Nord-Mali : l’attaque des drones

44
Drones Predator stationnés sur une base américaine à Kandahar, en Afghanistan.

Ils sont précis, discrets et capables de voler vingt-quatre heures sans se poser… Les drones, ces avions sans pilote, pourraient jouer un rôle décisif dans une intervention au Nord-Mali. Leur déploiement est imminent.

Dans le ciel du Sahel, et plus au nord dans le Sahara, on voit des drones partout en ce moment. Mais il est difficile de faire la part des choses : s’agit-il de mirages ou d’intrusions bien réelles ? Le 30 juillet, un Harfang (un drone de l’armée française) aurait été abattu par des combattants salafistes dans le nord du Mali. L’information évoquée par le site du Nouvel Observateur, un hebdomadaire français, a bien fait sourire l’état-major des armées à Paris. « Savez-vous combien de drones nous possédons ? interroge un officier. Quatre. Cela se saurait si on en perdait un ! »

Un mois plus tôt, selon un site maghrébin, c’est un Predator américain qui aurait été neutralisé, toujours par des salafistes, près de la frontière entre le Mali et l’Algérie. L’US Air Force est restée muette. « Si c’était confirmé, ce serait la première fois qu’un drone américain serait abattu au Mali », précisait Bill Roggio, journaliste vedette d’un site particulièrement bien informé en la matière, The Long War Journal (LWJ). Plus récemment, le quotidien Libération a affirmé que l’armée française venait de déployer « au moins un drone dans la zone », dans la perspective d’une intervention militaire dans le Nord-Mali.

Des appareils très demandés

Les drones sont l’avenir de la guerre. La preuve ? Les États-Unis envisagent de doubler les dépenses consacrées à leur acquisition dans les dix prochaines années. En France, où l’on a pris du retard, leur renouvellement est considéré comme une priorité absolue par l’armée. Un think-tank anglo-saxon, Teal Group, estime que, à l’échelle mondiale, plus de 94 milliards de dollars (72 milliards d’euros) seront consacrés à l’achat de drones d’ici à 2020. D’ores et déjà, 76 pays (deux fois plus qu’en 2005) disposent de ces véhicules aériens sans pilote, indique un rapport du Congrès américain. Dans cette liste figurent une dizaine d’États africains, mais la plupart possèdent des drones de petite envergure, capables de voler à basse altitude seulement. Pour l’heure, trois pays seulement ont déjà utilisé des drones armés : les États-Unis, le Royaume-Uni et Israël. R.C.

Un chef d’état-major d’un pays sahélien dit ne rien savoir à ce propos. « Je ne dis pas qu’il n’y a pas de drones dans la région, je dis que je n’en ai pas été informé. Et donc que cela m’étonnerait. » Un officier français, tout aussi dubitatif, rappelle que ce type d’aéronefs, dont l’envergure se rapproche de celle d’un avion de chasse, passe difficilement inaperçu. « Il leur faut des pistes longues pour décoller. Il n’y en a pas tant que cela dans le coin. » Pour l’heure, les services de renseignements occidentaux se limiteraient, pour la surveillance de la zone, à l’utilisation de petits avions de tourisme, à l’image des Pilatus américains qui décollent en toute discrétion depuis l’aéroport de Ouagadougou.

Un autre officier de l’armée française admet toutefois que l’arrivée des drones dans la région ne saurait tarder. Dans l’entourage de Blaise Compaoré, le président burkinabè, on reconnaît que s’il n’y en a pas encore, « c’est pour bientôt ». Le chef d’état-major ouest-africain déjà cité dit attendre cela avec impatience. « Nous avons fait une demande formelle auprès des Français et des Américains. Nous avons besoin de cet appui. Ce serait un outil essentiel en matière de recueil de renseignements, mais nous n’avons pas eu de réponse. »

Qu’il se rassure : selon toute vraisemblance, un ou plusieurs drones Harfang seront bientôt envoyés au Sahel. Au sein des troupes tricolores, « c’est un secret de polichinelle », convient un officier qui appartient à l’escadron de reconnaissance 1/33 (dit Belfort), celui-là même qui utilise les quatre drones Male (Moyenne altitude, longue endurance, comme le Harfang) que compte l’armée de l’air. Les engins sont prêts : après de longues et éprouvantes missions en Afghanistan (entre 2009 et 2011) et en Libye (en 2011), ils sont au repos dans le sud-ouest de la France. Quant aux États-Unis, ils y pensent sérieusement. Des réunions sont régulièrement tenues à ce sujet à la Maison Blanche. Selon le New York Times, le ciel malien a même déjà été survolé par des Global Hawks, des drones de surveillance américains de type Hale (Haute altitude, longue endurance).

