Le président dénonce les crimes odieux de Kidal qui ne seront pas impunis

19
Le président dénonce les crimes odieux de Kidal qui ne seront pas impunis
Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République

Bamako – Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a dénoncé lundi les crimes odieux commis à Kidal (nord-est), où une trentaine de personnes ont été tuées ce week-end dans des combats entre soldats maliens et des groupes armés, assurant qu’ils ne resteront pas impunis.

 

Ces violences se sont produites alors que le Premier ministre et plusieurs ministres, en visite dans le nord du pays, ont été reçus sous des balles et tirs à l’arme lourde de groupes armés samedi dans la ville, a affirmé M. Keïta dans un message diffusé par la télévision publique malienne ORTM.

 

Les groupes armés ont aussi investi le gouvernorat, ils en ont pris en otage le personnel et les agents en place, et en ont froidement assassiné plusieurs. Je vous fais le serment que ces crimes odieux ne resteront pas impunis (…). Ils sont qualifiables de crimes contre l’humanité, a-t-il ajouté.

 

Le gouvernement du Mali jouera pleinement son rôle. En particulier, les auteurs de ces prises d’otages et exécutions sommaires seront poursuivis devant les juridictions nationales et internationales, a-t-il insisté, en saluant la mémoire des victimes.

 

La Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a annoncé la libération lundi de 32 personnes au total, des fonctionnaires qui étaient retenus depuis trois jours.

 

Selon le gouvernement malien, 36 personnes dont huit militaires ont été tuées lors des combats, survenus alors que les soldats maliens sécurisaient la délégation officielle. D’après Bamako, les affrontements ont impliqué des hommes du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touareg) alliés à des jihadistes.

 

Cette attaque n’est ni plus ni moins qu’une déclaration objective de guerre à l’Etat du Mali, a estimé le président, précisant que le Mali n’entendait cependant pas renoncer à ses engagements de dialogue avec les mouvements armés.

 

La veille, son Premier ministre Moussa Mara avait été plus catégorique: Les terroristes ont déclaré la guerre au Mali, le Mali est donc en guerre contre ces terroristes.

 

De source militaire, 1.500 soldats ont été dépêchés en renfort à Kidal depuis dimanche, et ces mouvements se poursuivront.

Le président Keïta a aussi accusé les rebelles touareg d’avoir combattu les soldats maliens avec l’appui de divers groupes liés à Al-Qaïda qui ont occupé pendant près de dix mois le nord du Mali, d’où ils ont été chassés à partir de janvier 2013 par une intervention militaire internationale initiée par la France, et toujours en cours.
Il n’est plus permis de douter de la collusion entre les mouvements armés sévissant dans le Septentrion malien et le terrorisme international: samedi dernier, les fanions d’Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et d’Ansar Dine ainsi que du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) flottaient (…) sur les véhicules des agresseurs, à côté de ceux du MNLA, tous étant de connivence avec le narcotrafic international, a-t-il soutenu.

 

Plus jamais une délégation de l’Etat ne sera prise à partie à Kidal, et les forces maliennes exerceront leurs missions régaliennes comme prévu sur l’ensemble du territoire, a-t-il promis.
Cependant, le Mali ne perdra jamais de vue (…) le respect de ses engagements. Nous allons donc au dialogue, convaincus que nous sommes que le salut passe impérativement par là, a-t-il ajouté, en exhortant les autres parties prenantes au processus à honorer également leurs promesses.

 

Le Mali doit mener des négociations avec divers groupes armés du Nord, dont le MNLA. Le président Keïta a nommé en avril un négociateur en chef, mais le processus est au point mort.

(©AFP / 20 mai 2014 02h33)

PARTAGER

19 COMMENTAIRES

  1. Le problème du nord reste un sujet très négligé. Je pense qu' IBK doit faire face à ses responsabilités tout en s'appuyant sur une stratégie offensive avec ses criminels.La balle est dans son camp.

  2. Le président dénonce les crimes odieux de Kidal qui ne seront pas impunis.

    On connait les punitions de IBK!!!! Les coupables seront nommés députés gouverneurs ou préfets.

    Mais c’est PANOUS PANOUS!!! C’est les autres !!!!!

    😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  3. Ibkk est un d honneur pour peuple malien hier dans sa déclaration à l ortm il disais que le mali va pour suivre les preneurs d’otage en justice ses lui même ibkk qui a introduit les anciens rebelle dans son parti et ils député maintenant avec la couleur de rpm le premier traître des maliens ses ibkk

    • C’est vraiment decevant. Sa se voit que tu es partisant de l’opposition l’ancien régime que des opportunistes laisser nous en paix avec vos commentaires bidons

  4. voila les résultats des milliards donner par les occidentaux, si non un président qui voie ces fonctionnaires égorgent devant les yeux tous le monde par une minaurite jusqu’a pressent vous vous parle de negociation elasse quel domager pour le peuple malien, le president ne save pas que ceci est le souhait des francais le plus grave est a venue si il se levent rapidement boucle le probleme coute et coute si population révolte contre lui c’est fini pour lui et le souhaite de la france est realisent

  5. Il a raison ce bouffon de président de parler du dialogue avec ses criminels parce que c’est pas son fils Karim qui a été froidement assassiner quel sans coeur . merci Moussa mara le peuple peut compter sur toi IBK est un traitre en parlent de dialogue quelle honte

  6. c’est pas la première fois qu’est ce qu’on attend:tout le monde a condamnez ces actes,nous aussi
    c’est tout ce qu’on peut faire ?
    de toute les façons si vous refusez de vous battre,eux n’hésiterons jamais de vous égorger
    pourquoi ce manque d’engagement de la part de nos militaires;on tue vos compagnons et le soleil se lève et se couche sans qu’il se passe quoi que se soit et cela durant des années des décennies pourquoi ce manque de courage? est ce que vous êtes la bas pour être égorger;si vous n’êtes pas la pour ça.au moins battez vous pour défendre votre propre vie il ne faut jamais rentrer dans le jeu de votre ennemies
    tout le monde sait leur systèmes il frappent pour toujours dissuader
    et ils savent toujours faire une pause avec l’armée malienne
    et nous on les suit toujours par peur il faut un peut se rendre a l’évidence.je vous en pris assumez vos devoirs de militaire protéger la vie des citoyens et de leur biens s’il vous plais réveillez vous, ça fait honte a tout les maliens
    Répondre

  7. je ne suis pas d’accord avec ce cesser le feu
    mais pourquoi vous donnez toujours du temps a ces gens
    ils vont encore s’organiser pour infliger quelque chose a l’armée
    monsieur on ne dit pas au chat cthou
    il faut impérativement prolonger nos efforts avec persistance jusqu’a la éradication total du MNLA
    n’ayons pas peur de casser les eux.tout le monde attend une grande action de la part de l’armée malienne pour en finir avec le MNLA;qui ne vient pas
    il ne faut pas avoir peur de frapper et frapper pour en finir
    n’ayez pas ce complexe d’infériorité devant l’opinion international il faut prendre votre responsabilité comme Moussa Marra l’a fait.on ne peut continuer a vivre dans l’incertitude;c’est ce que aime le MNLA faire les choses comme a leur guise la vous entrez dans leur jeu comme toujours
    c’est eux qui attaquent toujours ;quant eux n’attaquent pas nous on ne fait rien
    nous qui somme sensé être responsable de l’intégrité du territoire malien qu’attendons nous
    merci de votre bonne compréhension .en avant le Mali!! et vive le Mali

  8. Des civils égorgés après que le chargé de communication du MNLA Mossa AG Assarid ait dit qu’ils détenaient ces personnes en otage. Qu’est ce que l’état malien attend pour lancer un mandat d’arrêt contre ce Monsieur. Négociation d’accord mais la justice d’abord.

  9. J'ai apprécié la sagesse du Président, mais je me pose la question de savoir quelles assurances a t-il eu pour se ramollir a ce point. Alors un souhait: Déshabillé ne chantez pas et ne vous couchez pas!

  10. “D’autant que la France et la MINUSMA ne se sont pas, comme auparavant, opposées à l’entrée du GTIA « Balanzan » à Kidal et qu’elles n’ont rien fait pour dissuader le Mali d’y dépêcher des forces armées”…

    Justement !!! Alors COMMENT expliquer que pour une visite que NOUS SAVIONS TOUS à très haut risque, les « mesures » prises par Koulouba de bornaient à ………..200 hommes sommairement armés !?!?!

    La présence de Minusma à Kidal est une chose ne doit nous faire oublier

    La DERNIERE FOIS, le P-M d’alors n’avait pu atterrir pour cause de piste envahie par des badauds en colère, donc, il TOMBAIT SOUS LE SENS cette fois de positionner notre armée sur la piste la veille ou l’avant-veille de l’arrivée de l’avion !!! Et bien non ! COOME LA DERNIERE FOIS, une « bonne centaine de manifestants » ont tranquillement envahi la piste ! COMME LA DERNIERE FOIS !…

    Certes, la Minusma (qui hélas n’a rien d’une troupe d’élite comme on voit !) est là pour appuyer le Mali en matière de sécurité sur Kidal ; Mais APPUYER QUOI, si le Mali LUI-MEME (premier concerné il me semble !!!!!!) prend les choses à légère et néglige d’assurer des dispositifs sécuritaire les plus ELEMENTAIRES !… (Heureusement encore que c’était un pro comme Gamou qui était aux commandes, sans ça, ça pouvait être bien pire !)

