Mali: une délégation du MNLA sera reçue jeudi au Quai d’Orsay

54 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Une délégation de rebelles touareg du MNLA lors d’une réunion au Burkina Faso, le 16 novembre 2012
© AFP

Une délégation de rebelles touareg du MNLA sera reçue jeudi après-midi à Paris au ministère des Affaires étrangères dans le cadre de la résolution du conflit dans le nord du Mali occupé par des groupes islamistes armés, a annoncé le porte-parole du Quai d’Orsay Philippe Lalliot.

Cette rencontre officielle avec des « hauts fonctionnaires » du ministère aura lieu à la demande du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) dont une délégation est arrivée mercredi dans la capitale française, a précisé M. Lalliot lors d’un point de presse.

Elle survient alors que Paris est en pointe dans les préparatifs d’une force armée internationale – composée de soldats africains et soutenue par les Occidentaux – devant intervenir avec l’aval de l’ONU dans le nord du Mali pour en chasser les groupes armés islamistes.

Ces groupes, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Ansar Dine et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) contrôlent totalement la partie nord du Mali depuis la fin juin, après en avoir chassé les touareg du MNLA.

Le MNLA s’est jusqu’ici opposé au déploiement d’une force internationale, assurant être en mesure de « faire le travail » lui-même, avec l’appui logistique des occidentaux.

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a indiqué jeudi matin que l’ONU allait « donner son feu vert début décembre » à une intervention armée dans le nord du Mali. Mais, a-t-il rappelé, « il faut d’abord reconstituer les forces maliennes et que les pays voisins fournissent des éléments. C’est une affaire qui relève d’abord des Africains ».

Selon Philippe Lalliot, « le dialogue que soutient la communauté internationale ne peut être envisagé qu’avec les groupes qui renoncent à la violence et acceptent l’intégrité territoriale du Mali ».

« L’établissement d’un dialogue entre les autorités de Bamako et les groupes non-terroristes du Nord Mali est urgent, au moment où le Conseil de Sécurité des Nations unies, à la demande de l’Union africaine, s’apprête à autoriser le déploiement d’une force africaine », a déclaré le porte-parole français.

« Cette rencontre sera pour nous l’occasion de rappeler au MNLA la part d’effort qu’il doit effectuer, en renonçant à sa revendication d’indépendance, pour que la paix soit durablement rétablie au Mali », a-t-il ajouté.

Le MNLA et le groupe islamiste armé Ansar Dine ont fait vendredi une offre de dialogue à Bamako pour sortir de la crise.

Alors que le MNLA plaide désormais pour une « autodétermination » du nord du Mali, Ansar Dine a de son côté fait d’importantes concessions, annonçant notamment renoncer à imposer dans tout le Mali la charia (loi islamique) – que les islamistes armés appliquent avec une extrême rigueur -, sauf dans son fief du Kidal (nord-est).

SOURCE:  du   22 nov 2012.    

54 Réactions à Mali: une délégation du MNLA sera reçue jeudi au Quai d’Orsay

  1. diabalika

    Pourquoi la délégation du MNLA ne viens pas négosier à Bamako?

    • tienimango

      bamako ne represente plus rien c,est une ville controle par les hors la loi de kati.. :-D :-D :-D :-D :-D

  2. Dr ANASSER AG RHISSA

    L’ENGAGEMENT RESPONSABLE DE CHAQUE PARTIE PRENANTE ET LA COHÉSION NATIONALE CONDITIONNERONT UNE SORTIE DURABLE DE LA CRISE MALIENNE EN GARANTISSANT LA NON IMPUNITÉ, LA RESTAURATION DE L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE ET DE L’UNITÉ ET LA RÉCONCILIATION NATIONALE MAIS AUSSI LA PAIX ET LA SÉCURITÉ PÉRENNES.

    Bonjour,
    Les concertations nationales et les négociations doivent être INCLUSIVES et OUVERTES aux régions, à la diaspora et à toutes les parties prenantes, A TRAVERS UN ENGAGEMENT RESPONSABLE.

