Nord Mali: Alger vérifie des informations sur l’exécution d’un de ses diplomates

13
Des combattants du groupe islamiste du Mujao, près de Gao, dans le nord du Mali, le 7 août 2012
© AFP

ALGER — Les autorités algériennes ont annoncé dimanche qu’elles vérifiaient des informations de presse annonçant l’exécution d’un diplomate algérien aux mains des islamistes du Nord du Mali.

Un communiqué attribué au Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (Mujao), et relayé par des sites internet algériens, a affirmé que le diplomate, Tahar Touati, avait été exécuté.

“L’exécution du diplomate algérien est intervenue après l’expiration de l’ultimatim fixé au gouvernement algérien. Les négociateurs algériens ont renoncé à conclure un accord pour libérer les otages à la dernière minute”, selon ce texte.

Le 24 août, un message du Mujao avait menacé les autorités algériennes de représailles si elles ne libéraient pas dans les cinq jours trois jihadistes arrêtés le 15 août, dont un dirigeant d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Necib Tayeb, dit Abderrahmane Abou Ishak Essoufi.

Le texte auquel se réfèrent des sites algériens est “actuellement l’objet de vérifications nécessaires pour s’assurer de son authenticité”, a annoncé le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé par l’agence APS.

“Les contacts ne sont pas rompus” avec les ravisseurs, a précisé le ministère, ajoutant que les familles des quatre fonctionnaires consulaires retenus en otage avaient “été reçues samedi matin” au ministère.

Au total, sept diplomates du consulat algérien de la ville de Gao, dans le nord du Mali, ont été enlevés le 5 avril par le Mujao.

L’organisation islamiste avait exigé en mai la libération de combattants islamistes prisonniers en Algérie et 15 millions d’euros pour les relâcher, avant de libérer trois otages en juillet.

Le 26 août, une vidéo envoyée par le Mujao avait montré l’un des quatre otages restant demandant aux autorités algériennes de lui “sauver la vie”.

L’épouse de l’un des quatre otages, Mourad Guessas, a appelé le Mujao à les libérer, dans une déclaration publiée dimanche par le quotidien Liberté.

Ils ne sont que “de simples fonctionnaires innocents”, dit-elle plaidé en pressant le président Abdelaziz Bouteflika d’oeuvrer à la libération de ces Algériens enlevés alors qu’ils étaient au “service de l’Etat algérien”.

 

AFP / 15:50 – 02/09/12

PARTAGER

13 COMMENTAIRES

  1. Ya el Mujao….quelle chance vous avez…! Boumediene el Rajel ou el Fhel….rah…Alors quand le chat est pas la…..les souris dansent….d autres rjoula…? Les Israéliens quand il s agit de leur compatriotes ils prennent les grands moyens….Algeria…one, two three…Viva el dollar ou l Euro…

  2. Le monde entier doit comprendre que les islamistes au nord du Mali menacent autant la sécurité dans le monde que les talibans d’Afghanistan.
    Une intervention d’une coalition internationale sous mandat de l’Onu est indispensable.
    Cette intervention ne doit attendre ni l’Algerie (qui y est hostile) ni le gouvernement malien ( qui n’a ni armée ni la volonté de combattre les islamistes puisqu’il ne mise que sur une hypothétique négociation du HCI).
    Intervenir pour balayer les islamistes et restaurer la démocratie en organisant des élections libres et en restructurant l’armée malienne est la seule solution viable à long terme.
    Aucune négociation ni avec le Mnla, ni avec Ansar Dîne, ni avec le Mujao, ni avec l’Aqmi ne doit être faite à l’heure actuelle.
    Pour la question Touareg un référendum des populations du nord doit trancher définitivement le problème du nord.
    Si le Mali l’emporte sur l’indépendance alors l’armée malienne restructurée par l’Onu doit occuper tout le nord avec l’aide des États-unis (formations et équipements) et l’aide américaine de développement des régions du nord contre une base américaine à Tessalit.

    • le problème, c’est que si des troupes étrangères débarquent, l’armée malienne organisera énormément de sabotages pour leur rendre la tâche ardue!votre armée ne va pas vous sauver et ne laissera pas non plus d’autres essayer de le faire.Elle ne vous laissera même pas aller vous même à l’assaut du nord.En sourdine, elle semble se suffir du sud du mali où elle fait la pluie et le beau temps…

      • Continuez rever…..
        “US Army General Martin Dempsey, Chairman of the Joint Chiefs of Staff had to flee the country to save his life when Afghan Taliban carried out attack on US’s controlled highly protected Bagram Air Base on August 21, 2012.
        Le chef des operations americaines en Afganistan a pris la tangente avec tout son staff au complet pour sauver leur vie…,vous ferez mieux de descendre au niveau des maliens et voir la realite en face… 😈 😈 😈

  3. Qu’on les exécute tous, au moins le Mali aura la paix avec cette Algérie ingrate. C’est à partir de l’Algérie que ce bandits se ravitaillent en carburant et vivres.

    • t en es sur de ce que tu racontes
      moi j en suis pas sur leur ravitaillement peuvent venir d ailleurs

    • le voisin comploteur égoiste et encombrant ,c’est l’algérie de merde .
      nous souhaitons une punition la plus sévère , pour l’algérie
      qui avait proposer à nos bouffons responsables d’état .de négocier avec les occupants armés sur notre territoire ,
      au même moment elle utilise la force pour libérer ses otages .
      alors arroseur arrosé bien fait .

      • ignare !! le “Schadenfreude” est un péché dans toutes les religions !l’Algérie aura sa vengeance ;mais c’est un plat qui se mange froid …. corniaud va !!

Comments are closed.