Réconciliation nationale : le président Dioncounda Traoré reçoit une délégation du MNLA et du HCUA

14

MNLALa réconciliation nationale est en marche. Le président de la République par intérim, Dioncounda Traoré a reçu hier en début de soirée, en audience des représentants du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) et du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA). C’était juste avant la rupture du jeun. Le chef de l’Etat a reçu une forte délégation de 7 hauts responsables des groupes armés qui occupent la ville de Kidal. La rencontre a duré plus d’une heure.

 

 

Avant l’arrivée de la délégation en la résidence du président Dioncounda Traoré, les services de sécurité étaient déjà là pour régler les derniers détails de ce rendez-vous d’une haute portée stratégique à quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle dont la tenue dans la ville de Kidal reste problématique au regard des derniers développements de la fin de la semaine. Il faut dire que les groupes armés qui sévissent à Kidal ont multiplié les provocations ces derniers jours (lire articles de A. Diarra) alors que le premier tour de l’élection présidentielle est prévu pour dimanche prochain.

 

 

Tous habillés en grand boubou en basin et bien enturbannés, les émissaires des deux groupes armés ont été reçus dans le salon du rez-de-chaussée de la résidence présidentielle à la base militaire B.

 

 

Le MNLA était représenté par Ibrahim Ag Mohamed Assale, Moussa Ag Acharatoumane, Mohamed Zeini Maïga et Ambeiry Ag Rhissa. Les responsables du Haut conseil de l’Azawad étaient Ahmada Ag Biby, Redouane Ag Mohamed Aly et Intalla Ag Assaid.

 

 

Ils étaient accompagnés par les services de la sécurité nationale qui ont bien encadré la rencontre. Celle-ci s’est déroulée dans un cadre très convivial avec les paniers de légumes et fruits offerts par le président Dioncounda Traoré aux visiteurs du jour. Officiellement, deux des responsables représentant les groupes armés sont recherchés par la justice  malienne. Mais au nom de la réconciliation nationale, ils sont venus faire le point des avancés sur la mise en œuvre de l’accord préliminaire de Ouagadougou.

 

 

Mais tout porte à croire que les discussions entre le président Traoré et ses interlocuteurs sont allés au-delà d’un simple compte rendu. Et pour cause :  l’entretien s’est déroulé dans un strict huis clos. Sans les négociateurs de la CEDEAO, du gouvernement et les membres du cabinet de la Présidence de la République.

 

 

A la sortie d’audience de la délégation, Ibrahim Mohamed Assalé a expliqué que la rencontre a surtout traité du contenu de la réunion de suivi-évaluation de l’accord préliminaire de Ouagadougou. Une réunion de cet organe se tient aujourd’hui dans la capitale. Selon lui, il était donc important de passer chez le président de la République par intérim  qu’il considère comme son « frère ». « Nous avons parlé de la paix et de la réconciliation » a-t-il dit, plaidant que chacun se fasse pionnier de la réconciliation nationale.

 

 

S’agissant de la situation  de Kidal qui continue d’alimenter la controverse,  le responsable du MNLA a invité toutes les parties à respecter les engagements pris devant la communauté internationale. Il a reconnu que la guerre est facile mais que la reconstruction est difficile, avant d’appeler  les militaires de l’armée nationale et les groupes armés à éviter « de faire davantage de veuves ».

 

 

Il a également lancé un appel à tous les fils du pays, « du sud au nord, d’est à l’ouest », à œuvrer pour trouver une solution définitive aux rebellions récurrentes qui déstabilisent notre pays. Interrogé par rapport au kidnapping des membres de la CENI à Tessalit (lire article de A. Diarra), il a rejeté toute responsabilité du MNLA dans cet acte.

 

 

C’est aujourd’hui en principe que le président de la République par intérim, le professeur  Dioncounda Traoré reçoit en audience, des membres du Mouvement arabe de l’Azawad pour toujours parler de paix et de réconciliation entre les fils d’un même pays.

A. M. CISSE

—-

 

 

« RUPTURE DE JEUN DE LA PAIX »

Visiblement satisfait d’avoir eu cette rencontre sincère et conviviale avec les représentants du MNLA et du HCUA, le président de la République a lancé : « ça, c’est la rupture de jeun de la paix ! ». Verres de thé à la main, les responsables des mouvements armés du nord ont répondu en partageant le repas avec Dioncounda Traoré. Dans une atmosphère décontractée, les convives ont « trinqué » comme pour célébrer la paix retrouvée. « Prenez des crevettes, c’est très bon… Malheureusement, il n’y en a pas pour le désert », a plaisanté Dioncounda Traoré tendant une assiette contenant des crevettes aux invités. Ceux-ci ont semblé apprécier le produit qui pour eux peut paraître inconnu.

