Nord – Mali: Non, la Mauritanie n’est pas coupable

21

Dans ce qui se passe au Mali, certains grands leaders de la politique locale n’hĂ©sitent pas Ă  culpabiliser le pouvoir actuel en lui attribuant la responsabilitĂ© entiĂšre dans la dĂ©confiture de l’Etat et dans la partition du territoire. SincĂšres ou prĂ©textes pour charger un adversaire, ces accusations mĂ©ritent rĂ©flexion. 

Quand en juillet 2010, l’ArmĂ©e mauritanienne entreprend sa premiĂšre action guerriĂšre contre AQMI en plein territoire malien, l’ensemble de la classe politique, Ă  quelques exceptions prĂšs, approuve Ă  juste titre. En effet, depuis le temps que cette organisation s’attaque impunĂ©ment aux intĂ©rĂȘts de notre pays, nombreux ceux qui espĂ©raient – qui attendaient avec impatience – une rĂ©action de la part de notre ArmĂ©e. L’union «sacrĂ©e» permit un rapprochement entre le pouvoir et l’opposition, rapprochement qui s’est traduit par une rencontre entre le PrĂ©sident de la RĂ©publique et le chef de file de l’Opposition dĂ©mocratique et, plus tard, par l’acceptation par toutes les parties – ou presque – de la nĂ©cessitĂ© d’ouvrir un dialogue politique. Il s’en suivra une proximitĂ© entre les symboles de chacun des camps : l’image du PrĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale et du chef de file de l’Opposition aux cĂŽtĂ©s du PrĂ©sident de la RĂ©publique dans tous ses dĂ©placements officiels, cette image est restĂ©e jusqu’en dĂ©cembre 2010. Les uns et les autres s’étaient entendus sur le principe de prĂ©parer une plate-forme en vue du dialogue dont l’ouverture devait ĂȘtre solennelle. Les Ă©vĂšnements de Tunisie, puis d’Egypte allaient interrompre le processus d’ouverture, les camps revenant Ă  plus radicales positions
 en tout cas pour certains d’entre eux.

Revenons Ă  l’action en territoire malien. Le premier revers subi par l’ArmĂ©e mauritanienne fut celui de Hassi Sidi en plein territoire malien. Nous savons aujourd’hui que les Mauritaniens avaient Ă©tĂ© trahis par des officiels maliens fortement impliquĂ©s dans la prĂ©paration d’une attaque prĂ©ventive contre des convois d’AQMI qui se regroupaient en vue d’une attaque en Mauritanie. Puis vinrent les Ă©pisodes victorieux (pour la Mauritanie) de Wagadu, la forĂȘt oĂč AQMI voulait installer une base avancĂ©e pour pouvoir lancer ses attaques contre la Mauritanie de tout prĂšs. MalgrĂ© les trahisons des officiels maliens dont un officier du cabinet militaire de ATT (dont la communication avec AQMI avait Ă©tĂ© enregistrĂ©e et remise au prĂ©sident malien lui-mĂȘme), l’ArmĂ©e mauritanienne est a pu dĂ©truire le camp en construction et poursuivre les combattants pour les Ă©loigner encore plus de nos frontiĂšres. C’est Ă  ce moment-lĂ  que certains politiques locaux ont parlĂ© de «guerre par procuration», reprenant les termes des communiquĂ©s de l’organisation terroriste responsable de la mort d’une quarantaine de Mauritaniens, de l’assassinat et du rapt de plusieurs Ă©trangers sur le sol national. Pas assez apparemment pour considĂ©rer que cette guerre a Ă©tĂ© imposĂ©e Ă  la Mauritanie.

Quelques autres attaques et/ou contre-attaques ont permis aux Mauritaniens d’éloigner la menace et d’instaurer la peur dans le camp ennemi. C’est ainsi que l’ArmĂ©e nationale a pu extraire des responsables d’actions en territoire mauritanien dont certains ont permis la libĂ©ration d’otages occidentaux. Comme elle a pu s’attaquer Ă  des convois de l’organisation et Ă  ceux, plus utiles pour elle, du trafic de drogue qui profitait largement aux populations locales et en faisait des alliĂ©s passifs du crime organisĂ©.

