Une équipe du CICR au nord du Mali pour évaluer la situation à Tessalit

13
0
C'est dans la région de Tessalit qu'ont eu lieu les affrontements entre le MNLA et l'armée malienne Latifa Mouaoued/RFI

Au Mali, depuis le dimanche 11 mars au matin, les rebelles touaregs occupent le camp militaire de Tessalit, du nom de cette localité située près de la frontière algérienne. Le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) affirme qu’il y a eu des victimes et dit avoir fait plusieurs prisonniers lors de la prise de ce camp. L’armée malienne parle, elle, de retrait stratégique et assure qu’il n’y a pas eu de combat. Deux versions contradictoires, mais ce qui est sûr c’est que les militaires ont quitté le camp après avoir été encerclés pendant plusieurs semaines. Ce lundi soir, une équipe du Comité international de la Croix-Rouge vient d’arriver sur place pour une évaluation.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est depuis ce lundi soir à Tessalit. On devrait donc savoir dans les prochaines heures s’il y a des blessés dans le camp, des prisonniers, et combien de familles doivent être évacuées. On parle de civils qui résidaient dans le camp. Le CICR avait tenté de venir les chercher la semaine dernière, mais les deux parties, l’armée et le MNLA, n’avaient pas offert les garanties suffisantes de sécurité aux équipes.

Le MNLA assurait hier soir détenir une quarantaine de prisonniers et vouloir remettre aux humanitaires une quarantaine de familles. Les autorités assuraient hier également que les civils et les militaires avaient pu quitter le camp sans être interceptés par les rebelles. Deux versions contradictoires que la mission du CICR devrait permettre de clarifier.

Ce qui est sûr, c’est que les militaires maliens ont quitté le camp, fragilisés, après avoir été encerclés depuis plusieurs semaines par les rebelles. Le MNLA n’a pas relâché la pression sur Tessalit car l’endroit, il faut le rappeler, est stratégique.

La localité est en effet la dernière ville malienne avant la frontière algérienne. A Tessalit, il y a une piste d’atterrissage, seule piste goudronnée de la région de Kidal, capable d’accueillir des hélicoptères mais aussi des cargos, des gros porteurs donc. Tessalit était aussi le plus gros camp militaire au nord de Kidal ; le récupérer était donc capital pour le MNLA.

 

RFI

12/03/2012

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
retraittactique<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 20</span>
Membre
retraittactique 20
4 années 6 mois plus tôt
Je pense que notre armée nationale a été battue à Tessalit comme depuis Ménaka. On nous nous a toujours pris pour des cons. Notre gouvernements pensant que les blancs et leur sale OTAN viendront nous defendre parle de soutien d’AQMI au MNLA. Hey!!!; c’est faux. Pour vraiment parvenir à les combattre, il faux arrèter de faire les làches et faire la guerre comme des hommes. Si notre Etat sait que se sera toujours la même chose, qu’il cède l’Azawd à ces gens au lieu de continuer à faires des orphelins et des veuves pour rien. Les milices gandaizos et autres; sa sert à rien sauf envenimer les choses car ils ne s’attaqueront qu’aux innocents qui appartiennent aux communautés des rebelles. Et sincèrement, sincèrement et entre nous ,ont sait que ces rebelles ne s’attaquent pas ni à leurs civiles encore moins aux nôtres. Donc attaquer les leurs, c’est sera lâche. Comment des gens encerclés peuvent-ils faire un retrait tactique? Sauf si l’armée avait déjà dit au MNLA, d’accord, vous avez gagnés mais laissez nous sortir de Tessalit et ont quitte dans 24h. Si c’est le cas, il est impératif que la vérité soit communiquée et que les communiqués de la honte… Lire la suite »
Ndy<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 128</span>
Membre
Ndy 128
4 années 6 mois plus tôt

ATT I Yé An Tôôgno, An Tè Yaffa I Ma Fôô Lahara.

Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Qu’est ce qu’ils ont fait de l’armée malienne? “….Instituteur en retraite…” voilà le qualificatif donné par le CMLN, par la voix de la radio Mali, au premier président du Mali, feu Modibo Keita à la suite de son décès, dans des circonstances encore mystérieuses de nos jours, en mai 1977 Cet homme d’état d’une rare exception fut le principal artisan avec le général Abdoulaye Soumaré de la mise en place de l’armée malienne (l’Ama), en lieu et place de l’armée coloniale française. Modibo en demandant aux troupes françaises en 1961 de quitter le territoire du Mali, redonnait au pays de Babemba Traoré , de Tièba Traoré, de Samory Touré… toute sa fierté et sa dignité longtemps bafouées. Malgré la jeunesse de la république malienne, les problèmes de développement socio-économiques dans un pays pillé et laissé pour compte par le colonisateur, Modibo donna à l’armée malienne ses lettres de noblesse. Malgré l’épisode des miliciens, qui pendant un certain temps, lui vola la vedette, l’armée malienne (l’Ama) a su restée noble. Qui ne se souvient pas de Diby Syllace Diarra, qui maitrisa la rébellion touareg des années 60 comme un chat qui attrape la souris? Comme l’a si bien dit le communiqué… Lire la suite »
Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Le fallacieux prétexte du “repli stratégique” Imaginez un camp convoité depuis 52 ans par toutes les puissances du monde dans le quel vivent quelques centaines de militaires maliens encerclés et harcelés depuis plus d’un mois par des bandits armés mais approvisionnés par ravitaillements aériens. Imaginez l’importance du siège du camp à tel enseigne que deux missions de ravitaillement et de renfort terrestres conduites par des officiers valeureux connaisseurs de terrain mais qui n’ont pas reçu de soutiens aériens qu’ils leur fallait pour leur permettre de prendre le dessus sur le mnlaqmi. Imaginez que malgré l’importance de ce siège les militaires du camp ont quand même  reçu à abandonner le lieu le plus convoité du Sahel et parviennent à échapper à ceux-la même qui les encerclent depuis janvier 2012. Le mensonge est cousu de fil blanc.  De deux choses l’une, soit l’armée malienne, pris dans un flagrant délit de relâchement suicidaire, à été délogée de force par le mnlaqmi, soit nos soldats ont craqués collectivement suite aux échecs répétés des renforts qu’ils attendant et qui n’ont pas vu venir grâce à un commandement défaillant, et ils se sont rendus sur un plateau d’argent. Dans tous les cas c’est leur formation et… Lire la suite »
Boua15<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 198</span>
Membre
Boua15 198
4 années 6 mois plus tôt

disons plutôt qu’ATT nous a vendu et il doit demissioner avec tous les generaux du Mali je dis bien tous les generaux

FARA1001<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 348</span>
Membre
FARA1001 348
4 années 6 mois plus tôt

Je ne sais pas pourqoi il n’ont pas saboté avant de quitter le camp meme dans les jeux de guerre on detruit tous ce qui peut servir l’ennemi avant l’evacuation. BIZARE TOUT CA

niassmagss<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 15</span>
Membre
niassmagss 15
4 années 6 mois plus tôt

Que Dieu nous aide sinon ça ne va pas on ne sait plus sur quel pied on danse.