Les engins sont prêts : après de longues et éprouvantes missions en Afghanistan et en Libye, ils sont au repos dans le sud-ouest de la France.

L’utilité du drone n’est plus à démontrer. « Sans drone sur les champs de bataille, vous êtes aveugle », résume un expert. « Dans une zone désertique comme celle du Nord-Mali, où il est malaisé de suivre des hommes au sol, mais aisé depuis le ciel, il sera d’un grand secours », estime un officier français. Tant pour repérer les endroits où se trouvent les six otages français détenus par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) que pour suivre les chefs jihadistes ou, plus facile encore, les déplacements de leurs hommes lorsque les combats auront commencé. C’est « un moyen de pression » important sur les groupes terroristes, indique la capitaine Océane Zubeldia dans son ouvrage Histoire des drones (Perrin, 2012). D’ailleurs, affirment des sources concordantes, les nouveaux maîtres du Nord-Mali s’en inquiètent.

Ultraperformants

Capable de voler vingt-quatre heures sans se poser, peu bruyant et difficilement repérable à l’oeil nu du fait de sa capacité à voler haut (jusqu’à 7 000 m d’altitude), le Harfang dispose de capteurs vidéo et radars ultraperformants qui permettent à ses pilotes (installés dans une cabine située au sol à des milliers de kilomètres de l’engin) de suivre des cibles humaines. Avec des drones plus sophistiqués (comme les américains), il est parfois possible de dire si ces cibles sont armées. En Afghanistan, sur un terrain en de nombreux points comparable au désert malien, « les drones ont été d’un grand secours, témoignait récemment le lieutenant-colonel Daniel Chabbert, à l’occasion d’un salon consacré à ces engins. Tous les jours, toutes les task forces demandaient à être soutenues par des drones Male. Mais il n’y en avait pas pour tout le monde ».

 

Si les drones français ne sont pas armés de missiles, les engins américains, eux, le sont.

 

Reste à savoir quelle mission sera donnée aux drones au Mali. Seront-ils limités au recueil de renseignements, comme en Libye lors de l’opération Harmattan en 2011 (quoique, sur ce point, le doute subsiste : selon l’ONG Human Rights Watch, qui vient de publier un rapport sur les circonstances de la mort de Mouammar Kaddafi il y a un an, un drone américain aurait tiré un missile sur le convoi du fuyard juste avant son exécution à Syrte) ? Ou serviront-ils, en sus, à tuer les principaux chefs de guerre comme en Afghanistan et au Pakistan depuis dix ans ? Si les drones français ne sont pas armés de missiles – « techniquement, c’est pour l’heure impossible », convient un sous-officier de l’escadron Belfort -, les engins américains, eux, le sont : l’armement du Reaper par exemple est comparable à celui d’un avion de combat de type F-16.

Le Washington Post a révélé récemment que les conseillers d’Obama envisageaient la possibilité d’effectuer des attaques ciblées dans le Nord-Mali. Un chef d’état-major ouest-africain évoque cependant une certaine frilosité chez ses partenaires. Lui-même n’est pas demandeur. Il sait les drames que les drones tueurs ont produits ailleurs.

L’armée américaine a en effet une longue expérience des attaques ciblées menées avec des drones. En Afghanistan et au Pakistan depuis dix ans, mais aussi – plus discrètement – au Yémen et en Somalie depuis cinq ans, Washington a recours à ce procédé désormais considéré comme « la meilleure arme contre les terroristes », indolore pour ses soldats, mais sanglant pour les civils des pays survolés. Durant les neuf premiers mois de cette année au Yémen, selon les statistiques régulièrement mises à jour par le site LWJ, les drones américains ont tué plus de 200 personnes, dont au moins 35 civils. Les informations en provenance de Somalie sont plus parcellaires. En août dernier, un site spécialisé recensait une centaine de combattants et plus de soixante civils tués par des drones qui avaient décollé d’Éthiopie et, peut-être, des Seychelles. Le drone « constitue une véritable menace pour les populations civiles », dénonce Louise Arbour, la présidente du think-tank International Crisis Group. Une menace qui prend forme dans le ciel du Mali.