    Ce dernier fait que doivent y prendre part tous les Maliens, de toutes les communautés, qui acceptent les principes (refus du terrorisme, non impunité, respect des droits de l’homme, coexistence pacifique, …) et les conditions (pour les groupes armés (MNLA, Ansar Dine, Gandakoye, …): dépôt des armes, indivisibilité du Mali et laïcité) retenus d’un commun accord lors de ces dernières.

    Les concertations nationales sont INCONTOURNABLES pour apporter des réponses à la difficulté qui fait qu’on a du mal à les rendre inclusives et ouvertes (en garantissant l’engagement responsable) et que les parties prenantes ont du mal à s’entendre sur leurs termes de référence donc leur finalité, les opérations et leurs ordonnancement pour apporter une réponse durable à la crise au Mali.

    Plusieurs éléments peuvent contribuer à expliquer cette difficulté tels que : l’exclusion de certains Maliens, la non compréhension par certains Maliens de ce qu’on veut faire, les égos de certains membres des parties prenantes, leurs desseins inavoués, les amalgames, la haine, l’engagement en ordre dispersé qui nuit à la cohésion et à la garantie d’une solution pour le bien-être collectif.

    Ce sont certains des aspects bloquants qu’il faut expliquer, les mettre de côté ou bien les traiter, comme le futur réellement souhaité, les opérations à traiter pour y parvenir et leur ordonnancement à travers une feuille de route (ce qui est indispensable à faire tout de suite et l’ordre des opérations pour y arriver, comme la nécessité ou pas d’institutions ou organes de transition additionnels, la restauration de l’intégrité territoriale, les élections, ce qu’il faut faire juste après les élections et ce qu’il faut laisser à beaucoup plus tard).

    Sans ce travail préalable à tout, on risque d’avancer dans le désordre, sans cohésion, sans traiter ce qu’il faut et sans consensus entre les parties prenantes sur la problématique rendant difficile, voire impossible, la négociation.

    Ce qui peut nous amener à la fin de la transition sans rien faire de concret, comme la libération des zones occupées, la tenue des élections transparentes et justes, qui sont les objectifs majeurs de cette transition.

    L’aspect cohésion nationale est très important et prédétermine la suite.

    Les concertations nationales aideront à créer cette dernière autour du futur souhaité.

    Quant aux amalgames, comme vous l’avez constaté, ils font partie de ce qui peut bloquer et toutes les parties prenantes, dont les populations civiles, doivent les éviter : chacun a une part de responsabilité.

    L’engagement responsable de chaque partie prenante et la cohésion nationale conditionneront la réussite de la sortie durable de la crise au Mali en garantissant la non impunité, la restauration de l’intégrité territoriale et de l’unité et la réconciliation nationale mais aussi la paix et la sécurité pérennes.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC et Gouvernance
    E-mail : Webanassane@yahoo.com

    • diabalika

      Dr ANASSER vous avez de tres bonne idée. je vous rencontré à gao 2 fois aussi à niamey. Merci et du courage.

      • Dr ANASSER AG RHISSA

        Bonjour,
        Merci Diabalika pour ton commentaire.
        Je me rappelle de toi. J’espère que ta famille va bien ?
        Où es-tu en ce moment ?
        De mon côté tout va bien.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC ET GOUVERNANCE

