Situation au nord du pays : Il est temps de procéder aux bons choix

8
0

Il y’a des gestes dans la vie d’un homme comme dans celle d’une nation qui méritent d’être frappés en lettre d’or dans les annales de l’histoire. Par le largage des vivres à Tessalit pour ravitailler les populations civiles et militaires de cette localité encerclées par des forces ennemies, les Etats-Unis ont fait plus que nourrir une partie du peuple malien, ils ont nourri tout le peuple malien. Le peuple leur dit merci et  « May God Bless America». Ce pays n’est pas d’ailleurs à sa première fois, on se rappelle d’une opération similaire en 2009 à Tinzawaten. Quelque soit leur motivation profonde, dans ce lien de sang qui nous unit désormais, qu’il y a lieu de puiser les fondements des futures relations diplomatiques entre nos deux pays. Cette tragique guerre va façonner la personnalité du peuple malien et forcer ses valeurs et ses principes.
Le Mali aurait dû recevoir un appui plus prononcé de la part de l’Algérie, en reconnaissance de la participation active de notre pays dans la guerre d’indépendance. En effet, à partir de 1960, l’actuel président algérien,  le  Commandant Abdelaziz Bouteflika, a été affecté par le FLN à Gao pour  diriger  le  «front du Mali » ;  tout le nord du pays  lui servit de  base arrière pour combattre les troupes coloniales françaises. D’ailleurs, cela  lui valut le nom de guerre de Si Abdelkader El Mali.
Le Sahel dont fait partie le Nord du pays et le Maghreb font l’objet d’une bataille géopolitique dont les enjeux  économiques, sociaux et politiques dépassent  largement les frontières des pays concernés.  L’Algérie et le Maroc qui constituent les deux puissances militaires de la région s’adonnent à une course absurde et effrénée à l’armement pour se protéger « l’un contre l’autre ». La principale raison de cette hostilité est le Sahara Occidental appuyé par Alger qui lutte contre le Maroc, pour son accession à l’indépendance. Dans ce conflit qui ne nous concerne pas réellement, le Mali a toujours défendu la position d’Alger, se mettant à dos Rabat. Les mouvements radicaux algériens, « boutés hors du pays » avec d’autres groupuscules plus ou moins contrôlés depuis l’Algérie et depuis le Sahara Occidental ont élu domicile au Nord du Mali. Ils constituent le noyau d’AQMI qui s’associe ou coexiste avec d’autres groupes terroriste du même acabit.  Le Nord Mali constitue ainsi une aubaine pour ces deux pays qui y déversent leur racaille.  A cet imbroglio s’ajoutent les troupes armées multinationales organisées venues de Libye auxquelles se sont joints les insatisfaits des précédentes rébellions touarègues.  Enfin, il faut noter que la région qui est très riche en ressources minières (Niger, Mali, Algérie) suscite la convoitise des puissances occidentales. Cela explique la raison de la présence militaire française au Niger.
Le Nord du Mali ne connait aujourd’hui ni  sécurité ni prospérité. Le pays n’a pas les moyens financiers de constituer et de maintenir une armée à la dimension de celles de l’Algérie et du Maroc. A titre d’exemple, en 2011, le budget militaire de l’Algérie (2947 milliards FCFA) qui augmente de 10 % par an était supérieur de plus de deux fois au budget du Mali (1326 milliards FCFA). Pour assurer une supériorité aérienne, il faut disposer de plusieurs douzaines d’avions de combat modernes qui coutent environ 45 milliards de FCFA l’unité.  Le Budget militaire du Mali (100 milliards environ) demeure très en deçà des ces possibilités  L’Algérie qui dispose d’un arsenal impressionnant n’a pas joué son rôle en assurant le soutien aérien aux forces armées maliennes qui ont continuellement  exprimé le besoin dans le cadre de la surveillance du territoire national depuis 2007. Pendant ce temps, Alger et Bamako continuait d’affirmer encore en octobre 2011 à Alger que les deux pays sont très jaloux de leur indépendance et que, par conséquent, sont contre la présence de toute force étrangère sur leur territoire, Les deux pays pensaient  pouvoir faire face ensemble à toute menace dans la région. Le Mali devenait ainsi le dindon de la farce .  En se dérobant, Alger qui a failli à sa mission, compromet sérieusement  le rôle de leadership qu’il cherchait à établir dans la région. Au Niger, pour protéger l’uranium et AREVA,  l’armée française fait discrètement le boulot. Sa présence est remarquable bien que les autorités ne veuillent pas en parler. Elle « boute » pour longtemps, la rébellion touareg hors du Niger ; donc  vers le Mali. La France qui ne voit pas d’un bon œil la présence américaine en Afrique n’hésitera pas à déstabiliser, comme à son habitude, tout pays de son arrière cour qui ne joue pas son jeu.
Pour sauvegarder son intégrité territoriale et assurer le développement du septentrion, il n’est pas encore tard et il est temps de procéder aux  bons choix. Il importe aujourd’hui de nous tourner vers un partenaire stratégique qui est prêt à nous porter secours au moment où nous en avons besoin, ni avant ni après. Vivement que ce partenaire soit les Etats-Unis pour que les puissances régionales algérienne, marocaine et française ne  constituent plus une menace pour la stabilité du Mali. Ce choix stratégique contribuera à créer et à renforcer la paix, la sécurité et la stabilité de toute la région. Nous devons répondre positivement au message des américains  dont nous savons tout l’intérêt qu’ils portent au Nord du Mali à travers les multiples exercices militaires effectués dans notre pays plus que nulle part ailleurs sur le continent. Cela renforcera notre souveraineté au lieu d’y porter atteinte.
Bien que  nos  ressources humaines et financières nous permettent aujourd’hui de sortir vainqueur de cette guerre qui nous est imposée, dès à présent, nous devons tous nous atteler à créer les conditions de cette future coopération. C’est dans les moments difficiles que l’on reconnait ses vrais amis.
Tierno MAIGA

