Sahel: la “menace terroriste reste importante”, selon l’UE

0
Le représentant spécial de l'Union européenne (UE) pour la région sahélienne, Michel Reveyrand de Menthon, le 21 juin 2013 lors d'une conférence de presse à Dakar  © AFP
Le reprĂ©sentant spĂ©cial de l’Union europĂ©enne (UE) pour la rĂ©gion sahĂ©lienne, Michel Reveyrand de Menthon, le 21 juin 2013 lors d’une confĂ©rence de presse Ă  Dakar
© AFP

La “menace terroriste reste importante” au Sahel malgrĂ© l’affaiblissement des groupes islamistes qui ont occupĂ© le nord du Mali, a dĂ©clarĂ© vendredi Ă  Dakar le reprĂ©sentant spĂ©cial de l’Union europĂ©enne (UE) pour la rĂ©gion sahĂ©lienne, Michel Reveyrand de Menthon.

 

 

“Il y a eu avec l’opĂ©ration Serval un affaiblissement considĂ©rable de ces groupes (islamistes). Mais on voit bien qu’ils ont des capacitĂ©s de reconstruction très rapides et (ça) montre que la menace reste importante: on l’a vu avec le Mujao (Mouvement pour l’unicitĂ© et le jidah en Afrique de l’ouest) au Niger”, a indiquĂ© M. de Menthon lors d’une confĂ©rence de presse.

 

 

L’opĂ©ration Serval menĂ©e par une coalition internationale dirigĂ©e par la France a permis de chasser du nord du Mali les groupes islamistes qui ont occupĂ© cette rĂ©gion pendant plusieurs mois en 2012.

 

 

Deux attentats suicides ont été perpétrés le 23 mai au Niger et qui ont fait une vingtaine de morts, essentiellement des militaires nigériens.

Ces attaques, les premières du genre dans le pays, ont été revendiquées par Les Signataires par le sang du jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar et le Mujao.

 

 

“Le risque terroriste et les trafics, de drogue notamment, se dĂ©veloppent sur un espace Ă©tendu et des adversaires mouvants. On a marquĂ© des points mais il reste Ă  agir sur les origines de tout ça. La lutte contre le terrorisme, c’est beaucoup de moyens”, a-t-il dit.

 

 

“Il faut que tout le monde soit conscient des risques d’un fanatisme sans limite et le meilleur rempart est d’ĂŞtre convaincu par les valeurs de la dĂ©mocratie et de la libertĂ©”, a ajoutĂ© M. de Menthon qui termine vendredi Ă  Dakar entamĂ©e mercredi. Il doit rencontrer vendredi le prĂ©sident sĂ©nĂ©galais Macky Sall.

PARTAGER