Terrorisme: Niger, Mali et Burkina créent une force tripartite

12
© Primature par DR 2è conférence des Chefs d’Etats du Liptako Gourma
Niamey, – Le Niger, le Burkina Faso et le Mali ont dĂ©cidĂ© mardi Ă  Niamey, de mettre sur pied une force pour lutter contre l’insĂ©curitĂ© dans la zone du Liptako-Gourma Ă  cheval sur leurs trois frontières, “en passe de devenir un sanctuaire de groupes terroristes”.

La création de la Force multinationale de sécurisation du Liptako-Gourma (FMS/LG) a été décidée par les présidents du Niger, Mahamadou Issoufou, Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso et Modibo Keïta, le Premier ministre du Mali, à l’issue d’un sommet de l’Autorité du Liptako-Gourma (ALG), une institution créée en 1970 pour développer cette zone qui abrite 45% de la population totale des trois Etats.

“Nous avons dĂ©cidĂ© (…) de la mutualisation de nos moyens de renseignements, de nos capacitĂ©s (militaires) opĂ©rationnelles pour faire face Ă  la situation sĂ©curitaire dans cette zone” du Liptako-Gourma, vaste de 370.000 km2 et situĂ©e Ă  cheval sur les trois Etats, a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident nigĂ©rien, Mahamadou Issoufou.

“La rĂ©gion du Liptako, jadis havre de paix est en passe de devenir un sanctuaire de groupes terroristes et de criminels de tous genres”, s’alarme le communiquĂ© final du sommet.

“MalgrĂ© les efforts dĂ©ployĂ©s par les Etats membres, en relation avec la communautĂ© internationale (…) la situation sĂ©curitaire demeure volatile et prĂ©occupante” dans la zone, insiste le texte du communiquĂ©.

La nouvelle force est Ă  l’image de la Force multinationale mixte crĂ©Ă©e par le Niger, le Nigeria, le Tchad et le Cameroun qui combat depuis 2015 le groupe islamiste armĂ© Boko Haram dans le bassin du Lac Tchad, a expliquĂ© le prĂ©sident Issoufou. “La Force multinationale mixte a beaucoup affaibli Boko Haram”, et “il n’y a pas de raison qu’on ne s’en inspire pas au niveau des troisfrontières qui concernent le Burkina Faso, le Mali et le Niger”, a-t-il justifiĂ©.

L’Autorité du Liptako-Gourma a pour mission la mise en valeur des riches ressources minières, énergétiques, hydrauliques, agricoles et pastorales dont regorge la zone enclavée.

Le prĂ©sident nigĂ©rien, dont les forces de sĂ©curitĂ© ont Ă©tĂ© frappĂ©es Ă  plusieurs reprises par des groupes jihadistes venus du Mali, a souvent demandĂ©”un mandat plus offensif” pour la force onusienne dans ce pays voisin.

Des analystes craignent que cette insĂ©curitĂ© ne compromette la constructiond’une “boucle ferroviaire” devant relier le nord du BĂ©nin au sud et l’ouest du Niger et qui remontera Ă  Ouagadougou puis ira jusqu’à Abidjan.
bh/ck/pg

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Peut-etre que les dirigeants savent ce qu’un idiot comme moi ne sait pas. Les trois pays appartiennent a’ la CEDEAO. Si je ne me trompe pas, cette organisation a deja une force militaire. Les trois pays appartiennent egalement aux pays du champ (l’Algerie, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Burkina. Les interets divergents ont fait que les pays du champ n’ont pas pu atteindre leurs buts. Les problemes financiers ont transfome’ l’operation militaire de la CEDEAO au Mali en une operation onusienne. Avec tout le respect que j’ai pour les trois pays, ce que je constate ici, est ce que les maures appellent: SENED DA IV ALA DA IV. En d’autres termes, faire supporter le faible par le faible! Il va sans dire que les trois pays doivent partager les renseignements qui aideront a’ vaincre le terrorisme. Lesdits renseignements doivent aussi etre partage’s avec les autres pays de la region et les grands decideurs internationaux comme la France et les USA. Le budget de la defense de l’Algerie est de plus de 5 milliards de dollars. La plus longue frontiere du Mali est avec la Mauritanie (plus de 2000 km. LE TERRORISME DE LA REGION EST UNE EXPORTATION ALGERIENNE. LA COLLABORATION AVEC L’ALGERIE DOIT CONTINUER POUR LUTTER CONTRE LE TERRORISME.Restons realistes et pragmatiques. Ne paniquons surtout pas!!! Nous avons deja des forces internationales dans notre faso pour nous aider a’ combattre le terrorisme. Continuons a’ apporter tout notre soutien aux forces franco-onusiennes!!!
    Mes amis, soyons prudents pour ne pas creer une confusion. Nous risquons de perdre beaucoup ici si les choses ne marchent comme prevu!!!

  2. De grâce pensez d’abord aux renseignements et Ă  la logistique avant d’envoyer nos frères Ă  la boucherie. Bonne chance!!!

  3. L’union fait la force, nous sommes d’accord avec cette union historique entre trois pays freres et allons combattre le terrorisme et les bruits de cessation en eliminant la corruption a Bamako et partout au Mali

  4. Comrades like you all I to am angry at incompetence shown by our leadership. Under condition of terrorist threat we all face due to we are Buntu this agreement should have been made long ago throughout West Africa plus fully implemented now to degree terrorists would have smartly judged West Africa is no place for them to be but with our leadership always discerning effects of actions on their corrupt ways we end up life takingly short changed of essential security plus modern living development services. No more should we tolerate like incompetence plus apathy by government. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

    • Comrades this opinion only attest to Stupidity our leadership repeatedly show to gain France approval. Very much sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

      • Agreement should have been made years ago between all nations of West Africa. Incompetence plus corruption is only cause it was not made. Very much sincere, Henry author price Jr. aka Obediah Buntu Il-Khan aka Kankan.

  5. Oui l’union c’est bon ça fait la force. Mais l’union de ces 3 pays s’explique par leur faiblesse, leur incapacitĂ©. Alors quand on est incapable il faut rendre le tablier. Sinon les terroristes n’ont pas besoin de s’unir

  6. Imagine combien de fois on est con depuis des annĂ©es! Trois pays voisins qui ont le mĂŞme problème mais qui n’ont pas individuellement assez de moyen mais tout qui tardent a comprendre qu’il faut s’unir pour frapper plus fort!!! On appelle ça manque de vision, manque d’esprit, manque du serieux etc..
    On a pas besoins toujours de grosse coopĂ©ration militaire (CEDEAO, G5, etc..)…. Mali-NIGER-BURKINA ont juste besoin d’une coopĂ©ration militaire concrète (non sur papier) en forme des troupes Ă©lites d’intervention transfrontalière accompagnĂ©es d’une aviation solide. Ces troupes peuvent ĂŞtre stationnĂ©es dans une base militaire gĂ©ographiquement stratĂ©gique entre nos trois pays! Mais hĂ©las!…. l’incapacitĂ© quand tu nous tient!!!!!

    PKagame

  7. c’est les 3 pays enclaves de la regions oueste Africaine LE “NIMABUR” OU BMN OU ENCORE MNB ON peu adopter un tel cycle.Tous ces 3 pays font un .On nous divise pour regner sur nous.Ces 3 pays font 2.752.000 km2 et nous parlons en majorite la meme langue .Un pib de presque 100milliard de dollars. avec tous les resources digne dont on a besoin pour aider nos population a avoir une vie descente.Ce peuple est tres travailleur et gentil .Il y regne l’insecurite qu’il faut arriver a bout .Une telle initiative est a encouragee.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here