L’action rĂ©ussie de l’ArmĂ©e mauritanienne malgrĂ© ses moyens et son expĂ©rience toute nouvelle, cette action a mis Ă  nu le laxisme qui caractĂ©risait l’attitude du gouvernement ATT. Aux yeux de ses Ă©lites militaires et civiles, le pouvoir malien avait dĂ©missionnĂ© prĂ©fĂ©rant laisser aux autres la mission de pacifier une partie de son territoire. Ajouter Ă  cela la corruption, le sentiment d’exclusion des populations locales, l’interfĂ©rence officielle dans les rĂ©seaux de trafics et de traite d’otages, la fuite en avant de l’autoritĂ© centrale et son refus de rĂ©gler les problĂšmes exacerbĂ©s par l’arrivĂ©e massive de combattants rentrant de la Libye, l’allĂ©geance Ă  certaines «puissances» rĂ©gionales (AlgĂ©rie, Burkina
)
 Assez pour faire d’une manifestation de soldats, une mutinerie puis un coup d’Etat.

Le Mali s’est effondrĂ© Ă  cause de la mauvaise gouvernance des problĂšmes qui le secouent cycliquement depuis son indĂ©pendance, notamment la sĂ©dition du Nord. Il s’est effondrĂ© aussi Ă  cause de la carence de sa classe politique qui n’a pas pu anticiper et accepter d’une part de prendre en charge ces problĂšmes (dans la campagne prĂ©sidentielle qui a prĂ©cĂ©dĂ© les Ă©vĂšnements de mars, aucun candidat n’est allĂ© au Nord), d’autre part de s’éloigner du giron d’un pouvoir qui dĂ©rivait inexorablement (la recherche constante d’un gouvernement d’union nationale pour partager le gĂąteau).

Ce pays s’est effondrĂ© de lui-mĂȘme. La Mauritanie (pouvoir et sociĂ©tĂ©) est le premier de ses voisins Ă  regretter cela et Ă  travailler pour que l’unitĂ© territoriale et la stabilitĂ© soient retrouvĂ©es. Il en va de notre avenir Ă  tous.
 

 Mohamed Fall Oumeir

Source : http://fr.alakhbar.info

PARTAGER

21 COMMENTAIRES

  1. Mr fassode n’a pas compris,n’a rien compris !!!
    Au lieu de vomir ta rage sur la MNLA et sur la Mauritanie as tu seulement compris que le MNLA n’est pas pour la rĂ©partition du Mali?
    EvincĂ© sur le terrain ce MVT touaregue se cherche comme d’ailleurs le Mali et les autres pays du champ .
    Cesse mon frĂšre de cultiver la haine et si vraiment tu te sens un homme dans ton for intĂ©rieur,il faut rejoindre le front pour combattre les salafistes d’Alqaida qui occupent ton pays .
    Sur un autre registre tu n’est pas sans savoir qu’il n’est pas de l’intĂ©rĂȘt du malien noble d’avoir une dent contre la Mauritanie .
    La Mauritanie ne craint ni fassode ni non plus d’autres . Le combat qu’elle mĂšne contre ALQAIDA est un combat noble et l’hospitalitĂ© qu’elle offre est LÉGENDAIRE …

  2. On oubli souvent qu’il y’a 100.000 rĂ©fugiĂ©s maliens en Mauritanie, qu’aucune attaque du territoire malien n’a Ă©tĂ© perpĂ©trĂ©e du territoire mauritanien…par contre toutes les attaques des salafistes nous viennent du Mali….s’il y a quelqu’un qui devra porter la responsabilitĂ© c’est la classe politique malienne…le Mali d’ ATT est entiĂšrement responsable du fiasco. Le Mali a perdu le Nord le jour oĂč il a permit Ă  des bandes armĂ©es d’occuper une partie de son territoire….le Mali a perdu le Nord depuis que des avions pas n’importe lesquels atterrissent pour dĂ©charger la drogue….le Mali a perdu le Nord depuis que le pouvoir central de koulouba a sombrĂ© dans les dĂ©lices du pouvoir et c’est fait conseiller par les figures les plus crapules des habitants du Nord….La Mauritanie a tout fait pour donner un coup de main mais en vain …Tout est Ă  refaire dans ce pays sa classe politique et son armĂ©e pour que redevient le Mali ce qu’il a Ă©tĂ© au temps de Moussa TraorĂ© et de Modibo Keita…..

  3. 😆 Mais notre probleme c’est la Mauritanie, ils ont heberge les gens du MNLA apres avoir leurs aides a partager le Mali, et le tout puissant les a envoyes les bandits ,ils ont fiuts encore vers leurs complices, mais bientot on verra bien , vous les mauritanien appretez vous .