  3. SOUSOU

    Petit à petit, la communauté internationale commence à comprendre que ce muvement ne rprésente rien dans le conflit Malien et il a tout juste profiter d’une situation pour se faire voir.Combien de fois, il exprime contrôler la situation au nord et combien de fois il a été démontré qu’il ne tient rien et ne contrôle rien.Donc, il serait naif de vouloir prêter une oreille attentive aux multiples agissements de ces rêveurs.Les acteurs du mnla n’ont fait fait que compliquer une situation qui l’était déjà.Le prochain pouvoir aura du pain sur la planche et pour cause comment faire pour recoller les morceaux, car la trahison de cette communauté est telle qu’on pourra plus les faire confiance.Ces ingrats ne seront jamais reconnaissants de la patrie car aminés d’une autre idée.Mais qu’ils se détrompent et il n ‘y aura jamais une république « toumousga » sur le sol Malien.Maintenant que la communauté internationle a compris le caractère insensé des revendications touareg, alors elle doit agir dans le sens de la paix et de la consolidation de la démocratie dans nos différents pays gage de toute stabilité.Le cas du Mali doit être le point de départ de cet engagement internationale en faveur de l’Afrique. Il y a va de son intérêt dans la quête permanente de la stabilité et du développement.

  4. 1FILSDUMALIBA

    Salut, avant toute chose blamons d’abord et avant tout nous memes car le peuple n’a rien fait pour les exiger quoique se soit de nos politichiens. En plus ils ont ete et sont des dessein pour l’avenir de la nation. Seul leurs interets personnels leurs aveuglent. Le mnla est certe une bande de Voleurs aussi des anciens regimes Il faut les faire revenir a la raison par les armes mais en meme temps Je ne les blame pas trop meme si Je les deteste. Les choses doivent changer radicalement sinon on a deja perdu le nord.

  5. Angaran

    Mon francais n’etant pas tres riche, j’aimerais que quelqu’un m’explique ici le sens du mot « autodetermination ». Parce qu’a mon avis, en cas de vote d’autodetermination, les touareg qui sont encore minoritaires dans le nord se feront devorer et politiquement, et administrativement pas mes cousins sonrhais et peuls. Bon j’attends que quelqu’un mieux instruit m’eduque la dessus! :-D :-D :-D

  6. Dé countédi déko

    Nos responsables doivent être présents à ce rendez vous car c’est cette naïveté qui n’a cessé de nous pénaliser le continent et qui continue encore de nous vautrer dans la boue et plus particulièrement le Mali.
    En France,c’est l’endroit prédilection pour MNLA où il se sent à l’aise de se leurrer de tous bonheurs parce que ses amis y sont nombreux malgré la prise des Otages.

  7. Djeden

    « Ces tristes evenements arrivaient quand tes amis du FDR etaient au coeur des affaires……. »

    FDR n’est pas un parti politique mais un regroupement de partis politques(comme on en trouve dans d’autres regroupements créés après les évènements du 22mars 2012), d’associations, des membres de la société civile, etc…qui a dit non à un acte anti constitutionnel commis par une bande de gamins inconscients, appuyée par une autre bande d’opportunistes rêveurs qui croyaient leur heure arrivée.

    Tout les membres du FDR n’ont pas participé à la gestion du pays.

    Les autres partis politiques n’étaient pas là il y a vingt ans??

    On en a assez avec ces propos inconstructifs. faisons face aux problèmes du moment Monsieur Linx22.

    Sans rancune

    • Lynx22

      :lol: :lol: :lol:
      J’ai bien dit « TES AMIS DU FDR  » et non les membres du FDR…
      Ca fait une difference ou non :?: :?: :?:
      Veridique connait tres bien ses amis du FDR,je te comprends car tu viens de prendre le train….

      :( :( :(

  8. Djeden

    Vérique, je comprend ta colère après tout ce que ce peuple a montré depuis les évènements de 1991. L’éducation de cette masse critique dont tu parles est vraiment nécessaire pour la consolidation des acquis.
    Cette belle idée ne fait que compléter le message d’espoir de
    « Obli y kouma ».
    Merci mon frère.

