Nigeria: un chef de l’opposition inculpĂ© pour corruption

0
Nigeria: un chef de l'opposition inculpé pour corruption
Bello Haliru Mohammed félicite Goodluck Jonathan après la confirmation de sa victoire à l'élection présidentielle, le 18 avril 2011. © Reuters

Au Nigeria, les tĂ©nors de l’opposition sont plus que jamais dans le collimateur de la justice. Bello Haliru Mohammed, le chef par intĂ©rim du PDP et ancien ministre de la DĂ©fense, a Ă©tĂ© interpellĂ© et inculpĂ© avec son fils mardi pour corruption, abus de confiance et blanchiment d’argent par la Haute-cour fĂ©dĂ©rale d’Abuja. A l’aube ce matin, c’était au tour du porte-parole du parti d’être interpellĂ©, lui aussi dans une mĂŞme affaire de dĂ©tournements de fonds prĂ©vus pour l’achat d’armes durant le mandat de l’ex-prĂ©sident Goodluck Jonathan. Le nouveau prĂ©sident Muhammadu Buhari a promis de placer son mandat sous le signe de la lutte contre la corruption et l’insĂ©curitĂ©.

L’ancien ministre Bello Haliru Mohammed et son fils sont soupçonnĂ©s d’avoir reçu 1,4 millions d’euros du bureau de l’ex-conseiller Ă  la SĂ©curitĂ© nationale Sambo Dasuki. Dasuki, le principal accusĂ© dans une affaire de dĂ©tournement de fonds prĂ©vus pour l’achat d’armes, est lui aussi un poids lourd du PDP.

Bello Haliru Mohammed a été le directeur de campagne du président sortant Goodluck Jonathan, qui espérait être réélu en mars. Une partie de l’argent détourné aurait servi à financer la campagne de Jonathan. Bello Haliru Mohammed a demandé à bénéficier d’une remise en liberté provisoire, pour raisons de santé. Il a été transféré au tribunal en ambulance mardi, et a comparu en chaise roulante à l’audience. Il sera fixé sur son sort jeudi.

…………Lire la suite sur rfi.fr

 

SOURCErfi.fr
PARTAGER