    Cette visite était à très haut risque : Elle nécessitait de Koulouba une forte présence militaire déployée d’abord et avant tout sur et autour de la piste dès la veille, ainsi qu’une sécurisation préalable de tous les locaux administratifs symbolisant la république, et une protection des notables administratifs présents !

    Or, aujourd’hui, une grande majorité de posts s’enflamment sur Minusma et sur SERVAL (qui n’est plus à Kidal depuis déjà 6 mois hormis une vingtaine d’hommes 🙄 , et qui en plus n’est là que pour la traque de nos terroristes 🙄 !). Moi, je veux bien !… Mais combien de posts soulignent notre LEGERETE à nous dans cette affaire???

    Paradoxalement, ce sont ceux qui clament le plus fort « Minusma DEHORS » ou « SERVAL DEHORS » qui…………………….. attendent TOUT de ces derniers, y compris qu’ils se soucient A NOTRE PLACE de la sécurité de notre propre PM !
    Soyons sérieux !

    • Mon frere nfp, tu viens de parler de quelque chose: legerete, negligence…
      Vue la situation de kidal et a kidal, la securite devrait etre beaucoup plus renforcer de celle actuellement. Et pire, j’ai l’impression que ladji bourama alias balla faceke et son gouvernement se cachent en dessous des trellis de la minusma et de serval et ils se servent d’eux comme bouclier, erreur et lachete a pisser dans leurs culottes.
      Tout la gang l’etat, gpuvernement et l’armee plus forces de secirute doivent prendre leurs responsabilites respectives et de bouger leurs fesses.

  11. “D’autant que la France et la MINUSMA ne se sont pas, comme auparavant, opposées à l’entrée du GTIA « Balanzan » à Kidal et qu’elles n’ont rien fait pour dissuader le Mali d’y dépêcher des forces armées”

    Un: serval n’est plus à Kidal depuis décembre dernier (6 mois!) à part je crois une petite vingtaine d’hommes!

    Deux: Ni serval ni la Minusma n’empêchait Koulouba d’envoyer des effectifs militaires de son choix; Or, pour une visite que chacun savait à très haut risque, nos troupes sur place étaient en tout et pour tout …….200 hommes sommairement armés”!
    Il serait temps que Koulouba se réveille en matière de sécurité, et prenne enfin SES PROPRES RESPONSABILITES: Il y avait dans cette visite:
    – La quasi certitude de troubles ou mouvements hostiles de foule
    – La sécurité d’un P-M à assurer
    – La sécurité des symboles de la république (Gouvernorat, etc.)
    – La sécurité des personnes physiques représentant l’administration Malienne.

    • PS: Désolé, ce post ci-dessus est une erreur de copié-collé! Voir plus haut le “vrai” post.

  12. Assez de paroles, place maintenant aux actes. Les masques sont tombés depuis longtemps et les aveugles verront aussi la réalité une fois que nos formes armées commencent leur missions régaliennes. Nous savons ce que la France a fait quand un préfet a été assassiné en Corse.

  13. Pour le moment ,c’est le temps pour le nettoyage à sec
    Ensuite viendra le temps pour le nettoyage au karcher
    Après tous ces temps de nettoyages pour la salubrité publique ,viendra le temps pour les négociations.
    Le Mali doit être débarrassé pour toujours de ses vermines qui le gangrènent depuis des décennies.
    Des bandits armés et drogués qui empoisonnent la vie des millions de gens et freinent le développement du pays.
    Pour la énième fois ,le Mali a été humilié à la face du monde.
    C’est l’occasion ou jamais de relever le défi.
    C’est l’occasion ou jamais pour notre armée de redorer son blason
    C’est l’occasion ou jamais de redonner au Mali ,son honneur et sa dignité qui sont gravement atteints

  14. Le peuple souverain à été meurtri pendant plus de cinquante année, humilié, et les droits des paisibles citoyens bafoués,Ce n’est plus les discours qui intéressent c’est des actes qu’on veut maintenant. Des discours et des discours on a en assez entendus trop c’est trop place aux actes si non le peuple souverain se défendra lui même.

  15. Ce n’est plus les discours qui intéressent c’est des actes qu’on veut maintenant. Des discours et des discours on a en assez entendus trop c’est trop place aux actes si non le peuple souverain se défendra lui même.

Comments are closed.