    • Lynx22

      Demandes a VERIDIQUE ou sont passes les milliards de francs CFA octroyes aux partis politiques pendant 20 ans au NOM de l’education de masse :?: Le changement est d’abord intime avant d’etre collectif…Nous aurons un debut de changement ,le jour les politiciens auront le courage de reconnaitre leurs responsabilites dans l’actuelle crise… :twisted:

  9. Djeden

    Mes frères, je pense que rien n’a changé dans la position de la France. En lisant : François Hollande « a exclu ………… toute « discussion avec des groupes liés au terrorisme » » et « l’UE demande au gouvernement malien « la mise en place dans les meilleurs délais » d’un cadre de dialogue national « ouvert » avec toutes les forces du pays, et notamment avec les « groupes armés, non terroristes, qui reconnaissent l’intégrité du territoire malien », vous comprendrez que le déploiement de la force internationale au Nord n’a qu’un objectif : débarrasser le nord de notre pays des groupes terroristes.

    Personne ne viendra combattre notre rébellion à notre place.

    Pour la communauté internationale, le problème Touareg est différent du terrorisme international. Que voulez vous? C’est la diplomatie non?

    Cette rencontre officielle n’a rien avoir avec les petits coups de SARKOZI qui soutenait le MNLA en douce. C’est la suite logique de la politique de la France et de toute la communauté internationale qui veulent faire la part des choses.

    Ne pensez pas une seconde que cette communauté internationale déclenchera une offensive contre les groupes armés rebelles qui se démarqueront du terrorisme.

    Je reste convaincu qu’après la libération des régions du nord, l’Etat malien s’occupera du cas « rébellion Touareg » qui sera très bien gérée cette fois-ci. :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

    Dans ce cas on ne parlera pas d’immixtion de telle ou telle organisation ou Etat dans les affaires internes du Mali. :lol: :lol: :lol: :lol:

  10. L'homme des tenebres

    Que l’armée malienne attaque et je vous jure que quelques que soient les defaites qu’elle subira en deux semaines vous verrez que tous les pays qui combattent le terrorisme s’aligner derrière elle pour lui apporter leurs aides. Le mnla est écouté parce qu’il ose. Vous, bavardez après tout, c’est la seule chose qui vous reste.

  11. veridique

    A « Obli y kouma », c’est bien beau les belles paroles, mais l’histoire est là pour prouver le contraire de ce que tu dis quand tu affirmes que nous serons plus exigeant avec nos gouvernants. Que nenni! je te predis que de la meme façon qu’après la revolution 1991 le peuple n’a pas été exigeant avec nos gouvernants , elle ne le sera pas après cette crise. De la meme façon qu’elle a oublié ceux qui sont morts en 1991 si ce n’est profané leurs cadavres en applaudissant des pieds et des mains ce putch inepte, de cette meme façon elle oubliera cette crise et acceptera tous les accords bidons vers lesquels on s’achemine inexorablement, en oubliant par là les echecs des accords passés et aussi le brave cpt sekou Traoré et ses hommes, finalement mort pour grand chose, hélas!! Un peuple qui n’a pas la memoire des erreurs du passé est un peuple misérable et voué à disparaitre. Dans 20 ans, le peuple malien applaudira encore un coup d’etat et pensera que ça resoudra tous ses pbs au lieu d’etre exigeant avec ses acteurs politiques à travers un cadre institutionnel fort, qu’il contribuera à fortifier. Les peuples de France et de moscou ont toujours eu la memoire des erreurs du passé et c’est pourquoi ils en sont là; ils avancent, encore et toujours. Nous au Mali n’avons pas la memoire des erreurs du passé, nous ne l’avons pas et ne l’aurons pas de si tot (manque d’Education oblige !). Pour nous donc, jusqu’à ce qu’une masse critique soit éduquée, l’eternel recommencement sera notre meilleur et fidèle compagnon. On avance de 1 pas et on recule de 50 pas. Sauve qui peut! Désolé de casser l’ambiance, mais il faut oser ce la dire: la verité!

    • Lynx22

      «  » le brave cpt sekou Traoré et ses hommes, finalement mort pour grand chose, hélas!! »
      Ces tristes evenements arrivaient quand tes amis du FDR etaient au coeur des affaires…….mais ca ne semble pas du tout derange Mr..
      Je ne crois que tu aies tire la moindre lecon des erreurs passees.
      :( :( :( :(

  12. Cinzani

    Par sa stupidite,le MNLA a cree tout ces problemes.