Mandetigui<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 20</span>
Membre
Mandetigui 20
4 années 6 mois plus tôt
Dahoud que Dieu te bénisse,Dans la vie il y’a 2 camps le camp des dankandé et le camp des douhaoudé. -ALPHA OUMAR KONARD et ATT(général 4 étoiles et bah!!!)ont critiqués Moussa traore Aujourd’hui Dieu rend justice Moussa était un homme ferme mais juste il n’a jamais vendu le pays L’armée du MALI en son temps était respectée dans toute la sous région jusqu’en Afrique du Sud.Je ne vais pas dénigrer mes semblables. Il faut dorénavant restaurer la peine de Mort pour les dirigeants futurs.Bamako pupulle de bandits de magouilleurs de sortes tous corrompus. De toute façon qui sème le vent recolte la tempête. PAIX SUR NOS SOLDATS TOMBES DANS LEUR DEVOIR on ne peut pas racheter des vies mais j’enseignerai aux générations à venir comment 2 hommes ALPHA et ATT ont vendu une nation entière et continue de nous mentir. Maintenant il faut arrêter les armes et intelligemment reprendre la diplomatie si on doit défendre le nord il faudra dabord éléminer ces pourris de BAMAKO. PS un conseil ça ne sert de voter on ne veut plus de vieux qui depuis ALPHA jusqu’à ATT. Laissons place à la jeunesse. PAIX SUR LE MALI. ET VIVE AUX CROYANTS EN LEUR REPUBLIQUE… Lire la suite »
Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
Le film des opérations et la carence du commandement. Mes frères en perdant le camp d’Amachach nous n’avons pas perdu la guerre mais nous avons perdu une bataille décisive. D’ordinaire et depuis le début des hostilités je me suis gardé dans mes analyses d’individualiser les fautes et les responsabilités qui vont de l’incompétence notoire aux négligences graves qui plombent l’armée malienne depuis le début de cette guerre, et le contraint chaque jour à perdre du terrain sous le  fallacieux prétexte de “repli stratégique”. Alors vous avez le droit, posez-moi la question Kassin pourquoi seulement maintenant vous pointez de doigt les responsabilités individuelles des uns et des autres? Parce que la bataille d’amachach que nous avons perdu le samedi 10 mars 2012 va rester dans les annales des conflits en Afrique tout comme celle du “Woyowayanko”. Nous avons touché le fond c’est pourquoi je bouge. Après Aguelhoc, Menaka, Andaramboukane, léré, Tinazawatene, la perte de Tessalit est celle qui marquera le plus le moral de nos troupes.  Il ya un malaise des troupes depuis Aguelhoc mais Tessalit va tendre à l’intensifier et il faut qu’on bouge. Les soldats au combat ont l’impression d’être abandonnés car il y a trop de gesticulations et… Lire la suite »
Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
L’option du “Deal America” J’ai longuement exposé ici le “Deal Touareg” qui lie la France aux touareg combattants en Libye bien avant la chute de Kadhafi. J’ai beaucoup dénoncé la naïveté de nos dirigeants face aux menaces qui mettent à mal notre intégrité territoriale. J’ai mis en nu les connexions et autres collisions de nos voisins avec le mnlaqmi dans le conflit du nord. J’ai mis en garde contre les risques des prêtes-noms,qui ne nous sont pas favorables, déguisés en humanitaires, diplomates et journalistes J’ai pointé du doigt le problème de communication et la nécessité dune cohésion sociale. J’ai noté avec insistance la lourdeur de la tâche de l’armée dans ce conflit. Aujourd’hui je m’en vais le coeur serré vous dire le manque de clairvoyance stratégique de nos généraux de salon et de bon sens de nos soldats en détresse. Les uns ont été incapables de desserrer l’étau autour d’amachach, les autres ont livré l’un des camps en Afrique les plus difficilement prenable sans en détruire les équipements, les armes, et sa piste d’atterrissage.  Inutile de vous dire ce que l’ennemi va en faire. Alors aujourd’hui j’exige le bombardement de la piste d’atterissage de l’aéroport de Tessalit, pour le détruire,… Lire la suite »
Kassin<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4307</span>
Membre
4 années 6 mois plus tôt
 Détruisez la piste d’atterrissage de l’aéroport de Tessalit J’avais dit ici même de faire très attention aux humanitaires et évoqué les cas de trahison de Charles Taylor et de Jonas Savimbi par les occidentaux juste avant leur chute. Inutile de vous dire après que je vous ai expliqué le “Deal Touareg” entre la France et les ex combattants du régime de Kadhafi, que la France a des connxions et des collisions avec des bandits du Mnlaqmi. Et elle n’est pas la seule. Dans cette guerre est joue le même jeu que la Mauritanie et le Niger. Ceux qui n’y croient pas, je les rappelle que j’ai eu ici même à dénoncer la naïveté de nos autorités en général et de nos autorités militaires en particulier dans la conduite de cette guerre. La prise du camp d’Amachach de Tessalit a été affirmé sur tweeter par un journaliste de Jeune Afrique du nom de Pierre Boisselet  dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11/03/2012 vers 22h peu après que l’information ait été publiée sur le site internet de mlnamov.net. M. Boisselet citait dans son tweet des sources proches du gouvernement nigérien. Je vous rappelle que Tessalit est plus proche d’Algérie que… Lire la suite »
wpDiscuz