Polisario» & «Aqmi» : «Il Foglio» : Existence avérée de liens étroits

1

Un journal italien met en évidence les liens avérés entre le polisario et les organisations terroristes Aqmi, Ansar Eddine et Mujao

 

PolisarioLe journal italien à grand tirage «Il Foglio» a mis en évidence les liens avérés entre le polisario et les organisations terroristes Aqmi, Ansar Eddine et Mujao, en rapportant que 650 jeunes sahraouis des camps de Tindouf enrôlés par ces groupes terroristes ont accompli diverses opérations notamment l’enlèvement de personnes, le trafic de drogue et d’armes.

 

Le journal qui cite une source d’intelligence arabe, révèle également qu’au moins 25 sahraouis en provenance de Tindouf seraient des membres de la «katiba» ayant tué à sang froid les deux journalistes français de Radio France Internationale (RFI), le 4 novembre, près de Kidal au nord du Mali, indiquant que d’autres sahraouis des camps de Tindouf avaient rejoint le groupe terroriste de Mokhtar bel Mokhtar perpétrant diverses opérations.

 

 

Ces liens avec des organisations terroristes «ont évolué de pair avec la persistance de querelles internes dans les camps de Tindouf où la situation détériorée a atteint des limites insupportables sous la gestion corrompue et dictatoriale de Mohamed Abdelaziz», souligne le journal dans un article publié à la veille d’une soi-disante conférence de «soutien au polisario» vendredi et samedi à Rome.

 

 

Dans de telles conditions, relève l’auteur de l’article, «il a été facile pour Al-Qaïda dans le Maghreb islamique (Aqmi) et le mouvement pour l’Unicité et le Jihad en Afrique de l’ouest (Mujao) de recruter des centaines de jeunes sahraouis qui avaient tenté, à Tindouf, au début de 2012, de s’opposer à Mohamed Abdelaziz».

 

«Comme on l’avait souligné sur les colonnes de ce journal, en mars dernier, plusieurs think tink continuent d’insister sur le danger concret que représente le foisonnement d’activités jihadistes à partir des camps de Tindouf», poursuit le journaliste qui cite, à cet égard, le rapport publié, le 13 mars 2013, par la Fondation Carnegie pour la paix internationale dans lequel l’ONG américaine relève notamment qu’cas où Al-Qaïda renforce son alliance avec le polisario, cela donnerait naissance, sans aucun doute, à une grande et forte organisation terroriste.

 

Le journal appelle, en outre, les Italiens «à ne pas oublier que des sahraouis des camps de Tindouf avaient directement participé, à Tindouf, à l’enlèvement de Rossella Urru le 23 octobre 2010, et à celui de Maria Sandra Mariani, dans le sud de l’Algérie, le 2 février de 2011».

 

 

Et de déplorer : «Ce qui aggrave encore la situation c’est la décision prise par le gouvernement algérien, révélée, mercredi dernier par le journal électronique ‘Aljazaer Times’, d’allouer 750 millions de dollars pour financer des campagnes médiatiques, des conférences internationales et d’autres initiatives pour délégitimer le Maroc et soutenir la thèse des séparatistes du polisario»

MAP

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.