09/11/2012 à 16h:06 Par Rémi Carayol  / jeuneafrique.com

PARTAGER

44 COMMENTAIRES

  1. Les terroristes tuent, mutilent, asservissent et terrorisent, les drones tuent d’une manière pas très sélective. Que choisir? être seuls à mourir (sous le poids du terrorisme) ou prendre le risque de mourir pour se débarrasser des terroristes? J’avoue que , sans sauter de joie parce qu’il y a des vies en jeu, je préfère néanmoins les drones!!! Au moins, je ne meure plus seul et je ne suis plus asservi!!!

  2. Contrairement à ce croit le grand public, le DRONE n’est pas une invention américaine moderne!

    Nos ancètres les anciens l’avaient probablement découvert bien avant, au point c’est même passé dans le langage courant: En Bamana courant ne dit-on pas couramment DONI DRONE?

    🙄 🙄 🙄

    • Tu peux STP faire avancer tes theories par rapport a l’origine des drones la,puisseque je crois pas que nos ancestres auraient cette intelligence d;inventer un tel engin lolllllllllllll

  3. beaucoup parle des drone mais ils ne connaissent pas les drone,le drne ne tue pas que les toreristes ça tue aussin les innocents

    • Badiaga, si tu connais un moyen de faire mieux, n’hésite pas: Suggères!

      Et puis je te signale que les islamistes tuent aussi beaucoup d’innocents. Ils n’ont même fait que ça pendant 7 mois; On t’a pas informé?

  4. …” j’enverai ma photo chez les barbus ils ont trop feur de dieu”…

    (Réponse magistrale d’une insuffisante cérébrale appelée Sali à notre légendaire Blanche Neige)

    Dis, morue, s’ils ont trop Feur, envoies ta photo à quelqu’un d’autre; Déjà qu’en ce moment, les mauvaises langues disent qu’ils ont des soucis…

    Je sais pas moi, envoie ta photo à des gens que ça ça peut intéresser… Les instituts psychiatriques, par exemple…

    Eux, ils ont F-eur de rien, et si ça se trouve, même pas de ta P-oto! 😀 😀 😀 😀 😀

  5. je conseille aux jeunes maliens de bien voir ici l’importance du savoir et du savoir faire dans la haute technologie
    .
    il faut acquérir a tout prix le savoir et le savoir faire pour ne plus dépendre des occidentaux qui viennent avec des engins dont ils mettent moins de temps a fabriquer dans leur usine, qu a transporter jusqu’a chez nous.

    c est insuportable cet etat de fait, sachant que les africains en sont parfaitement capable!!!!!!!!!!!!

    • Mamadoun ,un drone ne se pilote pas comme une djakarka 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • pour le Mali des cerfs volants suffiront :mrgreen: :mrgreen: 😆 😆 😆 😆 :mrgreen: :mrgreen:

  6. …”Le drone « constitue une véritable menace pour les populations civiles », dénonce Louise Arbour, la présidente du think-tank International Crisis Group. Une menace qui prend forme dans le ciel du Mali.”…

    Si on avait pas assez bêtes pour laisser à ces voyous 10 longues années pour s’intégrer et se mélanger aux populations, on n’en serait pas là! Mais maintenant, on va devoir payer le prix de notre inconséquence par des victimes civiles, c’est INEVITABLE!

    mais Madame Arbour, ça constitue une menace, soit! Alors qu’est ce qu’on fait? On évite de “soigner la maladie parce sous prétexte que le traitement est douloureux”???

    Il FAUT impérativement exterminer ces voyous une bonne fois pour toutes, de sorte qu’ils ne réapparaissent pas dans 6 mois ou dans 5 ans! Le drone est l’arme la plus redoutable pour le faire! Utilisons les drones en souhaitant de tout coeur le moins possible de victimes civiles! Mais ne faisons pas “le travail à moitié” juste pour éviter des dégâts collatéraux. Il y en aura de toutes façons.

    • A vos armes ………..de toute façon toute guerre entraine de dommages collateraux ,le tout etant de faire le maximum pour les reduire . Peut etre ne faudrait il pas oublier une arme de guerre qui fait des ravages en Afrique : le viol 👿 en effet une femme violée est répudiée par son mari et souvent meme sa famille . Une jeune fille violée ,elle,ne trouvera jamais de mari parce qu’elle est entachée du deshonneur . Voilà une façon de destabiliser et destructurer un pays quand des dizaines de milliers de femmes sont violées ,la palme d’or revenant actuellement au Congo 😥 ……une femme violée en Afrique est considérée comme morte !!!

