Terrorisme: les FAMa victimes d’explosion de mines à Bulkessy, 3 morts et des blessés.

14
Les Forces Armées maliennes (FAMA)
Les Forces Armées maliennes (FAMA) (Photo archive)

Dans leur traque des terroristes, les FAMa ont été victimes d’une explosion de mine. Cet incident s’est produit ce jeudi 28 décembre 2017 dans le secteur de Bulkessy (Mopti) à la frontière avec le Burkina-Faso a indiqué l’armée malienne sur son site officiel. La région de Mopti est située dans le centre du Mali.

“Le bilan est de trois morts et des blessés”, selon la même source qui ne donne pas d’autre précision.

La rédaction de maliweb.net

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

14 COMMENTAIRES

  1. Toto tu as un autre general idiot sur maliweb, c’est le roi BIDON de segou qui raconte aux militaires Maliens dans son Anglais fourchu ce qu’ils doivent faire, n’est-ce pas la fin de l’armee Malienne si c’est un fils de wuruwaye de ce genre qui les conseille

  2. Cher Ould, parlez vrai c’est mieux que de donner un information erronée à ton peuple, avec ce que tu affirmais il y a quelques jours, comment voulez vous que l’armée malienne s’en sorte avec des cadres comme lui, il parle comme un politicien inconscient , nous ne voulons plus une autre surprise désagréable de la part des forces armées maliennes, en 2013 nous n’avons de munition, nous n’avons pas de fusil, nous n’avons ceci, nous n’avons cela, plus jamais ça encore , tous les maliens étaient très déçu de ce qui nous arrivait , disiez vrai c’est mieux pour votre carrière militaire et pour votre survie aussi , trop de mort s dans vos rang , le peuple comptabilise aussi les déclarations de mort tous les jours

  3. Cher Ould, parlez vrai c’est mieux que de donner un information erronée à ton peuple, avec ce que tu affirmais il ya quelques jours, comment voulez vous que l’armée malienne s’en sorte avec des cadres comme lui, il parle comme un politicien inconscient , nous ne voulons plus une autre surprise désagréable de la part des forces armées maliennes, en 2013 nous n’avons de munition, nous n’avons pas de fusil, nous n’avons ceci, nous n’avons cela, plus jamais ça encore , tous les maliens étaient très déçu de ce qui nous arrivait , disez vrai c’est mieux pour votre carrière militaire

  4. Helas, encore ces atrocities continuent. Que leur ame repose ne paix et mes condoleances aux familles endeuillees, tout en souhaitant un prompt retablissement aux blesses.

  5. Mes amis, au lieu de faire l’idiot comme kinguiranke’ qui ne sait absolument rien de ce qu’il dit, il serait plutot sage de chercher des solutions. Je ne suis ni militaire ni stratege dans les operations militaires mais a’ partir de mes lectures, je sais que certaines arme’es du monde ont utilise’ les strategies suivantes pour faire face au problem des mines:
    “….. 1- Collect data about the activities of the enemies.
    2- Quickly identify potential ambush sites that may coincide with the location of the device.
    3- Quickly move away from the explosive device and/or the kill zone.
    4- Keep a distance of at least 300 meters.Look for secondary explosives. Disable or dispose the detected explosives.
    5- Drivers must be vigilant at minor obstacles. Look for recently disturbed soil in the middle of the road.
    6- Vary vehicle speeds while in convoy, if attacked refuse to stop in an ambush
    7- Be wary of some local people
    8- Protect the soldiers by providing them with body armors and Mine Resistant Ambushed Protected Vehicles.”
    J’enleve le chapeau pour les experts militaires qui ont ecrit ces strategies. Encore une fois de plus, je souligne que je ne suis ni militaire ni stratege/expert dans le domaine militaire. LE CREDIT APPARTIENT AUX PERSONNES QUI ONT DEVELOPPE’ LES STRATEGIES SOULIGNE’ES PLUS HAUT ET NON A’ MOI!

    • Fils d’idiots, wuruawaye et digne fils d’un wuruwaye, tu ne respected pas ta mere tu ne vas pas me respecter, tu parles de n’importe quoi tu ne sais pas ou se trouve ton sal cul que quand tu dois aller aux toilettes, je ne sais pas pourquoi maliweb ne te suspend pas car tu ne recontes que des aneries ici.

  6. Et pourtant une sommité militaire affirmait il y a quelques jours que la situation n’était pas grave. Il faut juste attendre qu’une bombe lui éclate dans la gueule pour qu’il se rende compte que ce n’est pas le cas.

  7. Pourquoi ce sont toujours les soldats nègres qui sont visés mais jamais de cafards envahisseurs français ???
    C’est une preuve supplémentaire que c’est la France qui organise ces massacres dans le cadre de son projet d’extermination des noirs au Mali.
    Jeunesse noire du Mali et d’Afrique, révoltez vous et chassez tous les cafards rougeâtres français d’Afrique avant qu’ils ne parviennent à vous exterminer tous !!!

  8. Ou est le Colonel farfelu Ould quelque chose qui disait que le centre du Mali etait le paradis sur terre? Voici la verite d’Allah comme le disait Niyef quand un soldat parler comme un politicien c’est le fin du Mlia. Ce Colonel doit demissioner de l’armee Malienne et tout de suite.

  9. LES FAMA doivent ratisser les villages et des campements maison par maison, La région de MOPTI pour traquer ces voyous et ses complices. La population de cette région ont couvert leurs frères et leurs enfants terroristes FAMA, TOLERANCE zéro à l’egard des ces criminels .

  10. Comme disent les Sonrhaï, c’est Dieu qui sauve les testicules du nageur. Au rythme où vont les choses, les militaires Maliens et ceux de la Minusma continueront de mourir, s’ils ne s’équipent pas de chars détecteurs et destructeurs de mines. Et, tout le monde sait, que les Chinois sont les grands spécialistes fabricants de ce modèle de chars. Mais comme par hasard, personne ne pense à faire appel à cette expérience Chinoise, qui sauverait bien les soldats qui périssent quotidiennement sous l’explosion de ces engins disséminés sur le parcours des convois militaires. Ce n’est pas tant, que les djihadistes sont mieux équipés que la troupe, non, c’est parce qu’ils bénéficient de complicités parmi la population. Ce sont les informateurs qu’il faut détecter et réduire au silence. Leurs portables seront bien plus bavards qu’eux, car ils permettront de retracer toutes leurs communications. Il ne se passe pas un seul jour, sans que des soldats Maliens sautent sur des mines ou se font surprendre par l’ennemi. Aussi, le commandement devra les équiper de lunettes de visée nocturne leur permettant de voir l’ennemi de nuit et de les surprendre. Comme si les état majors n’ont pas de vrais officiers à leurs têtes, il manquent beaucoup de choses aux soldats de la Minusma et des Famas.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here