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Tecoum<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 107</span>
Membre
Tecoum 107
4 années 6 mois plus tôt
Cette rebellion Touaregue ne ressemble pas aux rebellions passees.Cette Rebellion est une coalition de mouvements extremistes qui revent d’avoir une patrie.Il y a eu une concertation apres la defaite de Khadafi pour attaquer le Mali.Les armements ont ete acquis dans ce but. Il y a un objectif politique que l’on voit se dessiner.La destabilisation de toute l’Afrique de l’Ouest du Nigeria jusqu’a la Mauritanie.Ces Mouvements extremistes n’aiment pas la paix , l’ordre et la prosperite.Leur element ,c’est la guerre,la violence ,les massacres ,tout ce dont la culture africaine tient en horreur. L’Afrique n’a pas de partenaire actuellement. Ceux qui se disent nos partenaires sont nos pires ennemis qui ne veulent partager rien avec nous ,a plus forte raison, nous donner quelque chose d’utile.Par contre ,Les Etats Unis d’Amerique ont aide leurs partenaires a se developper au point de permettre a ces pays a se poser en concurrents economiques .Tel est le cas du Japon , de la Chine ,2eme et 3eme puissances economiques mondiales. L’Asie se developpe car les Asiatiques ont fait le bon choix de la Coree du Sud, la Thailande ,etc. LOes 50 millions d’Americains Noirs sont nos Parents , notre Sang. Ils n’ont pas un amour particulier… Lire la suite »
DEBLO<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 39</span>
Membre
DEBLO 39
4 années 6 mois plus tôt

Mr MAIGA Thierno, je voulais juste vous rappeler que dans ce monde personne ne defend personne en tout cas pas gratuitement, je n’ai rien contre les Americains d’ailleurs je les aime bien par ce qu’ils savent défendre leur pays sans l’aide de quelqu’un, si nous tenons à l’intégrité de notre territoire, nous avons intérêt à batîr une armée digne de ce nom avec tout l’éuipement nécessaire et cela quelque soit le prix, un pays comme le notre, avec cette bombe à retardement qu’est le problème du nord n’a pas le droit de croiser les doigts et de faire comme si de rien n’etait, ce qui se passe aujourd’hui n’est qu’une alerte, je sais que ça n’ira pas loin, mais la prochaine fois ce ne sera plus le nord qu’ils revendiqueront; mais le pays tout entier, l’indépendance d’un pays: c’est sa capacité à se nourrir sans aide exterieure, à se défendre sans aide exterieure et à se développer sans aide exterieure, donc nos dirigeants savent à quoi s’en tenir, nous n’avons pas d’armée!!!

