Mali: Une force d’intervention dès « le premier semestre 2013″

8 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Jean-Yves Le Drian (AFP)

PARIS – Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a affirmé dans la presse que l’intervention militaire de la force africaine pour chasser les islamistes armés du nord du Mali pourra avoir lieu au premier semestre 2013, avec le soutien de la France et des Etats-Unis.

La France apporte un soutien technique à la Cédéao (la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest) dans la constitution d’une force capable d’aider le Mali a retrouver l’intégralité de son territoire, déclare le ministre dans un entretien au quotidien La Croix à paraître lundi.

Le concept opératoire est en train de s’affiner. L’intervention militaire pourra avoir lieu au premier semestre de l’année prochaine, précise-t-il.

Pour l’instant, il n’y a pas de solution politique à la situation au Mali, constate M. Le Drian, selon qui les Etats de la région ont conscience des risques que représentent, pour leur sécurité, les agissements des bandes terroristes armées qui s’en prennent aux populations et se livrent à toutes sortes de trafics.

La France et les Etats-Unis, précise-t-il, apporteront à la coalition africaine un soutien dans le domaine de la logistique, de l’observation, du renseignement et de la formation.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté jeudi à l’unanimité une résolution autorisant pour une période initiale d’un an, le déploiement d’une force internationale au Mali, mais des réserves demeurent quant à ses capacités.

Interrogé sur la situation des otages français au Sahel, M. Le Drian évoque une logique infernale que nous ne pouvons pas laisser évoluer ainsi.

Nous nous occupons de très près des otages et faisons tout notre possible pour obtenir leur libération. Mais cela ne nous empêche pas de considérer que l’enjeu de l’intégrité du Mali est essentiel pour la sécurité de ce pays, comme pour celle de la France et de l’Europe, dit-il dans cet entretien à paraître.

Dimanche soir, le groupe islamiste Ansaru a revendiqué l’enlèvement d’un ingénieur français travaillant pour la société d’éoliennes Vergnet dans le nord du Nigeria, en justifiant ce kidnapping par le rôle de la France dans la préparation d’une intervention militaire au Mali.

Ansaru annonce au monde, et surtout au gouvernement français, être responsable de l’enlèvement de l’ingénieur Francis Colump (…), 63 ans, qui travaille pour l’entreprise française Vergnet, a affirmé le groupe islamiste dans un communiqué envoyé à la presse. Le rôle majeur de la France dans l’attaque (planifiée) contre l’Etat islamique dans le Nord du Mali, est cité comme l’une des causes de l’enlèvement.

(©AFP / 23 décembre 2012 20h14)

 
SOURCE:  du   23 déc 2012.    

8 Réactions à Mali: Une force d’intervention dès « le premier semestre 2013″

  1. Dr ANASSER AG RHISSA nous maliens ne voulons parler d’élection avant la libération de notre pays.

    Il faut négocier le sort de toute une nation avec les groupes touaregs et les arabes songhois peulhs bellas.

    Le problème est touareg se qui rend la résolution difficile et qui dépuis des années nous tire vers une crise ethnique qui compliquera davantage la vie dans notre pays.

    Chaque fois qu’on compte sur un jeune touareg comme Moussa Ag Assaride ou Mosa Ag Attaher qui est un camarade d’enfance c’est la deception quel sera le rôle de ANASSER dans la jeunesse toureg pour la construction du Mali?

    • Iskandr

      Les rebelles touaregs n’ont pas le droit à l’autodétermination dans le pays n’est pas pour eux, représente la République touareg et arabes du Mali près de 10 pour cent, et que les rebelles séparatistes massant des centaines de milliers de noirs Maliens, pour être avec eux à l’autodétermination, et cette détermination du rapport est rejetée au niveau local, régional et international, ces rebelles touaregs veulent un État afin de rendre financières esclaves noirs, comme en Mauritanie et d’autres pays arabes où l’esclavage déployées envers les Noirs.
      De là, vous devez vous battre contre tous les types d’esclavage dans la République du Mali, nous voyons certains maliens noirs avec les rebelles touaregs, et en fait, ils exploitent les maliens noirs à leurs fins, et seulement comprendre les esclaves dans les yeux des Touaregs et Arabes.

  2. Dr ANASSER AG RHISSA

    MALI: QUELS CRITÈRES ET CONTRAINTES POUR GAGNER LA GUERRE DANS L’UNITÉ ?

    Bonjour,
    La nouvelle résolution 2085 de l’ONU, adoptée le 20 décembre 2012, à l’unanimité, comprend deux volets, réconciliation politique et militaire, qui doivent être menés parallèlement.

