Sévaré : En toute sécurité

5

A Sévaré, les hommes en uniforme sont visibles partout. Rien d’étonnant à cela quand on sait que la ville abrite un important contingent militaire chargé de sécuriser la zone de Mopti, frontalière des parties occupées du pays. Les militaires sont présents aussi bien dans la ville de Sévaré que dans les cercles de Douentza et Bandiagara. Certains sont stationnés à Soufroulage, Barbé, Sio (25 km de Mopti).

Photo L’ESSOR

Toutes ces troupes veillent sur la sécurité des populations qui vaquent tranquillement à leurs occupations. Leur présence rassure car le visiteur ne remarque aucun sentiment de psychose chez les habitants de la ville et alentours. Bien au contraire, la vie apparaît normale. Les lieux de culte et de loisirs sont fréquentés régulièrement sans crainte, sans obstacle. Un visiteur régulier en témoigne. « Chaque fois que je quitte Bamako pour Mopti, on me dit : ‘qu’est-ce que tu vas chercher au Nord’. Je répond que Mopti est plus tranquille que Bamako, car les coups de fusil fréquents à Bamako de temps en temps n’existent pas à Mopti », constate ainsi Gouro Sidi Aly Diallo, un agent du ministère de la Jeunesse et des Sports qui participait au lancement des activités de la campagne d’information et de sensibilisation sur le VIH/Sida au Motel de Sévaré.

Au camp militaire de Sévaré, le contrôle est strict pour les visiteurs. Des soldats en armes gardent les entrées et il faut montrer patte blanche pour pénétrer dans la cour où un groupe de militaires surveille les mouvements des visiteurs.

La surveillance est tout aussi stricte devant les services publics et sièges des médias locaux. Les militaires sont épaulés par les éléments de la gendarmerie, de la garde et de la police.

Par S. Y. WAGUE – L’Essor du 11 octobre 2012

 

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. les militaires qui ont des promotions parce qu’ils mettent les gens en insécurité n’existent qu’au MALI.
    Mon dieu quelle armee?

  2. Les militaires seraient présents a Douentza, donc la destruction du toguna a Douentza par le mujao s’deroule devant eux.Dites la verite au Peuple s’il vous plait!

  3. Les militaires seraient présents dans le Cercle de Douentza? Mais sûrement pas dans la ville de Douentza qui souffre les exactions en toute nature: interdiction de musique profane, voile, profanations de tombes et destruction de toguna…

  4. L’Algerie tire les ficelles de la situation du nord Mali
    1)Le but faire de cette zone un no mam’s LAND
    2)La raison l’Algerie pense que le gisement de petrole du nord Mali
    sous terre est relie au sien; d’ou selon leur analyse en cas d’exploitation sera alors partage.
    Et en reference a leur analyse pour garder le gateau il faut destabiliser cette region ainsi il a le magot a lui seul.
    Prenons ce ci au serieux d’ou ce ci est au peuple Malien de se dresser et defendre sa souverainete.
    Recenment la prise des hotages au consulat d’Alger au nord Mali etait un montage et le corps recencenment d’hotage execute n’a jamais ete retrouve et meme l’affaire s’est etoufee donc une pur montage Reveillez vous MALIENS et laisser tomber de cote vos divergences
    et reveilleZ vous POUR VOTRE PATRIE
    Et le comble ces NAIFS d’ANACRDINE ET DU MNLA d’ailleurs tres minoritaires au nord Mali se laissent manipuler et destabilisent le pays. 👿

  5. Pourquoi ne pas parler du rackettage a Sevare et Mopti ainsi que des abus et bavures de ces soit disants militaires.

Comments are closed.