    Merci

    • FASSODE
      Non tu n’es pas noble malien !
      Un malien ne peut s’adonner Ă  de tels propos.
      Tu as interet Ă  lutter pour liberer le Nord et de laisser la Mauritanie et les autres pays aider Ă  la re-con-quete du Nord du Mali.

  4. Mais notre probleme c’est la Mauritanie, ils ont heberge les gens du MNLA apres avoir leurs aides a partager le Mali, et le tout puissant les a envoyes les bandits ,ils ont fiuts encore vers leurs complices, mais bientot on verra bien , vous les mauritanien appretez vous .

    Merci

  5. 1. C’est Ă©trange le comportement de l’AlgĂ©rie. L’AlgĂ©rie est victime du terrorisme sur ses postes de sĂ©curitĂ© (attaques de poste de gendarmerie), ses diplomates (enlĂšvements de Gao) souvent mĂȘme sa population civile (explosion de mosquĂ©e par des djihadistes qui se disent musulmans !). L’essentiel des dirigeants d’AQMI sont d’AlgĂ©rie. En mĂȘme temps, l’AlgĂ©rie fait mine de s’opposer Ă  toute action coordonnĂ©e au niveau rĂ©gional ou international. Avec la Mauritanie, la France et maintenant le Burkina, l’AlgĂ©rie reçoit pompeusement un MNLA complice des terroristes. FAUT-IL CROIRE QU’EN REFOULANT LES TERRORISTES HORS DE SES FRONTIERES, CHEZ SES VOISINS, AU MALI, L’ALGERIE CROIT SE PROTEGER ? Maintenant c’est le Qatar qui est rĂ©guliĂšrement citĂ© des mĂ©dias en matiĂšre de fourniture d’armes. Au mĂȘme moment, le gouvernement du Mali reçoit de ces diffĂ©rents pays des aides humanitaires pour solutionner les problĂšmes crĂ©Ă©s par les terroristes : ON DONNE DES ARMES AUX TERRORISTES ET ON SOIGNE LES VICTIMES.
    2. Que d’entreprises qui ferment, que tourisme mort, que nomades notamment de touaregs Ă  l’exil, que sautereaux qui pointent Ă  l’horizon, que cholĂ©ra Ă  Gao, que flagellations, que lapidations, que mains tranchĂ©es, que profanations… AU MALI VOUS N’AVEZ PLUS INTERET A VIEILLIR, SINON COUPS DE BOTTES OU DE MARTEAUX ! MĂȘme des marabouts sont arrĂȘtĂ©s maintenant ! LES MALIENS ONT L’AIR DE NE PAS COMPRENDRE QUE L’ARMEE ACTUELLE DU MALI SE COMPORTE COMME L’ENNEMI DU MALI. Ne serait-ce que pour la sĂ©curisation des financements dĂ©jĂ  acquis mais actuellement suspendus a cause de l’insĂ©curitĂ© au nord (Route Niono-Tombouctou, Route Bourem-Kidal, Barrage de Taoussa), le MALI devrait demander urgemment l’arrivĂ©e de troupes internationales. On est obligĂ© de se rendre Ă  l’évidence. Cette armĂ©e de CNDERRIERE ne pense plus Ă  aller au front car ayant pris goĂ»t aux dĂ©lices de la citĂ© : salaires gratuits, alcools, drogues, filles, grosses cylindrĂ©es, vols, saccages des biens de l’Etat, arrestations arbitraires, coups de bottes, de crosses et de marteaux infligĂ©s au civils dĂ©sarmĂ©s du Sud Mali.
    3. Et des comĂ©diens continuent Ă  nous assener de nĂ©gociation. A la question ‘’Quoi nĂ©gocier ?’’, la rĂ©ponse est limpide : autoriser les bandits armĂ©s dĂ©guisĂ©s en djihadistes Ă  occuper une partie du territoire (l’ensemble du Nord ou l’extrĂȘme Nord) pour mener Ă  bien leurs activitĂ©s de vols, de viols, d’enlĂšvements, de profanations, d’outrages et de trafics en tout genre (cigarettes, armes, drogues, humains
), Ă©ventuellement Ă  distribuer de l’argent ou des postes juteux Ă  leurs membres et rares cadres. En dĂ©finitive conclure en la qualification de narco Etat du Mali.
    4. Et ce diable d’armĂ©e malienne qui ne pense qu’à se barricader avec des sacs de sable dans la ville de Bamako ! Contre la CEDEAO ? Contre les bĂ©rets rouges ? Contre les populations civiles de Bamako ? Contre les milices songoys ? On a la terrible impression qu’il faille une guerre civile pour faire bouger une armĂ©e malienne qui ne pense qu’à sa propre survie. Pense t-elle vraiment survivre en restant cloitrĂ©e Ă  Bamako sans souci aucun de la sĂ©curitĂ© du Nord Mali, de ses voisins, voire du monde ?
    5. Et ces malheureux gouvernements de Cheick Modibo Diarra (CMD) 1 et 2 qui assistent impuissants Ă  la couardise de leur armĂ©e. De dĂ©sespoir, un gouvernement rĂ©duit Ă  dĂ©fendre le payement des salaires comme trophĂ©e de guerre ! Un chef de famille qui se glorifie de pouvoir payer le prix de condiment quotidien ! A s’opposer Ă  l’aide de la CEDEAO, de l’UA et des NU pour dĂ©fendre des voyous qui sont supposĂ©s nous dĂ©fendre, DES VOYOUS QUI ONT PEUR DE SE FAIRE TRUCIDER PAR LES TROUPES DE LA CEDEAO OU SIMPLEMENT PEUR DE VOIR STOPPEES LEURS VEXATIONS.
    6. Une CEDEAO rĂ©duite Ă  consolider ses frontiĂšres autour du Mali pour se protĂ©ger d’un cancer envahissant. Des partis politiques et une sociĂ©tĂ© civile du ventre. Un COREN qui a suscitĂ© beaucoup d’espoir et qui finit dans un assoupissement languissant. Un COREN qui n’arrive plus Ă  mobiliser les exilĂ©s internes dĂ©sorganisĂ©s, les hommes politiques dĂ©faillants, une sociĂ©tĂ© civile insouciante. UN COREN QUI NE PROTESTE PAS VIGOUREUSEMENT DE FAÇON COORDONNEE AVEC LES AUTRES ACTEURS DE LA SOCIETE CIVILE PAR DES MARCHES DE MASSE, DES SITTINGS DE MASSE CONTRE L’INERTIE DE L’ARMEE MALIENNE, DEVANT LES AMBASSADES ET CONSULATS DE PAYS au langage ou au comportement sibyllin (France, Mauritanie, Burkina, AlgĂ©rie, Suisse, Qatar). ET POURTANT SEUL LE COREN DE PAR SA POSITION CIVILE, FEDERATRICE DE L’ENSEMBLE DU NORD, A LE POUVOIR ET LE DEVOIR DE DENONCER VIGOUREUSEMENT EN FACE DU MONDE CE QUE LES GOUVERNEMENTS NE PEUVENT DIRE OU FAIRE, bref Ă  jouer le rĂŽle d’empĂȘcheur de tourner en rond. Et pourtant, dans l’insouciance gĂ©nĂ©rale, le camp d’autodĂ©fense de BOUYAN BA HAWI est dĂ©truit AU LIEU D’ËTRE ENCADRE PAR L’ARMEE. Alors qu’on n’a pas besoin d’ĂȘtre intelligent pour se rendre compte que seules ces troupes d’autodĂ©fense, appelĂ©es ‘’brigadiers’’ par le passĂ©, devront protĂ©ger les villes et villages de la ligne de front qu’en l’armĂ©e partira Ă  l’offensive. Car les bandits armĂ©s ont choisi dĂ©sormais le harcĂšlement de toutes les zones dĂ©garnies.

