Otages au Mali : Aqmi accuse Paris de bloquer les négociations

10 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans une vidéo, Aqmi accuse Paris de bloquer les négociations portant sur les otages français enlevés au Niger. (Capture d’écran Youtube / Sahara Medias)

« Les otages sont jusqu’à présent vivants », annonce l’organisation terroriste dans une vidéo, sans détailler ses revendications.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) accuse mardi 25 décembre le gouvernement français de bloquer les négociations que l’organisation dit avoir proposé pour la libération des quatre otages français enlevés en septembre 2010 au Niger. Une accusation faite dans une vidéo publiée parl’agence de presse mauritanienne en ligne, Sahara Medias.

« L’arrêt des négociations et leur blocage total relèvent de la responsabilité de la France, quant à nous, nous sommes pour les négociations et nous l’avons dit aux Français voici un an déjà », affirme dans cette vidéo de quatre minutes Abou Zeid, un des dirigeants d’Aqmi. « La France n’a pas daigné répondre jusqu’à présent à notre offre de dialogue », ajoute-t-il dans cet enregistrement filmé mardi selon Sahara Medias.

« Les otages sont jusqu’à présent vivants »

Il affirme que « les otages sont jusqu’à présent vivants », sans donner de détails sur les exigences d’Aqmi en vue de leur libération.

Cette vidéo a été mise en ligne après celle adressée le 8 décembre aux ravisseurs par l’un des frères des otages enlevés au Niger, Clément Legrand, par l’intermédiaire de Sahara Médias, qui avait diffusé en septembre une vidéo des otages.

« Nous nous adressons à vous aujourd’hui pour vous dire que nous avons bien entendu vos messages et notamment quand vous vous dites ouverts à toute négociation et que vous attendez le premier pas du gouvernement français », y déclarait Clément Legrand.

Les otages français au Sahel sont « vivants », mais les tentatives en vue d’obtenir leur libération sont « pour l’instant » restées vaines, a déclaré le 17 décembre le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Sept otages détenus en Afrique de l’Ouest

Aqmi détient quatre employés du groupe nucléaire français Areva et de son sous-traitant Satom, enlevés le 16 septembre 2010 à Arlit dans le nord du Niger.

La branche maghrébine d’Al-Qaïda retient en outre en otage deux Français kidnappés en novembre 2011 dans le nord du Mali.

Une septième personne, enlevée le 20 novembre dernier dans l’ouest du Mali par un autre groupe islamiste armé, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), figure également au nombre des otages.

Image de prévisualisation YouTube

Source: tempsreel.nouvelobs.com/

 

10 Réactions à Otages au Mali : Aqmi accuse Paris de bloquer les négociations

  1. ousmane.seidi

    Ils se sont de nouveaux attaqué aux mausolées et donc aux saints de l’islam, mais qui sont-ils donc et surtout pour qui se prennent ils? Il faut vraiment que tout cela cesse enfin. Il faut vraiment que l’Afrique s’unisse et qu’elle finisse par chasser ces misérables.

  2. Soldat Rate

    QUE PERSONNE NE M’EN VEUILLE POUR AVOIR COPIER LE VRAI FOU ET BIEN AIME ….FOUDKG….

    « le refrain habituel : Paris est accusé de bloquer les negociations ,ce qui se traduit en bon français en : Paris refuse de donner du fric :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: cochons de barbus :evil:  »

    Moussa Ag, qui pense que les barbus commencent a s’inquieter sur leur budget 2013….LE SABLE NE SE MANGE PAS….BON SANS SOUFFRIR DES DOULEURS AU C****UL….MAUDITS BARBUS….VOUS AUREZ LE « PRIX OSAMA BIN LADEN » OU « PRIX ALWALAKI » … BIENTOT…..MAUDITS TERRORISTES :evil: :evil: :evil:

  3. nonalinertie

    Et ce sont ces voyous de grand chemin qui brandissent le CORAN en profanant des tombes de saints qui ne prêchaient que le pardon! L’islam devenu une religion de voyous, on aura tout vu. Des voyous du MNLA qui prétendent développer le Nord en envoyant à l’exil forcé tous ses fils. ET on veut nous obliger à négocier avec de tels énergumènes. PARCE QUE NOUS SOMMES PAUVRES ET IMPUISSANTS…

  4. ousmane230782

    Il n’est pas pensable de négocier quoi que ce soit avec des terroristes. Leurs seules volonté est l’application extrémiste de l’islam et tente à travers ces négociations gagner du temps pour mieux s’implanter et déstabiliser le nord Mali. Le MNLA est pret lui à négocier et à la volonté d’améliorer la situation au nord Mali.

  5. Je pense que tout a été dit deja entre nous(plus de negociation avec des terroriste). En effet, nous avons finalement compris, que la seule chose qui reste à faire, est bien cette expliquation par les armes qui pourra finalement nous departager.
    Et je vais mettre en garde les Français, qui s’il se laissent intimider par ce abndits sans lois ni parole, croyant qu’ils vont pouvoir sauver la vie des otages, et bien ils se trompent (car, ces bandits ne vont jamais arreter de faire de vouveaux otages en augmentation du nombre de ceux deja existants; Alors agissons, et le plus vite sera le mieux).

  6. blanche neige

    le refrain habituel : Paris est accusé de bloquer les negociations ,ce qui se traduit en bon français en : Paris refuse de donner du fric :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: cochons de barbus :evil:

  7. nonalinertie

    Si les occidentaux continuent de payer les rançons, d’être les vrais consommateurs de ce trafic de drogues auquel s’adonnent les terroristes, ces drogues qui traversent l’Algérie, la Mauritanie, en tout cas le Maghreb pour atterrir en Europe. Mais on préfère ne s’attaquer qu’au maillon faible malien. Au lieu de mettre en œuvre une vraie politique internationale de lutte contre le narcotrafic, le banditisme et le terrorisme…

  8. Niyefôkoyesegou

    Je pense que ces gens sont en manque d’argent, donc manque de financement.Aucun médiateur crédible pour denouer .ATT n’est pas là, Iyad dans le banditisme et Compaoré se mefie.

  9. tienimango

    des minables jihadistes qui ne vivent que de la contre bande et des prise d,otages…..vous avez vos jours compte sales miserables ignorants que vous etes…..