Visite du Ministre français des Affaires Etrangères au Mali : A SADI, Alain Juppé persona non grata au Mali

3
1

Illustrant les errements de la politique étrangère française à propos de la rébellion armée, indépendantiste du MNLA alliée à l’organisation terroriste fondamentaliste AQMI contre la République du Mali internationalement reconnue depuis 52 ans et membre des Nations-Unies, une tournée en Afrique de l’Ouest d’Alain Juppé, Ministre français des Affaires Etrangères est annoncée sans ambages par l’Elysée.

Elle a débuté par le Bénin, s’est poursuivie au Burkina Faso et s’achèvera ce dimanche 26 février au Mali.

Celui qui devant le Sénat saluait tout haut les crimes des rebelles

Celui qui, devant le sénat français il y’a un mois, saluait tout haut les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité perpétrés par les bandits armés à Aguel Hoc et dans d’autres localités du Nord et les qualifiait de succès militaires importants, tout en donnant la caution du Gouvernement français à leur entreprise illégale, insultant ainsila Républiquedu Mali un des partenaires africains incontournables dela France, prend aujourd’hui son bâton de pèlerin, soi-disant pour plaider la paix et la préservation du processus électoral au Mali. Quelle hypocrisie et quel scandale ?

Revirement spectaculaire de la diplomatie française

En fait, ce revirement spectaculaire, marque de fabrique de la diplomatie française, révèle un échec cuisant d’un plan de déstabilisation caché largement inspiré par l’impérialisme français dont les fins sont inavouables. En effet, il fait suite à la précédente tournée d’Henri de Raincourt, Ministre français dela Coopération qui, par le cynisme, le mépris et les contradictions insoutenables dans le discours, n’a fait que démasquer et discréditer d’avantage la position ambigüe et complice dela France dans l’affaire de la rébellion qui a éclaté le 17 janvier 2012 dans le Nord du Mali. Les assertions de l’Ambassadeur de France au Mali Christian Rouyer n’ont nullement réussi à masquer cette réalité.

L’Armée nationale a pris ses responsabilités

Par ailleurs et surtout, entre temps, l’armée nationale du Mali, une fois que le Gouvernement a mis à sa disposition des moyens pour se battre, a pris ses responsabilités pour récupérer les territoires occupés par les bandits armés et leur mener la guerre sans merci qu’ils méritent.

Au jour d’aujourd’hui, ces prétendus souverainistes convaincus qui sont en réalité des éléments manipulés et des agents fantoches de l’impérialisme international, France en tête, sont en très mauvaise posture sinon en débandade.

Alain Juppé, commanditaire en chef de la déstabilisation en Libye

C’est pourquoi, notre grand républicain Alain Juppé, commanditaire en chef de la déstabilisation en Lybie, premier responsable des massacres massifs de libyens, aux avant-postes pour renverser le régime légal de Bachar El Assad en Syrie et casser cet Etat, se souvient subitement comme par miracle que le Mali est un Etat démocratique, « soutenu par la France » et dont elle a le devoir d’aider à préserver le processus électoral ! Heureusement que le peuple malien n’a pas la mémoire courte et n’est pas dupe.

Le parti SADI dénonce la forfaiture

Le Parti SADI s’en fait justement l’écho et dénonce la forfaiture et l’humiliation de trop.

Un Gouvernement responsable et souverain aurait demandé à l’Ambassadeur de France des explications sur les déclarations d’Alain Juppé et n’aurait jamais accepté de le recevoir.

Alain Juppé n’est pas un ami du Mali

Alain Juppé n’est pas un ami du Mali, mais du MNLA. Que prépare –t-il encore contre le Mali ?

NB : Les intertitres sont de la rédaction

 

Bamako, le 25 février 2012

 

Le Bureau Politique

Le Président

Cheick Oumar Sissoko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
waritiki<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 604</span>
Membre
waritiki 604
4 années 6 mois plus tôt

mr les journalistes renseignes vous bien pendant la guerre en libye alain juppe na rien avoir la dans le ministre des affaires étrangere était bernard kouchéner et ses bernard henri levi qui a poussé sarkozy et l otan a faire la guerre juppe n etais pas au gouvérnement

Sarkozy Ennemis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 154</span>
Membre
Sarkozy Ennemis 154
4 années 6 mois plus tôt

Ne pas Les recevoir sera comme une declaration de guerre.
Diplomatiquement pas vulgairement.

koudis<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 3387</span>
Membre
koudis 3387
4 années 7 mois plus tôt

Bravo Cheick!!! Il y a des cadres dans ce pays qui disent tout haut ce que les autres murmurent parc-ci et par-là!!!

wpDiscuz