Terrorisme : Fausse alerte à Bamako après qu’un drapeau a été hissé sur le “front d’un hôtel”

3
Terrorisme: Fausse alerte à Bamako

Une fausse alerte de prise d’otage “terroriste” a semé la panique, mardi 9 août à Faladié. Un quartier de la commune VI du district de Bamako.

L’alerte en question était signalée au niveau des anciens locaux qui abritaient l’hôtel Royal. Selon des témoins sur place, il y “avait le drapeau noir des terroristes suspendu au bâtiment de l’hôtel.

Ayant pris peur, des populations ont alerté les forces de l’ordre. Celles-ci sont aussitôt intervenues et avaient quadrillé le secteur. “Elles ont fouillé les bâtiments de fond en comble et sont reparties”. Après avoir  “retiré le drapeau noir à l’effigie du terrorisme international qui était bien hissé au bâtiment”.

A notre passage, seul un véhicule de la mission onusienne au Mali était en encore sur les lieux.

Dans un communiqué, le gouvernement a aussi démenti l’information d’une attaque à l’hôtel Royal.

“Il s’ agit tout simplement de revendications personnelles de la promotrice de l’hôtel, écrites sur un drapeau noir et hissé au fronton de l’établissement”, indique le communiqué du ministère de la sécurité.

Selon le gouvernement malien, l’intéressée serait à la gendarmerie où elle a été interpellée.

Cependant, des sources sécuritaires indiquent qu’une “opération est en cours, à Bamako, pour arrêter des sympathisants d’Ansar  Eddine qui auraient réussi à hisser un drapeau noir sur cet hôtel à Bamako”.

 Aboubacar DICKO (maliweb.net)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Hum hum Bassite, esperons que s’eusse ete une blague de mauvais gout, sinon, ca ne m’etonnerait pas que ce soit un avertissement pour dire qu'”ils ” peuvent frapper partout.

    • Les kopins, Je vous remercie. C’est le debut du commencement je crois.
      A suivre …

  2. On ne s’amuse pas avec l’ordre public et la quiétude de la population .
    Les auteurs doivent être vite appréhendés et sanctionnés à la taille
    de leur acte intentionnel , provocateur et insultant .

Comments are closed.