L’explication du porte-parole de Donald Trump sur son “covfefe” a fait Ă©clater les journalistes de rire

0
L'explication du porte-parole de Trump sur son
L'explication du porte-parole de Trump sur son "covfefe" a fait Ă©clater les journalistes de rire

ÉTATS-UNIS – “Ce fut la plus grande foule jamais vue lors d’une investiture, point barre“, “Trump ne possède pas de peignoir“, “les centres de l’Holocauste“… Les confĂ©rences de presse animĂ©es par Sean Spicer ne manquent rĂ©gulièrement pas de laisser les journalistes bouche bĂ©e.

Il faut cependant reconnaĂ®tre que le porte-parole de la Maison Blanche a, au-delĂ  de son approche très particulière, une mission peu Ă©vidente: il doit expliquer tout ce que fait et dit Donald Trump, sans mĂŞme parfois avoir eu le temps d’ĂŞtre mis au courant.

Ce mercredi 31 mai, il a donc bien Ă©videmment dĂ» rĂ©pondre Ă  une question de la presse sur le tweet nocturne de Donald Trump dans lequel le prĂ©sident se plaignait de “covfefe” constamment nĂ©gatif/ve. Mais au lieu de simplement reconnaĂ®tre une erreur de frappe, Sean Spicer a offert une explication des plus sĂ©rieuses.

Reporters to @PressSec Sean Spicer:
“What is ‘covfefe’?”
“What does it mean?”
More on Trump’s mysterious tweet: https://t.co/8Vmt5hpnGK?xtor=AL-32280680pic.twitter.com/AyaPKxJ9Rx

— POLITICO (@politico) 31 mai 2017

“Le prĂ©sident et un petit groupe de gens savent exactement ce qu’il voulait dire” a assurĂ© le porte-parole Ă  un journaliste qui s’inquiĂ©tait que ce message “incohĂ©rent” soit restĂ© en ligne pendant plusieurs heures au lieu d’ĂŞtre immĂ©diatement corrigĂ©. Comme vous pouvez l’entendre dans l’extrait audio ci-dessus, cette explication a fait Ă©clater de rire les reporters prĂ©sents.

“Alors quelle en est la signification?”, lui a-t-on ensuite demandĂ© Ă  plusieurs reprises, mais il s’est refusĂ© Ă  apporter une rĂ©ponse. Quelques instants plus tard, alors qu’elle revenait sur sa dĂ©faite Ă  la prĂ©sidentielle, Hillary Clinton s’est amusĂ©e: “je pensais que c’Ă©tait un message cachĂ© pour les Russes”.

Ce tweet est loin d’ĂŞtre une erreur ponctuelle pour Trump. Le milliardaire new-yorkais a dĂ©jĂ  multipliĂ© les coquilles, enchaĂ®nĂ© les fautes d’orthographe, confondu une voyelle avec une autre ou inventĂ© des mots sur Twitter….

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here