kabako11<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 931</span>
Membre
kabako11 931
4 années 6 mois plus tôt

Tierno MAIGA

il ne faut pas te ridiculiser, personne n’a l’obligation d’aider le Mali nous sommes un pays souverain, qui doit prendre son destin en mains. Tous nos voisins ont parlé de cette insécurité au nord du Mali et nos autorités ont toujours refusé sous presque le Mali n’est concerné et voilà aujourd’hui nous crions au secours.
Le Mali autant que l’Algérie a eu dans le passé à faire face aux groupes armés mais à la différence du Mali, l’Algérie a pris des dispositions sécuritaires pour palier à toute éventualité. Voilà un point c’est tout.

Arrêter de croire à un sauvetage miraculeux de qui que se soit, nous obtenu notre indépendance avant l’Algérie pourquoi ce pays nous dépasse aujourd’hui ? Ne me parle pas de pétrole, le Maroc et la Tunisie n’ont pas de pétrole. Il faut donner des informations saines qui incitent les gens à travailler davantage, il faut combattre cette mendicité intellectuelle qui bloque la prise de toute initiative orientée vers le progrès.

Merci

Encore<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 72</span>
Membre
Encore 72
4 années 6 mois plus tôt

C’est ton point de vue ce pendant nous souhaitons un partenariat avec les USA mieu qu’à une France qui ne cherche que des problèmes pour survivre.

hmaliba<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 85</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt

De toute façon entre n’importe quel pays et la france,il ne faut jamais choisir cet escroc de pays qu’elle est.Si ce pays n’aurait jamais du exister.
Et quand je vois que le directeur de la croix rouge malienne s’en va demander de l’aide au près de l’ambassade de cette satanée de pays,ca me fait très mal au cœur.
NB:Que tous nos “mori et karamoko” entrent en guerre dans leur chambre de “kalouwati” contre ces bandits et les gens qui les supportent.
Que bon Dieu sauve mon pays(Mali) et l’aide et cela à cause de son prophète Mohamed (PSL)

Bagna MAIGA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 16</span>
Membre
Bagna MAIGA 16
4 années 6 mois plus tôt

Bien sûr que nous gagnerons cette guerre sans l’appui humain d’une quelconque puissance, mais nous assurerons une sécurité et stabilité durable dans la zone en nous alliant avec un partenaire sérieux et fiable. C’est la fierté mal placée qui nous a conduit à cette situation.
Le temps joue pour nous et nous vaincrons sans l’ombre d’un doute.

Folonaden<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 133</span>
Membre
Folonaden 133
4 années 6 mois plus tôt

Ceux qui comptent sur l’appui militaire d’un autre pays pour régler leurs problèmes seront déçus. Les Etats-Unis n’a aucun intérêt dans le nord du Mali, et surtout dans les mois qui précèdent une élection présidentielle américaine, aucun candidat pour sa réélection aux E-U n’oserait impliquer les forces militaires américaines dans un conflit africain, quelles que soient les bonnes relations entre ce pays et le sien. Des matériels de guerre ? Oui. Des conseillers et formateurs ? Pourquoi pas. Mais jamais des troupes ou avions de combat…. Le problème du MNLA restera pour les Maliens à résoudre.

Djeka2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 10</span>
Membre
Djeka2012 10
4 années 6 mois plus tôt

Tierno vous avez raison. Malheureusement on dort encore!Le Mali n’a pas de destin obligatoire avec la France ou encore avec les Etats Unis. Mais on sait que la France n’est pas un bon partenaire. Quelqu’un me parlera des dons et des finacements de la France au Mali. Mais detrompez-vous ce sont des dons a but de proteger les interets de la France au Mali, ou bien des dons pour nous maintenir dans la dependance de la France. Ce qui est sur est que tous les pays occidentaux, dont les Etats Unis, visent leurs interets, mais on sais quand meme que les Etats Unis ne s’allieront a aucun pays pour entraver sa progression, ce que la France fais. Vive une relation avec les Etats Unis! La jeunesse s’eveille!

wpDiscuz