Mali: violents affrontements à Tombouctou entre l’armée malienne et des jihadistes infiltrés

10
Soldats maliens à Tombouctou, le 1er février 2013.
Soldats maliens à Tombouctou, le 1er février 2013.

Nouvelle illustration de la présence jihadiste au Mali, malgré l’opération Serval, Tombouctou a été la cible d’un attentat-suicide dans la nuit de samedi à dimanche, puis d’une tentative d’infiltration d’islamistes. Dimanche au petit matin, l’armée malienne appuyée par des soldats français a lancé des recherches et des tirs ont alors éclaté. Sept personnes, dont un soldat malien et un civil nigérian, ont été tuées.
La tension est restée vive à Tombouctou dimanche. La veille, pour faire diversion, un kamikaze s’est fait exploser. Dans la confusion qui a suivi, des jihadistes ont pu s’infiltrer à deux endroits de Tombouctou, dans le camp militaire et vers le lycée de la ville.
Selon des témoins, très rapidement, des coups de feu ont éclaté entre eux et l’armée malienne soutenue par une unité de l’armée française. Deux jihadistes ont été tués dans un premier temps dans le centre ville, et un militaire malien est décédé des suites de ses blessures.
Le bilan a ensuite évolué, il est toujours provisoire, trois autres jihadistes ont été tués, et un civil, originaire du Nigeria, pris comme bouclier humain par un combattant d’Aqmi, a été également tué.
L’armée française a évacué d’un hôtel de Tombouctou des officiels et des journalistes étrangers, qui avaient trouvé refuge sur place.
Très peu d’habitants de la ville ont mis le nez dehors dimanche. Le marché de la ville est resté fermé.
Dimanche, un peu avant la tombée de la nuit, des coups de feu sporadiques étaient toujours entendus, un peu comme si les armées maliennes et françaises  ne sont toujours pas arrivées à casser les deux reins des islamistes dans le nord du Mali.
RFI

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Madame Koumba
    “Nous disons en période de guerre on ne baisse jamais la garde”

    Ok, ok!… Mais si vous, par contre, vous pouviez baisser un peu la votre… Pourquoi nous asséner systématiquement des posts de 30 lignes minimum???

    Dites-nous “nous disons” AUTANT que vous voulez, aussi SOUVENT que vous voulez, aussi LONGTEMPS que voulez, mais de grace, dites-le nous PLUS BRIEVEMENT! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  2. Nous disons en période de guerre on ne baisse jamais la garde

    Nous disons que les villes libérées ne doivent pas être sécurisées ni par les soldats maliens rebelles introduits dans l’armée comme « cheval de Troie » par les lettrés mutants politiques de l’ex mouvance et ni par les soldats des pays sous régionaux qui donnent le gîte le couvert les soins médicaux les bases arrières aux « ramassis de voyous » malgré les mandats d’arrêt internationaux lancés par le Mali car ils peuvent favoriser l’infiltrations des « ramassis de voyous » dans les villes dont ils ont la surveillance

    Nous disons que l’armée malienne doit être au niveau de toutes les entrées et sorties des villes libérées et doit mettre hors d’état de nuire tout être ou groupe d’êtres de sexe masculin tout véhicule ou engin à moteur ou non qui refuse d’obtempéré à 100mètres des « check points »

    Nous disons également que l’armée doit ratisser toutes les zones libérées y compris le long du fleuve et passer de case en case de maison en maison avec les chefs de village de quartier et arrêter toutes les personnes étrangères pour des investigations et mettre hors d’état de nuire tout personne refusant d’obtempérée

    Nous disons et rappelons que les « ramassis de voyous » de MNLA Asar Eddine Aqmi Mujao Boko Haram et Consorts ont attaqués ensemble le Mali et ils sont actuellement ensemble à Kidal d’où ils partent pour commettre des attaques et exactions et où ils se replient

    Nous disons et rappelons que les déserteurs lâches ingrats de l’armée malienne ayant rejoints les « ramassis de voyous » usent des tenues de l’armée pour commettre des exactions aux fins qu’on accuse l’armée malienne

    Nous disons et rappelons que le Mali a besoin d’1armée d’intervention sous mandat de l’ONU et non 1armée d’interposition ou de paix qui laisse toujours l’ennemi progresser et maintient ainsi le pays dans 1situation de mi guerre mi paix par renouvellement de mandats en mandats

    Nous disons que le Mali fut attaqué par des ennemis venus de l’extérieur soutenus par des collabos maliens

    Nous disons si l’ennemi est mis hors d’état de nuire avec l’aide des forces alliées la présence d’1force de paix n’a pas son sens

