Troie » pour infomer l’ennemi pour refuser de ravitailler les troupes en position avancée ou faire des replis soit disant stratégiques est du passé avec les « jeunes gens »

    Nous disons que la zone nord du Mali aura bientôt 1site touristique de plus

    Nous disons que ce site s’appelera « le tombeau des Suppôts de Satan Satan faits humains adeptes et fidèles de Dajal ou Antéchrist » d’Aqmi d’Ansar Eddine Boko Haram Mujao et consorts

  9. Touré Ibrahim

    La guerre est au Mali… depuis le 17 janvier 2012! Quand est ce que le Mali sera en guerre ?

  10. blanche neige

    des TIRS DE SOMMATION : çà veut dire que l’armée malienne a tiré en l’air pour prevenir les islamistes de ne pas franchir la frontière entre l’Azawad et le Mali :wink: :wink: ………celà veut dire implicitement que l’armée malienne reconnait l’existence de l’Azawad :mrgreen: :mrgreen:

    • Bouglass

      Tu croyais que ces soldats allaient s’approcher pour tirer? Mais non! Ils ont été sur la ligne de front pour faire semblant. Si les barbus faisaient face, adieu armes pimpantes…

  11. KOSSILA

    Le temps est venu mes frères c’est ainsi que j’aurai de l’estime pour vous. Bottez les leurs culs, qu’ils sachent que ce n’était pas par peur, mais par respect de principe. Vive l’armée malienne, vive les porteurs d’uniformes du Mali. En avant pour la VICTOIRE FINALE SUR LES FORCES DU mal.

  12. « Mais à narguer et défier ainsi ses adversaires, Ansar Dine prend aussi le risque de perdre sa légitimité à la table des négociations. »Comme s’il avait de légitimité

  13. Sy Samba

    Maliennes et Maliens! ça y est la capitaine Sanogo lance l’offensive. Il a commencé à tirer sur les islamistes et comme il ne fait rien comme tout le monde, il a tiré à 30 kms à la ronde. Il a pu tuer 254 terroristes et 1369 autres ont eut peur et se sont rendus. Vous voyez, notre capitaine avait raison, si on lui livre les armes qui étaient illégalement détenues en guinée et qu’on lui donne les coudées franches, il peut faire des miracles là ou il assis sur son fauteuil, dans son bureau climatisé de Kati. Merci Capitaine, merci pour ce premier butin de guerre et permettez moi de lancer un avertissement: Tremblez, tremblez fort messieurs les Islamistes, et vous les seccessionistes, fuyez le Zorro du Mali arrive et il va bientôt vous faire votre fête, à vous tous et en quelques heures, sans bouger de Kati, il va libérer le nord du Mali. Merci mon Capitaine, est ce qu’il ne vous resterait pas un peu de bière mon Capitaine?

  14. ALDJOUMA

    Maintenant que les djihadistes ont choisi l’option militaire on doit se demander si notre armée peut au moins stopper leur avancée. Par rapport à cela deux constats s’imposent
    1.l’armée n’a pas encore utilisé de moyens aériens, n’a t-elle pas d’avion de combat?
    2. sauf si je n’ai pas la bonne information les bérets rouges sont absent du front et pourtant ils constituent un des corps les mieux entraînés au sein de l’armée. On sait qu’un nombre important de bérets rouges n’ont pas participer aux attaques du contre-coups. Va t-on accepter d’affronter des djihadistes venus du monde entier en mettant de côté une partie de l’armée malienne?

  15. Toufan

    On n ‘a pas besoin de tirs de sommation mais attaquer et bouter les hors du Mali. Douentza, Tombouctou, Gao et Kidal sont aussi des parties du Mali NON? Pourquoi une ligne de démaquation…

  16. Iliaque

    Une Chose semble s’eclaircir pour ceux qui pensent que Ansar Dine est un Acteur avec lequel on peut Dialoguer.
    Ansar Dine n’est autre chose qu’AQMI,il n’est venu dans la negociation que parce que dirigé en ce moment par Un Malien-IYAD mais Ansardine comme MUJAO sont financés et chapeauté par AQMI.
    Si negociation il doit avoir,ce sera avec MNLA qui sort naturellemnt du cadre par le fait qu’il n’a rien a offrir car lui aussi chassé et en errance dans les camps de refugiés.

  17. barkbiiga

    Ce qui n’était qu’une simple supputation, une appréhension, voire une crainte volontairement dissimulée, risque de devenir la plus triste des réalités que le Mali ait jamais vécues. Exceptés les Shebabs de la Somalie dont la présence n’a pas encore été officiellement révélée, presque toutes les tendances islamistes africaines ont répondu favorablement à l’appel des occupants illégaux du Nord-Mali.
    Les fous de Dieu n’ont cependant jamais eu l’air de plaisantins quand il s’agit d’étendre la portée de leurs pratiques et idéologies religieuses extrémistes. lire la suite : http://www.lepays.bf

  18. Broulayi

    J’espère que Blaise Compaoré continuera de jouer pleinement son rôle, à savoir occuper ces 1béciles illuminés, trafiquants de drogues, assassins, violeurs et coupeurs de mains… jusqu’à ce que l’armée malienne se réorganise en une armée républicaine. :-D :-D :-D Maintenant, due les bandits sont tous identifiées. :-D :-D :-D

    Le Président est intérimaire… Sa mission est bientôt terminée. Le PM Diango a été nommé pour une mission clairement définie : unité territoriale, et élections. Toutes les autres institutions de la République ont été reconduites par obéissance aux ordres dictés par la communauté internationale.

    Je ne vois pas dans ces conditions comment quelques maliens … nommés par je ne sais plus qui … vont aller négocier … je ne sais pas trop quoi… avec des bandits armés qui prennent la population en otage. :(

    Quel digne fils du Mali va encore aller nous trahir à Ouaga ? :mrgreen:

  19. Dr ANASSER AG RHISSA

    Bonjour,
    Certains n’ont pas confiance à l’armée Malienne et d’autres sous-estiment les valeurs des Maliens et leur pouvoir à reconquérir le Nord.

    Le Mali a besoin, aujourd’hui, de tout ce qui contribue à unir toutes ses composantes et toutes ses valeurs dont sa diversité. C’est pourquoi, les élections avant la libération du Nord ne doivent pas être organisées. Elles contribueront à la division et non à l’unité qu’on recherche.

    Nous devons croire en nous, nous unir autour de nos forces de défense et sécurité, leur faire confiance, le motiver et aller ensemble pour la reconquête du Nord.

    Ne les sous-estimons pas et ne sous-estimons pas nos valeurs et notre valeur une fois réunis.

    Sachez que c’est aux Maliens, en comptant sur nous-mêmes et sur nos forces de défense et sécurité, de trouver la solution idoine à la crise Malienne, les autres ne peuvent qu’aider.

    CES DERNIÈRES DOIVENT ÊTRE SOUTENUES POUR ASSURER LEUR TACHE.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE

    • kabako12

      Tout à fait d’accord. Mais ceux qui y doute encore l’accepteront à leur dépend.