 

 

Même les journalistes  ont eu droit à l’humour du président Traoré. Morceaux choisis : « Vous là ? Vous n’êtes pas en jeun ? Déposez donc vos armes et prenez des crevettes ! ».

 

 

« Vos armes sont plus dangereuses que le feu », lancera Mohamed Zeini Maïga, un membre de la délégation, dans la foulée avec un large sourire, taquinant les hommes de presse présents. La cérémonie s’est achevée par une longue prière avant la réception des cadeaux offerts par le président de la République par intérim.

A. M. C

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et l’avions toujours dit que les ennemis internes du Mali sont

    1) ces ramassis de voyous enfants ingrats égoïstes impénitents assistés permanents de bandits sans foi ni loi voleurs violeurs tueurs handicapeurs à vie sur des bases raciale tribale de mafiosi collabos apatrides de MNLA et Ansar Eddine qui sont prêts à s’allier avec n’importe quel ennemi du Mali même avec Satan pourvu qu’on leur promette l’assistance et la pitance gratuites jusqu’à leur mort

    2)ces lettrés mutants politiques maliens des différents exécutifs des députés maires partis politiques sociétés civiles Hommes en armes et religieux des ex mouvances enfants ingrats égoïstes cupides voleurs bouffeurs impénitents des deniers publics avec leur gestion primaire primitive du pouvoir héritage familiale clanique dans 1démocratie bananière des tropiques de l’impunité reine de la « boufaille » des deniers publics et des élections bâclées truquées

    Nous disons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté que ces « enfants ingrats égoïstes impénitents » n’ont fait ne font ne feront que la même chose à savoir le 1er groupe quitte l’administration l’armée se rebelle tue vole viole handicape les pauvres citoyens lambda puis retourne tranquillement réoccuper leur poste dans l’administration et dans l’armée avec souvent même promotion et projets d’insertions et cela avec la complicité

    Nous disons bien du 2ème groupe soucieux seulement de conserver son pouvoir héritage familiale clanique pour la « boufaille » des deniers publics dans leur démocratie bananière des tropiques de l’impunité reine des élections bâclées truquées du recevoir exclusif financier et des dons à « bouffer »

    Nous disons et l’avions toujours dit que « ces enfants ingrats égoïstes impénitents » ennemis internes du Mali tel le Molosse ne peuvent jamais et ne pourront jamais changer leur « déhontée façon de s’asseoir » d’agir de se comporter à l’égard du Mali du pauvre citoyen lambda malien et l’habitude est 1seconde nature revenant toujours au galop ils se « foutent » et se « foutront » toujours des intérêts du Mali du pauvre citoyen lambda malien et

    Nous disons bien en voilà la preuve le 2ème groupe à savoir le gouvernement « Dion » bafoue lui-même les mandats d’arrêt internationaux contre le 1er groupe pour crimes contre la paix crimes de guerre et crimes contre l’humanité en les recevant à domicile soit disant toujours au nom d’1réconciliation « bidon » et de « foutaise »

    Nous disons et rappelons pauvre Mali pauvre Afrique pauvres citoyens lambda maliens pauvres citoyens lambda africains victimes des lettrés mutants politiques africains usurpateurs sans vergogne du titre « d’intellectuels » dans leur conservation sans vergogne du bout de pouvoir que leurs peuples les confient qu’ils transforment en 1pouvoir héritage familiale clanique dans 1démocrtie bananière des tropiques de l’impunité reine de la « boufaille » des deniers publics des élections truquées bâclées et friands du recevoir exclusif financier et dons de leurs soit disant amis les « Autres » qui

    Nous disons bien disent avec mépris de par leurs comportements primaires primitifs égoïstes que le Malien l’Africain n’est pas mûr pour la vraie démocratie et que les élections truquées bâclées avec la moitié de la population réfugiée hors du pays avec le pays divisé en 2ou 3 ou 4 avec des voyous d’1part et le gouvernement de l’autre part avec des viols et tueries post électoraux sont bons pour le Malien pour l’Africain

  2. Dioncounda est le genre de president que notre vaillante armee aime.Celui qui prone la paix et la reconciliation envers et contre tous. 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 :lol:Au prix de l’injustice et de l’impuninite.L’armee Malienne opte pour tout sauf le coup de feu, 😆 😆 😆 😆 elle est pacifiste. 😆 😆 😆 😆

  3. A bien réfléchir, Diancounda s’en fout du Mali. Il exécute tout ce que lui dicte la France. Je parie en mille que Diancounda terminera ses jours en France , bien tranquil, avec une retraite d’ancien président… Une retraite bien dorée, comme l’ancien président du Sénégal DIOUF.
    Qui peut lui assurer une retraite tranquile, si ce n’est la France …