  6. Vous savez,il est toujours facile d’accuser l’autre . Mais je pense qu’il faut toujours commencer par soi-mĂȘme car charitĂ© bien ordonnĂ©e commence par soi .
    Le Mali et la Mauritanie sont deux pays qui sont condamnĂ©s Ă  vivre ensembles . MĂȘmes populations,mĂȘmes rĂ©alitĂ©s,mĂȘmes problĂšmes,mĂȘme paysage aucun des deux pays ne peut se dĂ©rober de face Ă  l’Histoire.
    En Mauritanie nous ne pouvons en aucun cas accepter la partition du Mali . En Mauritanie,nous ne pouvons en cas refuser l’asile politique,l’asile humanitaire ou le retrait par peurs de discriminations et autres …
    Mais lĂ  oĂč le bas blesse , s’est d’essayer de nourrir une certaine haine envers des Ă©ternels frĂšres et que rien au monde ne peut sĂ©parer!
    Entre prendre son am en patience ou agir,les maliens doivent d’abord se dĂ©cider et savoir la solution ou les solutions Ă  envisager quitte Ă  ce que les pays amis et frĂšres apportent leurs contributions .
    TOUT CE QUE JE SAIS C’EST QUE LE MALI EST COEUR DE BEAUCOUP DE MAURITANIENS QUI NE SERAIT CE QUE PARCE QU’ILS SE SENTENT,QUELQUE PART ,AUSSI MALIENS.
    nb en Mauritanie il n y a jamais pas de touaregues et si ce n’Ă©tait le problĂšme inter-malien il n y aurait pas certainement de MNLA ou autre en Mauritanie .