    Nous disons et rappelons que les commanditaires et maîtres de ces « ramassis de voyous » sont aussi membres de l’ONU et n’ont pas encore dit leurs derniers mots i

    Nous disons que les maliens et maliennes toutes ethnies et toute religions confondues vivent en parfaite paix et harmonie d’Est en Ouest du Nord au Sud

    Nous rappelons que de tout temps et partout dans le monde depuis que l’humain est sur cette terre après la victoire sur l’ennemi les populations de zones occupées règlent leur compte avec les collabos et les ennemis qui n’ont pas eu le temps de fuir avant l’arrivée des autorités chargés d’assurer la sécurité des personnes

    Nous disons que cette réaction humaine est la forme de défense « animale » de l’humain incrusté dans ses gènes par Celui qui l’a créé pour la survie du clan de la tribut

    Nous disons que tout le monde entier se souvient de la « répression sauvage » des collabos et ennemis nazis qui déferla sur toute l’Europe libérée et celle des collabos et ennemis nippons à travers la Chine

    Nous disons pourtant après la libération les forces coalisées ne sont pas restées pour 1soit disant maintenir la paix il devra en être également avec le Mali car après tout redevient normal dès la venue de l’autorité administrative dans les zones libérées

    Nous disons et rappelons à Dioncounda au Django malien au gouvernement aux députés que le Mali les a tant donné en les voyant naître les a élevé nourri envoyé dans les meilleures écoles et universités des « Autres » aux fins qu’ils soient travailleurs honnêtes qu’ils aient 1amour profond pour leur pays partout où ils se trouvent et qu’ils se comportent d’égal à égal avec les « Autres » sans complexe pour la défense des intérêts du peuple malien dans cette compétition mondiale où tous les coups sont permis sans aucun état d’âme et où n’il y a pas de place pour les faibles les naïfs les idiots les complexés les pleurnichards les cupides et les sentimentaux

    Nous leur disons en conséquence de résoudre rapidement le problème de la présence des « ramassis de voyous » qui occupent de Kidal sans aucun état d’âme car à la guerre il n’y a pas de sentiments et on ne fait pas de passe à l’ennemi

    Nous leur disons et rappelons que partout dans le monde et depuis que l’humain est sur cette terre qu1ennemi est 1ennemi il faut toujours le traiter tel et le mettre hors d’état de nuire

  3. IL FAUT ACCELERER LA REMISE EN ROUTE DE L ELECTRICITE DANS CES VILLES

    CAR ILS PROFITENT DE LA NUIT POUR MENER DES ATTAQUES

  4. Que les para s’y rendent sur-le-champ au lieu de promettre chaque fois leur montée au front.

    • @ Bouglass………….pour avoir été para je sais qu’il faut un entrainement quotidien et dur . Les berets rouges maliens n’ont rien fait depuis un an ,si ce n’ est pour certains d’etre allés en prison et y etre maltraités ,et pour d’autres d’avoir du se cacher pendant des mois . On ne peut pas leur demander la lune ,et meme s’il on de la bonne volonté ,ils vont au casse pipe !

  5. Bonjour,
    Compte-tenu de la tournure que prend la guerre, il est judicieux de quadriller, par les forces de défense et sécurité du Mali aidées par la MISMA et les soldats Français, toutes les villes du nord sans oublier les autres régions du Mali.

    L’ennemi s’infiltre toujours là où il y a moins d’attention.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

    • Bonjour Docteur

      Vous dites: “par les forces de défense et sécurité du Mali aidées par la MISMA et les soldats Français,”
      Malheureusement, pour faire face à ce type d’actions de “guerilla” et d’attentats isolés, il faut des forces spéciales hyper-formées! Pensez-vous réellement que nous les ayions?

    • Anasser ,la superficie du Mali est tellement grande ,tout comme ses frontières qu’il faudrait un minimum de 50.000 soldats pour arriver a quadriller le pays . Pour le moment ce qui est fait n’est qu’un cauthère sur une jambe de bois!
      Il y a certainement des djihadistes infiltrés à Bamako avec des ceintures d’explosifs ,prets a se faire sauter et paniquer la population ,c’est inévitable . Peut etre que la police devrait plus s’occuper a les chercher qu’à racketter les taxis aux carrefours ………..et puis ceux qui se reposent à Kati depuis un an pourraient aussi mettre la main à la pate !

        • Djisa (15 commentaires) ta cravate est spendide et ton commentaire est … étourdissant! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

          C’est le mot: E-TOUR-DI-SSANT! 😀 😀 😀 😀

          Si tu nous fais Un Post/Un mot, ca nous promet un sacré feuilleton! 😀 😀 😀 😀 😀

Comments are closed.