Renforcement des capacités du Médiateur de la République : Le PNUD offre 24 motos et une 4×4 pour plus de 42 millions F CFA à l’institution

0
Le directeur pays du PNUD, Boubou Camara remettant symboliquement les dons au Médiateur de la République
Le directeur pays du PNUD, Boubou Camara remettant symboliquement les dons au Médiateur de la République

Pour permettre au Bureau du Médiateur de la République de mieux assurer ses fonctions, le Programme des Nations Unies pour le Développement vient de lui offrir un lot de 24 motos et un véhicule 4×4 dont la valeur est estimée à plus de 42 millions de nos francs. La cérémonie de remise de ces dons s’est déroulée hier, mardi 28 octobre dans les locaux du Médiateur de la République

 

Les antennes régionales du Médiateur auront désormais une plus grande mobilité. Comme d’ailleurs le bureau central qui reçoit un véhicule Land cruiser des mains du donateur, le PNUD. Ces dons sont estimés à plus de 42 millions F CFA.

 

Le Médiateur de la République, Dr Baba Hakib Haïdara a remercié l’ensemble du système des Nations Unies pour son appui, à travers la mise à la disposition de ses services d’un important matériel roulant composé de 24 motos et un véhicule 4×4. “ Le PNUD a toujours manifesté un intérêt constant à l’endroit de l’action du Médiateur de la République ; il a ainsi appuyé notre fonctionnement, notamment l’organisation des sessions de l’Espace d’interpellation démocratique (EID) “, a-t-il expliqué.

 

Et Baba Hakib Haïdara de rappeler que quand il s’était entretenu avec le Représentant résident du PNUD, David Gressly, le 19 mars 2014 puis avec le Directeur pays de l’organisation, Boubou Dramane Camara, le 25 juin 2014, il a su que des oreilles attentives avaient entendu et compris les attentes exprimées par le Médiateur de la République. “ L’extension des missions du Médiateur de la République a nécessité une meilleure organisation de sa représentation sur le terrain, c’est-à-dire dans les régions et cercles. Avant, il n’existait que le seul délégué dans la région, logé dans les locaux du gouvernorat de région. Désormais, chaque région sera dotée de trois agents et la priorité sera accordée aux régions du Nord, pour accompagner le retour de l’administration de l’Etat dans le septentrion de notre pays “, a déclaré le doyen Haïdara.

 

Pour le Médiateur de la République, la consolidation de l’Etat de droit et le retour de la paix dans un contexte de réconciliation nationale exige le redéploiement des ressources humaines et matérielles. Il a ajouté que le véhicule va permettre au secrétariat permanent de l’institution de mener différents déplacements à l’intérieur du pays, afin d’aider les concitoyens à mieux s’approprier le concept de l’EID et ses mécanismes de fonctionnement. Les motos permettront aux délégations territoriales de sillonner les cercles et communes relevant de leur région pour faire mieux connaître l’institution du Médiateur et recueillir les réclamations des citoyens.

 

Pour sa part, le Directeur pays du PNUD, Boubou Dramane Camara a indiqué que le rôle et la place qu’occupe le Médiateur de la République dans la recherche de la justice, de l’apaisement du climat social et la promotion du dialogue entre l’Etat et les citoyens n’est plus à démontrer. ” Depuis son instauration, il y a plus d’une décennie, l’institution a entrepris un travail impressionnant à travers l’organisation annuelle de l’EID. Cet exercice, hautement démocratique, mérite d’être encouragé et soutenu. C’est pour cette raison que depuis quelques années, le PNUD à travers le programme des Nations Unies pour la promotion des droits de l’Homme apporte une assistance financière à l’organisation de cet événement (EID) pour un montant total d’environ 71 000 dollars “, a-t-il ajouté.

Actualité oblige, M. Camara a souhaité que les discussions qui se déroulent actuellement à Alger aboutissent rapidement à un accord de paix définitif pour le bonheur du peuple malien. Avant d’espérer que bon usage soit fait de ces équipements en vue d’améliorer la performance des services du Médiateur de la République. C’est après ces échanges de mots que les deux personnalités ont procédé à la remise symbolique des dons avant de prendre une photo de famille avec leurs collaborateurs respectifs.

Bruno D SEGBEDJI

PARTAGER