Afrique de l’Est: la crise alimentaire progresse dangereusement

0
Des femmes transportent des sacs de nourriture distribués le 4 mars 2017 à Ganyiel, au Soudan du Sud. © Albert Gonzalez Farran / Albert Gonzalez Farran - AFP / AFP

Le spectre de la famine plane sur l’Afrique de l’Est. L’Ă©tat de famine a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© au Soudan du Sud il y a deux semaines et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. La situation est mauvaise Ă©galement en Ethiopie, en Ouganda, au Kenya et dans une moindre mesure, en Tanzanie. La faute Ă  la sĂ©cheresse qui frappe depuis trois ans tout l’est du continent mais aussi, en Somalie et au Soudan du Sud, aux crises politico-sĂ©curitaires majeures qui secouent ces deux derniers pays.

Dossier réalisé avec nos correspondants,

Douze millions de personnes sont concernĂ©es par cette crise alimentaire qui sĂ©vit principalement dans six pays de l’Afrique de l’Est : la Somalie, le Soudan du Sud, l’Ethiopie, l’Ouganda, Djibouti, le Kenya et dans une moindre mesure la Tanzanie.

Les facteurs climatiques sont cités comme principale cause par les organisations non gouvernementales. La sécheresse s’abat sur la Corne de l’Afrique et ce pour la troisième année consécutive. Or, dans cette région, les habitants sont pour la plupart des éleveurs et des cultivateurs.

Publié: le 06-03-2017 par rfi.fr

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here