  7. Tout ce que vous dites est peut-ĂȘtre vrai mais c’est du passĂ©.Que fait aujourd’hui la Mauritanie pour aider le Mali? Elle hĂ©berge aujourd’hui plusieurs personnes du MLNA qui ne sont pourtant pas des rĂ©fugiĂ©s puisqu’ils peuvent dirent et faire ce qu’ils veulent sans ĂȘtre inquiĂ©tĂ©s ne serait-ce qu’un rappel Ă  l’ordre.

  8. att est le responsable de tout sais problemes la il est tellement gouroument et bete et il se croire malin dans tou sa ,s’il aimai le mali il allait intervenir lorsque la mauritani a bombarde les islamiste ki a fait la force de mnrl ces les islamiste alors laisse les gents en paix on ne choisir pas neporte ki or gouverne un paye

  9. Quand on est pas d’accord avec la politique menĂ©e par le gouvernement on descend dans la rue, pour exprimer son mĂ©contentement. Combien de fois les maliens sont descendus dans la rue pour dire non Ă  la gestion d’ATT vis Ă  vis de la situation au nord du Mali? Laissez nos voisins tranquille qui veux la paix prĂ©pare la guerre. Depuis la chute de GMT, on a cessĂ© de prĂ©parer la guerre.

    • EntiĂšrement d’accord, nous maliens nous aimons trop la facilitĂ©. Tout le monde savait que d’un jour ou l’autre la situation allait exploser. Ils ont prĂ©fĂ©rĂ© se taire et manger et le pire-croyez moi-c’est que la mentalitĂ© du cadre malien n’a pas changer d’un iota suite Ă  ces Ă©vĂšnement. Rien n’a changer dans leur comportement, dans leur façon de voire les choses. Les islamistes ont malheureusement de beaux jours devant eux.

  10. Tout ce que vous dite ne peut justifier les agissements de la Mauritanie et elle va le payer cash.

  11. La Mauritanie est plus que complice du mnla avec tous les rebelles qui sont chez eux.Qu’on ne s’y trompe pas ils ne seront que des “lajams”.Vous croyez entre un blanc que choisirai un mauritanien blanc?H i t l e r n’est rien a

  12. Jamais le Mali n aura. Le nord comme avant
    Je ne vois,aucune stratégie militaire malienne
    Contre le terorisme le contraire se radicalise
    Chaque jour de plus

    • Never say never…
      Connaissez vous les secrets de l’avenir ❓ ❓ ❓
      8) 8) 8)

  13. pourquoi protĂ©gez le MNLA en MAURITANIE MONSIEUR NOUS NE JETONS PAS TOUS SUR LA MAURITANIE MAIS SACHEZ QUE VOTRE ACTION CONTRE LE MALI N4EST PAS AMICAL LES MALIENS S’AVAIT QUE ATT GÉRAIS MAL LE NORD NOUS AVONS DÉCIDÉ D’ÉLIRE UN PRÉSIDENT CAPABLE DE PRENDRE DES MESURES POUR Y PALIER POUR EVITER CETTE SITUATION AUX MALI MAIS LES REBELLES DU MNLA SACHANT TRÈS BIEN QU’IL DOIVENT AGIR AVEC ATT QUI EST FAIBLE QUE LES TOUARÈGUES MANIPULAIS . AVEC VOTRE COMPLICITÉ QUI N’est UN SECRET POUR PERSONNE NOUS A MIS DANS CETTE SITUATION MAIS NOUS EN SORTIRONS AVEC LA GRACE DE DIEU ET NOUS VERRONS AVEC VOUS DANS L’AVENIR ont se connait tous en afrique qui est qui merci

  14. Pourquoi couvez vous le MNLA ❓ ❓ ❓ 👿 👿 👿

Comments are closed.