    Le volet RÉCONCILIATION POLITIQUE doit:

    (1) via le dialogue politique, rétablir l’ordre constitutionnel à travers les élections présidentielles et législatives avant avril 2013,

    (2) engager des négociations entre les autorités de transition du Mali et les groupes présents au Nord Mali et n’acceptant pas le terrorisme, essentiellement les groupes Touaregs, comme le spécifie la résolution.

    Le volet MILITAIRE avec deux étapes:

    – parallèlement à la réconciliation politique, la préparation de l’armée Malienne et des troupes de la force internationale pour être prêtes à reconquérir le Nord Mali,

    – déploiement de la force internationale MISMA (Mission Internationale de Soutien au MAli) après accord du conseil de sécurité de l’ONU s’il juge l’état de préparation suffisant à partir de certains critères (entraînement suffisant, efficacité du commandement, équipement et adaptation au terrain).

    Compte-tenu du temps nécessaire à la préparation de cette force mondiale et pour des raisons climatiques, des responsables de l’ONU et des diplomates estiment que le déploiement de cette force MISMA ne peut démarrer avant l’automne 2013.

    DONC, CETTE RÉSOLUTION 2085, DE L’ONU, DONNE, IMPLICITEMENT, LA PRIORITÉ AUX ÉLECTIONS AVANT LA LIBÉRATION DU NORD MALI.

    C’est dommage, une partie de la population Malienne sera dans l’impossibilité de participer à ces élections.

    POUR QUE LES ÉLECTIONS AIENT LIEU APRÈS LA LIBÉRATION DU NORD MALI, IL SERA IMPÉRATIF DE LE LIBÉRER AVANT AVRIL 2013.

    Est-ce possible ?

    DIFFICILE, compte-tenu de la complexité de la situation et de l’état de préparation de l’armée du Mali ET celui de la force internationale de soutien, sauf si les forces de défense et de sécurité du Mali et les Maliens s’engagent SEULS, le plus rapidement possible, pour cette libération. Dans ce cas, les conditions sont-elles réunies pour que la libération du Nord Mali, dans l’unité, soit effective ?

    Compte-tenu de la complexité de la situation (guerre exigeant de la précision car pouvant se dérouler en ville avec la population mélangée avec les terroristes des fois sans qu’elle le sache, extensions et renforts régionaux et internationaux possibles), IL EST PRUDENT, COMME L’EXIGE LES CRITÈRES POSÉS PAR L’ONU, que l’état de préparation des forces de défense et de sécurité du Mali et de la force internationale de soutien soit vraiment satisfaisant avant d’envisager la guerre contre les terroristes.

    L’exigence d’une guerre précise, ciblée et de courte durée milite, comme je l’ai proposé dans ma solution de sortie durable de la crise du Mali, pour une guerre informationnelle d’intelligence collective ou guerre stratégique de renseignements sur les terroristes.

    UNE TELLE GUERRE EXIGE L’ENGAGEMENT DE TOUS LES MALIENS EN FRONT UNI ET CELUI DES PARTENAIRES RÉGIONAUX ET INTERNATIONAUX.

    ELLE EXIGE AUSSI UNE DURÉE CONSÉQUENTE POUR DES INFORMATIONS (CORRÉLÉES/SÉCURISÉES) FIABLES SUR LES TERRORISTES.

    Ce qui constitue d’autres contraintes indispensables dont l’ONU n’a pas parlé.

    Finalement, pour gagner la guerre contre les terroristes et assurer la réconciliation nationale, dans l’unité, les Maliens doivent les préparer avec précaution.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC et Gouvernance

  3. Sans pisser

    Dans la série: ALLEZ SAVOIR POURQUOI…

    Dans leurs somptueux 4×4 V8 , nos fiers bérets verts enrichis de frais ont TOUJOURS l’air conditionné !

    Dans leurs splendides limousines officielles, nos hauts cadres de l’état-major ont TOUJOURS l’Airbag !

    Mais dans leur BDRM (ou tout autre véhicule de guerre uniquement destiné à combattre), nos militaires actuels ont TOUJOURS l’air con !

    Etonnant, non ? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • celui qui se tape blanche merde et sa coco sans 100 armes

      tu devrais t’appeler sans cerveau, minable lâche, nègre…
      pas étonnant que le reste te l’humanité vous chie dessus bande de negros

      :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :twisted: :evil:

      • Sans pisser

        « tu devrais t’appeler sans cerveau,  »

        J’y avais pas pensé! C’est qu’on aurait enfin un point commun, toi et moi :-D :-D :-D :-D :-D