      • 1000 fois vrai! Et les viols massifs du congo, même si ca reste un triste cas extrême, tu les retrouve dans TOUS les conflits africain! TOUS! 😥 😥 😥 😥

  7. Un ,deux ou plusieurs engins ultra-sophistiqués au désert Nord-Mali ces groupes de terroristes ne seront pas au chômage.Il suffit juste la coopération de tous les pays limitrophes à contrôler l’rentrée de leurs frontières et on assistera à un nétoyage farfait.

  8. Appui logistique à l’armée malienne : L’Algérie livre trois cargos d’armes
    Par Le Katois РDate: 07 Novembre 2012 74 r̩actions
    Taille de la police: Decrease font Enlarge font
    Appui logistique à l’armée malienne : L’Algérie livre trois cargos d’armes

    Ces armements qui ont été livrés le lundi dernier, 5 novembre 2012, seront d’un appui considérable pour la libération totale du nord du Mali par l’armée malienne.

    Pendant que la Cedeao maintient, toujours, son blocus sur les armes du Mali en Guinée, l’Algérie vient de doter l’armée malienne d’importantes armes pour la reconquête des régions nord du Mali sous occupation.

    C’est le lundi, 5 novembre 2012, à 7h, que le premier cargo a atterrit à l’aéroport de Bamako Senou. Ensuite, ce fut le tour des deux autres cargos. Selon nos informations, les livraisons se sont très bien déroulées.

    C’est lors de la récente visite de la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton en Algérie qui avait pressé le président algérien, Abdelaziz Bouteflika à soutenir une éventuelle action militaire africaine dans le nord du Mali pour chasser les islamistes.

    Selon des sources proches du dossier, l’Algérie voulait s’assurer de l’existence à Bamako d’une vraie hiérarchie militaire. Cette assurance a été confirmée par la partie américaine après deux tête-à-tête entre le Ministre de la Défense, Yamoussa Camara et l’ambassadeur des Etats Unis au Mali. Ce dernier a rassuré la partie américaine de doter le Mali de moyens adéquats leur permettant de faire face à la reconquête du nord.

    Mme Clinton avait déclaré à la presse, aux termes de son séjour, qu’elle a eu une discussion approfondie sur la situation dans la région et en particulier sur le Mali.

    Les armes du Mali sont toujours bloquées en Guinée depuis des mois, parce que les autorités guinéennes veulent des garanties des chefs d’Etats de la Cedeao, avant de les livrer. Une mission de l’armée malienne s’était rendue en début septembre en Guinée pour la levée du blocus sur nos armements.

    Ce geste du Gouvernement algérien témoigne de la ferme volonté

    de l’Algérie à aider le Mali pour le retour de la paix et le recouvrement totale de son intégrité territoriale.

    A noter que les armements offerts par l’Algérie à notre pays, sont similaires à ceux du Mali bloqués en Guinée.

    Mamadou DIALLO «Mass»

    Source: Le Katois

    Articles similaires

    Fermeture des frontières, reprise du travail mardi et appel au calme
    RFI: Appels sur l’Actualité au sujet du coup d’Etat au Mali
    Bilan provisoire du coup d’Etat: 1 mort et 40 blessés
    Couvre-feu instauré entre 18h et 06h TU
    Oumar Mariko « salue » le Coup d’Etat

    Abonnez-vous aux commentaires RSS Réa

    • Hier un avion cargo de l’armée algerienne s’est crasché en France lors de son retour sur Alger .Bilan 4 morts . Contenait il de l’armement ???? that’s the question 😉

      • c’est un CASA 295 qui s’est écrasé en france , il contenait de papier d’imprimerie pour billet de banque pour la banque d’Algérie !! des emploiyé de la banque d’algérie figure parmis les 4 victimes

        sinon l’Algérie livre des aides au mali grâce a ces gros avions de transport (il-76 et C 130 )

        • La bonne formulation serait: l’Algérie livre des aides RAVITAILLE au mali DES TERRORISTES (ces enfants égarés)grâce a ces gros avions de transport (il-76 et C 130 )

          • Voilà une illustration parfaite du Con (majuscule) paranoïaque, qui confond un banal fait divers avec un roman politique à 2 balles!!!!

