Réplique du MNLA au MUJAO : Les rebelles touaregs perdent et font échouer la stratégie de Blaise Compaoré

6 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dans l’une de nos précédentes parutions, nous avons titré « Le MNLA s’apprête pour une réplique ». Ce qui a été justifié le week-end dernier par de violents combats entre les islamistes du MUJAO et les rebelles touaregs du MNLA près de la ville de Gao.

Ce vendredi, les populations de Gao ont assisté à de violents affrontements entre les Touaregs du MNLA et les éléments du MUJAO qui ont leur quartier général dans la ville de Gao. Les combats ont éclaté vers la matinée à une cinquante de kilomètres de la ville d’Ansongo. Une colonne du MUJAO s’est heurtée à une colonne de véhicules du MNLA, le mouvement armé touareg venu de la ville de Ménaka. Ces affrontements sont les premiers entre les deux groupes depuis le 27 juin, date à laquelle le MUJAO a chassé le MNLA de la ville de Gao.  Cette riposte échouée du MNLA démontrent que ce mouvement voudrait avancer vers la ville de Gao, fief des islamistes. Toute chose qui s’est visiblement heurtée à une riposte des djihadistes du MUJAO qui voudraient prendre définitivement le contrôle de la localité de Ménaka où les rebelles du MNLA tentent de s’implanter de nouveau. Cette nouvelle vague de violence intervient au moment où les rebelles touaregs scotchés sur le principe laïc du pays tiennent des pourparlers formels avec ceux d’Ançardine qui, eux, défendaient bec et ongles l’imposition de la charia dans toutes les villes du Nord Mali.

Sur ce point, nos sources signalent que les discussions auraient enregistré des avancées significatives et pourraient déboucher sur la mise en place d’une alliance entre ces deux mouvements aux objectifs disparates afin de partager les mêmes lignes de bataille en vue de déloger les djihadistes et autres du Sahel. Aussi, certains analystes soutiennent que la stratégie du Médiateur dans la crise malienne serait mise en marche pour déloger les bandits armés de ces lieux et octroyer plus de légitimité et de conformité aux diverses revendications des rebelles du MNLA et d’Ançardine.  Si l’on s’en tient à ces informations, l’échec du MNLA serait pénible pour le Médiateur Blaise Compaoré qui veut faire éviter aux terroristes, islamistes et autres une intervention militaire dans la zone. Par ailleurs, le mouvement touareg (le MNLA), qui s’est replié à Ménaka où il réorganise ses troupes, se dit prêt à repartir à la conquête de la ville de Gao, tandis que le MUJAO dit vouloir en finir avec le MNLA. C’est dire qu’il faut s’attendre à une nouvelle flambée de violence dans la région.

Serge Lath

SOURCE:  du   19 nov 2012.    

6 Réactions à Réplique du MNLA au MUJAO : Les rebelles touaregs perdent et font échouer la stratégie de Blaise Compaoré

  1. diawoye

    MNL n’a pas perdu tout soutien qui a financé de carburant des véhicules ou des munitions et de la nourriture meno MNL chiens tous meurent en traîtres désert lever les armes contre son propre peuple

  2. BABACAR27.

    ET SI ANSAR DINE LE FAIT ELLE CONNAITRA DES DEFECTIONS AU SEIN DE SES TROUPES

  3. BABACAR27.

    LE MNLA VA CONTINUER A PERDRE DES HOMMES
    IL NE PEUT FAIRE FACE A LA COALITION AQMI BOKO ARAM MUJAO SAUF SI ANSAR DINE LUI PRETE MAIN FORTE !!!!!

  4. Zackou TOURE

    Je pense que le MNLA n’existe plus. Il s’est évaporé suite aux derniers combats qui l’on opposé au MUJAO. Tout comme l’affrontement du 27 juin 2012, cette fois ci le MUJAO va en finir définittivement avec ces bandits armés. De source bien informé à Ménaka, tous les pseudos combattants du MNLA ont fui entre la nuit du Vendredi à Samedi au Niger. Plus précisement les éléments du MNLA se sont installé à Mani Bangou (Niger).

    N’est ce pas un signe de fébrilité quand on sait que d

    • Zackou TOURE

      Quand on sait que dans ses déclarations béliqueuses, Moussa Ag Assarid parle d’offensive visant à chasser le MUJAO de Gao. C’est le contraire qui s’est produit.

      La légitimé cherchée par Blaise pour ses poulains du MNLA et ANSAR DIN est loin d’être assurée.

      Comment peut on comprendre que des gens qui n’ont jamais posseder un mouton se retrouvent du jour au lendemain en possession d’arme sophistiquées et de munitions pour attaquer leur pays et du coup proclamer une indépendance inavouée? De là le lien entre MNLA et MUJAO sont de plus clairs. C’est le MUJAO qui a financé MNLA et ANSAR DIN avec le soutien d’AQMI.

      Le résultat des combats éclatés entrte MUJAO et MNLA ces derniers jours ne peuvent être qu’en faveur des maîtres des lieux( MUJAO).

      J’entend tout le monde dire que le MUJAO est un mouvement animé et créé par des étrangers. C’est faux d’autant plus que M. Ould MATALY et compagnie sont les parrains de ce mouvement. Ould MAtaly actuel président de l’Assemblée régionale de Gao est encore là. Il loge à Bako Djicoroni Golf dans une splendide villa construits sur les fonds détournés de l’assemblée régionale de Gao.

      La majorité des milices arabes sont membres du MUJAO et combattent à ces côtés. MUJAO doit être invité à abandonné la Charia et libéré tous les milices arabes.

  5. fladen

    Que le Bon Dieu protège le Mali.