  13. Djeden

    Obli y kouma, merci pour ton commentaire plein d’espoir.

  14. tiefari

    je suis choque par l’aptutide de la france,comment les autorité francais peuvent recevoir ces banditS qui sont les sang sur la mains?MNLA =aqmi=ansardine=moujao ce les meme bandits qui sont commis le meme crime

  15. veridique

    le MNLA, un mouvement de voyous qui a l’avantage d’etre determiné et de savoir ce qu’il veut..En réalité, les choses se jouent à peu de chose près. le désir d’une chose ne se mesure qu’à l’aune du sacrifice que l’on est prêt à consentir pour obtenir cette chose.

  16. la France va propose au :oops: :oops: :oops: mnela de acheté les otage français au islamise jihadisme dans le nord alors que ct bandit ne contrôle rien aucune territoire vrama :evil: :evil: :evil: desevent

  17. de pur en pur et je suis vrai ma :oops: :oops: :oops: sidéré dans ma chaire :oops: :oops: :oops: :oops: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

  18. Kadi

    C’est de la farce que de rencontrer un groupe qui n’a la main sur rien. Si les islamistes ne chassaient pas le MNLA, les jeunes de Gao et autres villes le feront. C’est peine perdue de rencontrer Le Pape ou le Moro Naba. Le MNLA n’est rien qu’une créature abjecte des médias français qui terminera son existence à errer et à chercher des soutiens que personne ne lui donnera, parce que non appropriés et illusoires.

  19. L'homme des tenebres

    Logique! Et très facile â comprendre: jusqu’à présent c’est le seul groupe qui s’est montré determiné pour combattre les barbus même si pour le moment sans grand succès. Le péché ce n’est pas d’échouer mais de ne rien essayer de faire. Le péché c’est de croiser les bras et d’attendre que les autres viennent vous liberer.

    • vision2013

      Tu as tout dit. Meme le miliciens de ganda iso etait a douantza…et l’armee malienne est nulle part au monde. Elle ne sera jamais pardonnee par le peuple malien. Et, 52 generaux de pets!!!

    • veridique

      merci.

  20. Timbuktu

    LE MALI EST MORT

    :!: :!: :!: :!: :!:

    • obli y kouma

      le Mali ne mourra jamais car le Mali est Eternel grace à Dieu et a son Histoire et parce que le Mali est anterieur à la Colonisation.
      Moscou et paris ont été occupée souvenez vous.
      Nous serons plus fort qu avant car nous serons plus exigeant avec nos gouvernants

      • veridique

        Obli y kouma, c’est bien beau les belles paroles, mais l’histoire est là pour prouver le contraire de ce que tu dis quand tu affirmes que nous serons plus exigeant avec nos gouvernants. Que nenni! je te predis que de la meme façon qu’après la revolution 1991 le peuple n’a pas été exigeant avec nos gouvernants , elle ne le sera pas après cette crise. De la meme façon qu’elle a oublié ceux qui sont morts en 1991 si ce n’est profané leurs cadavres en applaudissant des pieds et des mains ce putch inepte, de cette meme façon elle oubliera cette crise et acceptera tous les accords bidons vers lesquels on s’achemine inexorablement, en oubliant par là les echecs des accords passés et aussi le brave cpt sekou Traoré et ses hommes, finalement mort pour grand chose, hélas!! Un peuple qui n’a pas la memoire des erreurs du passé est un peuple misérable et voué à disparaitre. Dans 20 ans, le peuple malien applaudira encore un coup d’etat et pensera que ça resoudra tous ses pbs au lieu d’etre exigeant avec ses acteurs politiques à travers un cadre institutionnel fort, qu’il contribuera à fortifier. Les peuples de France et de moscou ont toujours eu la memoire des erreurs du passé et c’est pourquoi ils en sont là; ils avancent, encore et toujours. Nous au Mali n’avons pas la memoire des erreurs du passé, nous ne l’avons pas et ne l’aurons pas de si tot (manque d’Education oblige !). Pour nous donc, jusqu’à ce qu’une masse critique soit éduquée, l’eternel recommencement sera notre meilleur et fidèle compagnon. On avance de 1 pas et on recule de 50 pas. Sauve qui peut! Désolé de casser l’ambiance, mais il faut oser ce la dire: la verité!