            Le drame, c’est que chez nous avec le taux d’illétrisme et d’analphabétisme qu’on a, ce genre d’imbécile peut tout-à-fait passer pour un analyste de haut niveau auprès d’une certaine frange de la population!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! La frange illetrée, bien sûr!

            Pauvre con… 😥 😥 😥 😥

      • Pas 4, 6 morts! Il semble qu’il ne contenait qu’une cargaison de papier fiduciaire pour leurs billets!

        Le papier (fût-il fiduciaire) étant éminemment combustible, après ce crash, les algériens vont devoir se rabattre sur la carte bleue, les chèques, ou sur les “jetons”! :mrgreen: :mrgreen:

        Mais mendant quelques temps, pour les biffetons ce sera Nik Zobby!!! 😀 😀 😀 😀 😀

  9. Plus la perspective d’intervention se rapproche plus les groupes terroristes se découvrent en faveur de la négociation. Ils condamnent la violence, l’extremisme et le terrorisme.

    Mais le pire, c’est que leur tactique va réussir car aucun Malien du Sud n’a envie d’aller mourrir au Nord…

    Alors négocions, négocions…comme on l’a toujours fait.

  10. faites distribuer des gilets jaune fluo aux islamistes ,çà limitera les dommages collateraux :mrgreen: :mrgreen: …………mais comme les maliens sont voleurs dans l’ame ,il y en a qui piqueraient des gilets ;…….ensuite on viendra parler des drones tueurs de civils 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

    • :mrgreen: :mrgreen: ta gueule fougk les français sont tous nes voleur et mouriront tous voleur ….. 😆 😆 😆 😆 😆

      • …” et mouriront tous voleur ….. ”

        Deja, mourir, c’est grave!!! Mais alors Mou-ri-rir, ça doit être l’horreur!

        Tiénimango (ou Tiénimangoro), Ne te casse pas la tête à rajouter des émoticones pour souligner l’humour de tes posts, tes posts sont déjà suffisamment humoristiques en tant que tels!!!!!!!!!!!!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

    • ta femme negresse t’as quitté tu es devenu agressive,c’est pour ca que tu craches ton venin sur les maliens,quelqu’un t’as laisse un commentaire comme tu es bete insupportable ta femme t’as quitte,tu peux aller te branler sur les videos x de femme noirs sur les sites web a defaut d’en trouver e reel hihihihi 😆 😆 😆 😆 :lol:depresson total hahahahaha :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • AH Bon? C’est ca le secret du gars hein? Ecoutes FOUDKG, prends un conge (si les retraites en ont besoin! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: ) viens ici a New York et on va arranger cela en te trouvant un autre “brown chocolate”! Mon cher, il faut t’expliquer au lieu de cracher ta haine sur tout le monde :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

        • Angaran ,j’aime bien m’amuser ,et çà fait un moment déjà que je me suis rendu compte qu’à de rares exceptions prés ,le malien n’a pas d’humour ! Et moi çà m’amuse beaucoup de les faire chier avec mes posts et les commentaires qu’ils vontr recevoir en retour . Alors sois tranquille ,je n’ai vraiment aucune haine envers les maliens ccomme certains QI de poules semblent le croire :mrgreen: :mrgreen:

      • Salimata ,tant qu’à faire ,autant me branler entre tes cuisses 😆 😆 😆 😆 😆 envois moi ta photo stp 😆 😆 😆 😆

          • Non sali, si le ridicule tuait, tu n’aurais jamais eu le temps d’écrire quoi que ce soit!

            Remercie le Tout Puissant!…

            Connasse! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀

        • …”autant me branler entre tes cuisses envois moi ta photo stp

          Oooooooooh, AMIS DE LA POESIE BONSOIR! 😀 😀 😀

          • 😆 😆 😆 😆 j’enverai ma photo chez les barbus ils ont trop feur de dieu 😀 😀

      • Mais les saly, tienimango, et tant d’autres, vous ne pouvez pas un seul instant comprendre qu’un humour puisse être grinçant? Ou provoc’? Ca vous dépasse donc tant que ça?