  4. je comprend vraiment pas pourquoi il y a beaucoup de plaignants concernant cet article. moi je croyais que la majorite des maliens et maliennes priaient pour un retour immediat de paix. et en plus de ca, la participation de Kidal dans les elections presidentielles est une necessite pour eviter d’eventuelles prejudices en ce qui consernerai sa pertinance.
    croyez moi cher copatriotes, c’est plutot par nécessité que par choix que cette reception a ete maintenu. Mais comme je l’ai tantôt dit, le communication, la tolerance, et les compromis sont necessaires si on veut aboutir a la paix.
    VIVE LE MALI
    VIVE LES ETATS UNIS D’AFRIQUE

  5. ATT avait en son temps reçu les Nordistes, pour essayer de leur parler et les ramener à la raison… Mais que de critiques à l’égard de ATT. Aujourd’hui, Diancounda des criminels, ces traites, et reçoit des éloges…
    Ah ! les hommes changent vite d’avis, comme une girouette au gré du vent..
    Dieu seul sait ce qu’il y a au fond du coeur des Hommes.
    Et dans quelques temps, on assistera à des insultes sur Diancounda, et des éloges pour son successeur… Et la roue continue de tourner, le soleil se lèvera toujours à l’Est et se couchera à l’Ouest.

  6. Je suis tres fier du President Son Excellence DJONKOUNDA TRAORE.
    Je suis sure que c’est a travers le dialoque que nous pourrons resoudre cette situation. Je ss conscient du mal avant pendant et apres l’auccupation mais nous somme des maliens et en mois de RAMADAN et ALLAH (SWT) dit de ne pas payer le mal par le mal.
    Je pense que nous devons laisser la justice faire son travail le president n’est le juge il joue son role de president de tout les maliens mm ceux qui sont en prison.
    L’histoire vous remerciera Monsieur TRAORE.
    Mes respect!

  7. Et les mandats d’arrêt ? Je sais que notre justice n’est que l’ombre d’elle même mais un peut de semblant de respect pour elle ne fait pas de mal. Dioncounda aurait pu aller les rencontrer à KIDAL mais pas à bamako au nez et à la barbe du procureur.

  8. un chien ce dioncouna , laisse tomber ce pays , tous ces militaire égorgés pour rien . JUSTICE ne sera jamais rendu pour eux , Aucun pays au monde ne l accepterais AUCUN , sauf LE MALI A VOMIR

    • On a rien dire encord mon sa dépasse les population va sortir pour les chache tout leur délégation y compris djoncuda le Mali es foutu

  9. Maintenant Palais de coulouba Devient Bazar Et là accueilli n’importe quoi Égorgeur Vendeur Cocaïne Anti noir Dévastateur .) Rebellions Ne pas commencer 1962 Au contraire depuis Au troisième siècle Quand les peuple soninke a été agressé On a abandonné tin sakho kidal gao Empire de gana S’effondrer

  10. IL N’Y A PAS DE LEÇON DANS L’HISTOIRE DU MALI…ET L’IRRESPINSABLE SANS INTÉGRITÉ DE DIONKOUDA EST UNE AUTRE MALÉDICTION POUR CE PAYS ….

    MALIENS … CONTINUEZ A VOTEZ POUR LES CONS COMME DIRIGEANTS … VOUS SAUREZ UN JOUR QUE ÇA A DES CONSÉQUENCES TRÈS GRAVES ….

    NIQUER UNE NATION … ÉGORGER SES SOLDATS … ET SE FAIRE INVITER … AU PALAI PRÉSIDENTIEL…. ÇA C’EST LE COMBLE ….

    ET DES GUEULARDS VONT VENIR NOUS PARLER DES FABLES DE SOUDIATA ET CE TRÈS BRAVE PEUPLE MALIEN …..

    Moussa Ag,….LE PEUPLE MALIEN N’A PEUT ÊTRE PAS ENCORE SUFFISAMMENT SOUFFERT POUR PRENDRE SES RESPONSABILITÉS AU SÉRIEUX ET VOTER POUR UN CHANGEMENT ….

    • Soldat Raté

      “LE PEUPLE MALIEN N’A PEUT ÊTRE PAS ENCORE SUFFISAMMENT SOUFFERT POUR PRENDRE SES RESPONSABILITÉS AU SÉRIEUX ET VOTER POUR UN CHANGEMENT”

      Non et vous le savez bien mieux que quiconque que ce peuple manque d'”instruction”. Etre instruit aide beaucoup dans la vie et particulièrement à faire un choix judicieux par un traitement efficace de multiples paramètres. Par contre les griots tordus avec leurs “FABLES DE SOUDIATA ET CE TRÈS BRAVE PEUPLE MALIEN” sont bien des CRACRO-NEGATIFS.
      Merci pour mon pseudo it’s allright.

Comments are closed.