  21. Abdoooooooooo

    Le MNLA faite ce que vous voulez on vous pardonnera jamais. Vous allez payer cher

  22. brahim ould mohamed

    Un proverbe de chez moi en,que la langue est á l´ombre.Il est facile de vociférer et d´inciter á la guerre,lorsqu´on est á l´abri quelque part.La guerre ne suppose pas seulement des moyens,mais surtout des hommes moralement convaincus,ce qui n´est pas malheureusement le cas actuel de l´armée malienne,qui au lieu de defendre son intégrité torritoriale et sa dignité,a tout simplement pris le large en laissant les vaillantes populations du nord á la merci d´une bande de mécreants sans foi ni loi,en fomentant un coup d´etat contre les institutions republicaines.Il est vrai que deloger les malfrats par la guerre,est necessaire,comme l´est également le dialogue avec les touarègues qui sont citoyens,avec ce que cela comporte comme droit,au même titre que le baambara,le koroboro,le peulh,le songhai,le malinké,le maure,et j´en passe.Et puis dialoguer non signifie ceder,mais plus chercher des points d´achoppement pour resoudre un problème.

  23. Kadi

    Messieurs du Quai D’Orsay, faites attention vous venez de faire entrer chez vous de fins manipulateurs, des imposteurs et des gens qui ne représentent surtout rien dans la zone dont ils veulent vous parler. Dites leur de remettre à la justice les criminels en leur sein et de la fermer en attendant qu’on finisse avec leurs amis djihadistes.

    • YIWEN

      Continuez à vociférer et à ne pas regarder la réalité en face et à considérer que le MNLA ne représente rien et pourtant c’est ce m^me MNLA qui a sonné le glas de la vaillante armée du Mali ! Continuez à nier le peuple touareg chez lui, à le massacrer aussi et ce depuis 1960 date de la fabrication du Mali par la France coloniale !
      Les français qui acceptent de recevoir le MNLA savent qu’il représente le peuple de l’Azawad et bien sûr avec sa composante tamachek ! Et comment, c’est cette même france qui les a privés de leur terre ancestrale depuis plus 8000 ans ( Ecritures tifinagh datant de 6000 ans avant J.C ) en octroyant l’indépendance au MALI dans des frontières ( pour la partie nord ) tracées à la règle sur une carte ! Quelle injustice !

      • Kadi

        Pauv’mec, tu n’as rien compris! Avant même qu’on ne parle de territoire vos amis islamistes font vous exterminer jusqu’au dernier. Restez en France et donnez vos sœurs aux français pour les amuser si ça vous chante.

        • YIWEN

          Espèce d’onagre sans éducation, t’ai-je insulté moi pour que tu le fasses ? Tes posts transpirent la bêtise. Ce débat est pour les doués d’intelligence qui apparemment t’en est tristement dépourvu ! Ce sont tes soeurs qui se prostituent ici en france et que vos offrez en guise de zawaj al moutââ aux islamistes d’AQMI, nous on les combat !

  24. Leguen

    Au juste qui doit-il crainte une éventuelle séparation du nord et du sud du Mali? Assurément pas les populations du sud. Mais, si séparation il doit y avoir, ce sera pas imposer par une minorité. Elle sera le choix exprimé démocratiquement par le peuple malien dans son ensemble.

