Le président du Ghana distribue de l’argent à la foule, la vidéo qui fait polémique

2

Depuis plusieurs jours, une vidéo montrant le président du Ghana distribuant de l’argent aux passants fait polémique quelques mois avant les élections présidentielles du pays. Et alors qu’il a nié les faits, le président John Mahama a été obligé de confirmer l’histoire tout en donnant sa version des faits. Non Stop Zapping vous en dit plus.

John Dramani Mahama, président du Ghana, a dû s’expliquer après la diffusion d’une vidéo amateur. Sur les images, le président traverse dans son 4×4 le quartier d’Abossey Obai à Accra. Près d’un marché, il désigne alors une personne dans la foule puis lui tend de l’argent sous les exclamations des habitants. Peu après, il tend à nouveau des billets à une autre personne. Malheureusement pour lui, plusieurs membres de l’opposition ghanéenne ainsi que des médias ont sommé le président de s’expliquer sur son geste polémique à quelques semaines des élections présidentielles et législatives.

Le président explique son geste

Et c’est finalement vendredi dernier que le président est sorti de son silence sur le média Daily post News et a confirmé qu’il avait bien distribué de l’argent, mais pour la bonne cause. Selon le média, John Dramani Mahama avait vu une petite fille qui vendait des oeufs bouillis en train de pleurer parce que la foule avait renversé son plat. Il aurait alors ordonné à son convoi de s’arrêter et a tendu un billet de 50 cedis, soit 11 euros, à la personne qu’il pensait être la mère de la fillette. Mais rapidement, la petite fille a continué de pleurer en indiquant que cette dame n’était pas sa mère, et le président a alors tendu un billet à une autre personne. Si cette explication fait polémique, le président peut compter sur plusieurs témoignages qui affirment que John Dramani Mahama avait dédommagé plusieurs vendeurs après que la foule ait endommagé leurs marchandises lors de la cohue.

Par Alexia Felix

Read more at http://www.non-stop-zapping.com

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here