Robert MĂ©nard grand prix du menteur en politique

1
© Fournis par BFMNews
© Fournis par BFMNews

Après Nicolas Sarkozy en 2014 et Marine Le Pen en 2015, c’est au tour de Robert MĂ©nard de remporter le “Grand prix” du menteur en politique. Le jury a souhaité rĂ©compenser le maire de BĂ©ziers “pour son incroyable constance dans le mensonge lorsqu’il Ă©voque l’immigration”. 

Le fondateur du prix Thomas GuĂ©nolĂ©, cite notamment les faux chiffres avancĂ©s par Robert MĂ©nard sur l’origine des Ă©trangers en France, comme facteur dĂ©terminant de sa victoire.

François Fillon laurĂ©at du prix “Jacques Dutronc”

Le podium est complĂ©tĂ© par Manuel Valls, nommĂ© 1er dauphin, tandis que Nicolas Sarkozy remporte un prix pour l’ensemble de sa carrière. Autre rĂ©compense, le prix “Jacques Dutronc” du plus beau retournement de veste a Ă©tĂ© attribuĂ© Ă  François Fillon, pour “sa volte-face sur la rĂ©forme de la sĂ©curitĂ© sociale”.

La distinction, créée par Thomas Guénolé, auteur du Petit guide du menteur en politique, est un prix satirique qui récompense depuis 3 ans, les pires mensonges des hommes politiques. 9 journalistes composaient le jury de cette année, issus de neuf différents médias, du Figaro, de Libération, de Marianne ou en encore de France Inter notamment.

Par Le Figaro

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here