  25. vision2013

    Cest un scandal politique! Imaginez si Bamako recevait une delegation de la Corse. Le comportement de la France de Hoallande n’est pas du different de celui de la France de Sarkozy qui avait encourage cette rebellion du MNLA au Mali. Le MNLA a du sang mlien sur ses mains, a collabore et pactiser avec toute sortes des diables dans le but de faire tomber l’Etat souvaerain du Mali, a viole des femmes au nord…et que est ce que la France ne voit? La France peut fermer les yeux et tenter de legitimiser le MNLA mais le Mali et ses populations du nord n’accepteront jamais ce groupe de mercenaires apatrides. On peut continuer a se perdre le temps. Il faut que la France comprenne que les maliens croient que le MNLA est un groupe terroriste… arretez de nous imposer les bandits…

  26. moucta

    Je pose une question simple avec passeport les membres du MNLA font leur déplacement à l’extérieur du Mali?

    • veridique

      avec celui de l’AZAWAD bien evidemment…Et si tu es malin, commence aussi à chercher ce passeport, car l’AZAWAD a des hommes. Moi en tout cas, republique de Kati vs republique d’Azawad, le choix est vite fait :lol:

  27. Toufan

    En réalité c’est cette reconnaissance diplomatique et autre que veulent Kati et sa bandent pour qu’il n’aillent pas se battre. Je jure que c’est la solution qu’envisage le mlna que veulent le PM et Kati, ces bandits veulent la division du pays pour ne plus aller se battre. Ce que je vais leur dire cette guerre les trouvera à BKO et à Kati s’ils refusent de la faire.C’est être bête et idiot de penser qu’il faut négocier avant de monter ses muscles….Regardez ce gouvernement n’est même pas capable de réagir vigoureusement contre cette rencontre et contre toutes les autres rencontres illégales que fait le mlna au nom du nord du Mali. C’est honteux d’être responsable quel conque au Mali aujourd’hui…

    • veridique

      je suis tellement de ton avis! ils ne veulent pas se battre et feront tout pour ne pas aller. Cette negociation en est la preuve , que le premier ministre, le colosse de segou est entrain de negocier avec la benediction de kati. CMD ira bientot serrer les mains qui ont entravé et éventré le cpt sekou et ses hommes à Agdelhoc.

    • vision2013

      Tres intelligent Toufan. En d’autres termes la diplomatie malienne est tellemen morose! Quelques apatrides refugiers touareg malfaiteurs font parler d’eux et empechent la communaute internationale a aider un pays souverain sans negocier avec eux! Quelques touaregs mercenaires sans aucune representation reelle au nord Mali depeche un etat puissant comme la France a les rencontrer au Quais d’Orsay! Cest une faillite chez la diplomatie malienne ce ne devrait jamais se passer.

  28. je crois qu’on en a assez avec des discours creux ; la solution à ce problème qui s’est progressivement installé dans le septentrion du Mali réside dans l’option militairepour qu’on en finisse une fois pour tout.

    avec le projet de négociation qui se dessine , on se retrouvera plus tard dans une autre situation pire que tout ce que nous sommes entrain d’assister aujourd’hui.

    je le redis , la seule solution , c’est la guerre et après on négocie en position de force

    • Niyefôkoyesegou

      C’est vrai, surtout que la position des occidentaux n’a rien reglée en afrique, ils sont en dephasage avec les problèmes africains.

  29. Lasstuss

    Recevoir le Mnla au Quai c’est leur donner une quelconque légitimité et importance qu’ils ont perdu en fuyant dans le désert face aux islamistes….la preuve ils ne représentent plus rien sur le plan de la guerre d’une part et sont rejetés par les populations du nord d’autre part. Donc sambou a raison de dire qu’ils ne vont représenter qu’eux même et discuter piour eux même.