        Vous êtes les spécialistes du 1er degré, et moi je me marre en voyant que plus foudkg en balance des sévères, plus la meute des 1er degré s’égosille de haine et de rage!!! 😀 😀 😀 😀 😀

        Entre l’autre psychopathe qui fait une fixation H24 sur blanche neige, et vous tous qui hurlez d’indignation, vous n’avez pas encore compris que ce n’est pas lui le con? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • BLANCHE NEIGE

      JE N AI JAMAIS ETE AUSSI HEUREUX DE PAYER MES IMPOTS EN FRANCE
      CA SERT A CHEZ MOI
      YOUPIIIIII!!!!!!!!!!!!!!§

    • Enfoiré, va!

      J’aurais tellement l’avoir trouvée avant toi, celle-là!!! Si notkopinkoko tombe dessus, à mon avis, il va apprécier!!!

      T’as remarqué non? Un vrai connaisseur, Coco!!!!

      Les gilets jaune fluo!!!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 😀 Enfoiré, va!!!! 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  11. LA PARTICIPATION DE TOUS LES MALIENS ET LES COORDINATIONS INTRA et INTER-NIVEAUX (LOCAL/NATIONAL/CEDEAO/UA/ONU), SONT INDISPENSABLES POUR UNE RÉUSSITE SANS FAILLE DE LA RESTAURATION DE L’INTÉGRITÉ TERRITORIALE DU MALI ET DE LA RÉCONCILIATION NATIONALE

    Bonjour,
    Je ne pense pas que ça soit le moment d’agir seul, le Mali doit mener des actions conjointes avec la CEDEAO/UA/ONU car quand l’intervention des forces de défense et de sécurité du Mali se fera à un endroit donné, les terroristes attaqueront ailleurs au Mali et/ou dans la sous-région et/ou au niveau international.

    C’est ainsi qu’un plan global est nécessaire en incluant le renfort des forces de défense et de sécurité du Mali par le contingent de la CEDEAO/UA/ONU et en les repartissant sur l’ensemble du territoire Malien tout en privilégiant les zones occupées.

    Une action conjointe globale, bien préparée, bien ciblée et limitée dans le temps est donc indispensable à travers une guerre informationnelle (guerre d’intelligence stratégique axée sur des renseignements judicieusement coordonnés, vérifiés et sécurisés) pouvant utiliser des drones (avions de guerre sans pilote) en évitant, autant que possible, les dégâts collatéraux.

    La participation de tous les Maliens et les coordinations à tous les niveaux, local/national/régional/international et entre tous les niveaux (LOCAL/NATIONAL/CEDEAO/UA/ONU), sont indispensables pour une réussite sans faille de la restauration de l’intégrité territoriale du Mali et de la réconciliation nationale.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Webanassane@yahoo.com

  12. 1. Comment le Prophète IYAD, les Saints d’ANESARDINE, maintenant quelques apôtres du MUJAO, qui sont tous des djihadistes convaincus, sont soudainement saisis d’une ferveur religieuse de négociation et de phobie de la charia maintenant, juste maintenant ? La mort et le bucheron ? Et pourtant, au paradis, les attendent joyeusement de sculpturales vierges soumises, d’une beauté inimaginable offerte (90, 40 000, 400 000 ou même à volonté par un simple tic de la pensée, ça varie selon les prêcheurs qui ne précisent pas si c’est une horde d’étalons vierges qui sont réservés aux femmes du paradis). Y abondent des vaisselles dorées et argentées, des plats exquis, et l’alcool du paradis, aaah ! il est dit qu’il possède des vertus à nulle part pareille : il n’enivre pas, il n’est pas amère, plus succulent que le meilleur des rhums ou des hydromels. Un long fleuve éternel de lait coule loin vers l’horizon. Une mare de miel se répand à portée de main. Il parait, selon divers prêcheurs, qu’il suffit de penser à un plaisir pour mourir d’extase et ressusciter instantanément. Que du bonheur, rien que du bonheur, et encore du bonheur, tout le temps, sans discontinuer, sans jamais s’ennuyer. Et pourtant ! Leur grand frère, Ben Laden aussi, a passé sa vie à fuir le paradis qu’ils prétendent imposer aux autres. C’est vraiment étrange…

    • Bien vu nonalinertie et bien dit aussi. Mais ils savent qu’ils iront en enfer en s’attaquant à de vrais croyants pratiquants et tolérants, la mort donc est la dernière chose qu’ils souhaitent.

    • merci mon frère ou soeur Nonalinertie
      ceux fils du diable n’y croient rien juste la haine vers les autres
      encore merci pour votre analyse .

Comments are closed.