Tourbillon d’insécurité au Nord : Hombori et Youwarou dans la tourmente

0
1

A entendre les autorités en charge de la défense et de la sécurité, on croyait totalement épargner voire protéger nos pauvres citoyens de la région de Mopti, des gens qui font face au déficit céréalier. Mais, hélas ! Les renégats viennent de frapper fort en assassinant le Chef de village de Hombori, Monsieur Moussa Balobo Maïga. Un acte barbare et ignoble qui a été perpétré par des assaillants armés se réclamant du MNLA dans la nuit du 18 février 2012. Les assaillants ont procédé également à la destruction de biens publics et privés, au saccage des édifices publics et ont terrorisé les populations.

 

Face à ce cas regrettable,  Sa Majesté Zounzani 1er  a déclaré le 19 février 2012  à travers un communiqué  que  le Gouvernement dela Républiquedu Mali prendra toutes les dispositions pour renforcer les capacités de protection de la localité et diligenter des poursuites pour la localisation et l’arrestation des coupables qui seront mis à la disposition des autorités judiciaires compétentes.

Et que le Gouvernement dela Républiquedu Mali invite l’ensemble des populations à la cohésion et surtout à éviter tout amalgame qui ne peut qu’altérer notre tissu social et faire le jeu des assaillants.

Par ailleurs, force est de regretter  que le samedi 18 février 2012, aux environs de 12 heures, un autre groupe armé se réclamant du MNLA a attaqué la localité de Youwarou, dansla Régionde Mopti. Selon un communiqué du ministre dela Défenseet des Anciens Combattants,  au cours de cette attaque, les assaillants se sont livrés à des actes de brigandages, de vols, de pillages et de destruction de bien publics et privés.

En tous les cas, ces agressions ne font qu’augmenter la dose de  psychose au sein de la population. Même si le ministre dela Défenseet des Anciens Combattants informe que les forces armées et de sécurité contrôlent la situation dans ces localités. Une manière de dire que les autorités ont la capacité d’apporter des solutions à la situation actuelle d’insécurité.

Pourvu qu’on se donne la main  pour préserver, restaurer et consolider la sécurité dans notre pays.

 

M.Maïga

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.