    • Niyefôkoyesegou

      Surtout faisons très attention, sinon ils pourront avoir de l’aide matériels et pécuniaires pour se renforcer.Pendant qu’aux même moments nos politiciens n’adoucissent leurs positions et complotent même contre la patrie

  30. Sambpu

    « autodétermination »= »indépendance »!Le MNLA A PRIS LES ARMES POUR REVENDIQUER DANS UN PAYS OU IL EXISTE LA VOIE DES URNES!Non à l’invitation du MNLA à la table de negociations!Il ne représente que lui-même!Et puis avec quels passeports ils ont eu le visa?Si c’est des passeports Burkinabés donc ce ne sont plus des maliens!MNLA DEGAGEZ!Bande de mécreants!!!! :evil: :twisted: :evil: :twisted:

    • koudis

      Slt Sambou, j’ai toujours été en colère contre nos politiques!!! Ils ont tout fait pour internationaliser notre conflit, le résultat est là aujourd’hui!!! Même cette fameuse concertation nous a été imposée dans les accords avec la CEDEAO acceptée par tous, maintenant ils trouvent encore à dire que ça n’a pas de sens!!! Moi je trouve cool tout ça, au moins ils verront la réalité en face au moment venu!!! !!! On a dit que nos gars (militaires) étaient nuls non ?? De bloquer nos armes qui sont d’ailleurs toujours bloquées…. Que c’est la CEDEAO, l’UA et l’ONU qui viendront faire cette guerre non ??? Ok on attendra longtemps surtout avec ce qu’on voit en RDC en présence même sur le terrain des forces de l’ONU!!! Ceux qui n’ont pas compris la diplomatie, ils vont bientôt utiliser des lampes en pleine journée à 14h pour chercher la vérité et ne la retrouveront jamais!!! :evil: :evil: :evil:

      • Niyefôkoyesegou

        La diplomatie? c’est les intérêts!Cette guerre nous la ferons tout seul.C’est les esprits malsains qui ont poussé à aller de ces sens.Tout le monde sait que le PM a travaillé et commandé les blancs, ils les connaissent comme la paume de sa main.Il est sans complexe , contrairement aux minables regroupés pour empêcher toutes les avancées

  31. baléré

    le mMali est en manque de patriote il n’ont de soussi que de volé pour avoir de bon poste que Dieu sauve le MALIBA

  32. Malibah

    pendant que les politiciens sont entrain de diviser les Maliens, MNLA renforce sa position dans le monde. Si les maliens ne parle pas la mm langue, mnla va ganger cette guerre…

    • kouroukanfouga

      Comme dirait l’autre : « le Mali : c’est le passé » !
      C’est finie pour cette partie du territoire.
      Au mieux (pour le Mali) il y’aura une autonomie très très poussée pour ces trois régions du nord qui seront officiellement et internationalement reconnu comme ‘AZAWAD’ !
      Et au pire on assistera à un référendum d’autodétermination dans les dix voire 15 ans à venir. Et ce sera le cas du Soudan et le Sud-Soudan.
      D’ailleurs on en est pas très loin car on parle déjà du « Mali » et le « Nord-Mali »

      Quoiqu’il en soit le Mali a déjà perdu cette guerre après avoir perdu toutes les batailles (militaire, politique, médiatique,diplomatique, ….)

      Bravo au Mnla. Un adage bambara dit « même si le lièvre est ton ennemi, il faut reconnaître qu’il a de longues oreilles ».

      Grâce à sa détermination le mnla a su transformer le mensonge en pure vérité au vue et au su de tous !

      wa salam.

      • vision2013

        Absolument d’accord avec toi. Mais on ne nous dira pas qu’ils n’on pas vu le jeu venir… Ce scnario nous l’avons presente depuis fevrier sur ce mme site maliweb. l’independance de l’Azawad a ete retadee par rien d’autre que les islamistes qui ont literalement sauve le Mali. La question qui se pose aujourd’hui est: que que est ce que Al-Qaeda peut faire davantage pour le Mali pour assurer son integrite territoriale qui la seule chose qui vaille pour nous? Meme les USA collaborent avec Al-Qaeda pour defendre leur interet (ils l’on fait en Afghanistan dans les annees 1980…l’OTAN l’a fait en Libye..etc..)