Tentative de meurtre du SEGAL du porte-parole : Ras Bath pointe du doigt le député Hadi Niangadou

5
Mohamed Bathily dit Ras Bath
Mohamed Bathily dit Ras Bath

Connu pour ses prises de position sur la gestion du pays, Mohamed Youssouf Bathily, communément appelé Ras Bath, porte-parole du Collectif pour la défense de la République (CDR), a échappé à une tentative d’assassinat ce samedi 20 février en plein centre-ville. Même si les raisons de cette tentative de meurtre ne sont pas encore élucidées, les auteurs sont connus selon Ras Bath et une plainte a été déposée contre eux au parquet général de Bamako.

Chroniqueur stylé, Ras Bath dérange généralement les prédateurs de la République au point que deux jeunes connus du milieu de la pègre bamakoise ont attenté à sa vie le samedi 20 février. Ces deux jeunes l’ont pris à partie en lui annonçant que c’était le dernier jour de sa vie pour avoir parlé des affaires du député Hadji Niangadou de la Commune II, l’affaire du Bazin, etc. Ras Bath, qui ne devra la vie sauve qu’à la Providence, dit avoir porté plainte contre deux personnes et X.

“Nous avons porté plainte, auprès du procureur général près de la Cour d’appel de Bamako et la plainte a été enregistrer sur le n°0241, pour transmission au parquet de la Commune II. Nous avons porté plainte contre Mamadou Ben Niangadou, neveu de Hadji Niangadou pour menace de mort et tentative d’assassinat contre Sory Traoré et X. C’est en joutant X qu’on donne au juge la liberté dans l’enquête de s’intéresser à tous les éléments susceptibles de pouvoir élucider cette affaire”, ajouté Ras Bath.

Et de préciser que l’attaque est survenue suite “à l’émission que j’ai animée le mardi sur la Radio Renouveau FM et Maliba FM, portant sur deux sujets dont l’un est en lien direct avec les intérêts de Hadi Niangadou, à savoir le l’affaire des logements sociaux de Tabacoro”.

Selon les explications de l’animateur, le neveu du député quelques jours avant l’événement s’en était allé avertir le président de son Collectif qu’il s’attaquera à lui pour avoir soulevé la polémique de logements sociaux et du Bazin.

Les fans du bouillant chroniqueur ne devront pas s’inquiéter, car la chronique va continuer malgré cette tentative de meurtre. En tout cas cette affaire en dit long sur la dégradation de la liberté d’expression et la montée en puissance des pratiques mafieuses dans notre pays.

Maliki Diallo

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

  1. M. Bah vous avez le soutien de Dieu allé jusqu'au bout, nous sommes derriére vous et nous vous soutenons jusqu'au bout. Trop c'est trop, la population du Mali victime d'injustice sociale par nos résponsables.

  2. bon courage et bon vent au chronique,je suis un fan de cette émission,je te demande de continué même si le pouvoir ne te protège pas,le TOUT PUISSANT DIEU te protégera, félicitation tu n'a dit que la vérité

  3. bon courage et bon vent au chronique,je suis un fan de cette émission,je te demande de continué même si le pouvoir ne te protège pas,le TOUT PUISSANT DIEU te protégera, félicitation tu n'a dit que la vérité

Comments are closed.