Airbus met en garde ses clients après le crash d’un hélicoptère au Mali

3
Airbus met en garde ses clients après le crash d'un hélicoptère au Mali
Airbus met en garde ses clients après le crash d'un hélicoptère au Mali / © AFP/Archives / Rémy GABALDA
Airbus a transmis une note à ses clients d’hélicoptères militaires Tigre les mettant en garde contre des “conditions potentiellement risquées de navigabilité” tant que ne sont pas connues les causes du crash d’un appareil militaire allemand au Mali.

“En l’absence d’information sur l’état de l’enquête (des autorités allemandes), Airbus a transmis une note à tous les opérateurs de l’appareil afin de les informer de +conditions potentiellement risquées (unsafe) de navigabilité+”, a déclaré un porte d’Airbus Helicopters à l’AFP.

“Aucune cause ne peut être écartée”, a-t-il ajouté en indiquant qu’Airbus n’était pas associé à la commission d’enquête menée par les autorités allemandes.

Un porte-parole d’Airbus en Allemagne a expliqué qu’il s’agissait d’une mesure de procédure destinée à informer les clients de l’appareil. “Comme nous ne pouvons exclure quoi que ce soit concernant les causes du crash pour le moment car la situation n’est pas claire du tout, nous nous devons de diffuser une mise en garde. Et parce que la situation n’est pas claire, nous ne pouvons effectuer de recommandation”, a-t-il déclaré.

Deux Casques bleus allemands sont morts fin juillet dans le crash de leur hélicoptère dans le nord du Mali. Les deux soldats de la Bundeswehr (armée allemande, ndlr) faisaient partie du contingent allemand de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

Selon le vice-amiral Joachim Georg Rühle, adjoint du chef d’état-major de la Bundeswehr, l’équipage n’a lancé “aucun appel de détresse”. “On ignore totalement” la cause de l’accident mais “aucun indice” n’indique pour l’instant une “intervention extérieure”, avait-il indiqué.

L’armée allemande a renforcé depuis début 2017 sa présence au Mali, avec l’arrivée de huit hélicoptères et de plusieurs centaines d’hommes, décision emblématique de la montée en puissance européenne que la France souhaite en Afrique.

Le contingent allemand de la Minusma compte actuellement 639 membres, le plus gros déploiement de la Bundeswehr à l’étranger.

(©AFP / 11 août 2017 19h49)

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. comrades Airbus is lying they know cause that helicopter crashed however, to reveal cause would be bad for sells of that helicopter but it appear that helicopter perform poorly in desert conditions. They seldom give anything that is good to Buntu even when they may have to sacrifice their brothers lives for depriving Buntu of better products. Do Buntu feel loved by Europe if you do I would like to sell you Red sea for every money you get in your lifetime? Seriously we have no one we are able to rely on but ourselves however weak plus incompetent leaders sell us out as if they are aides to slave traders. Very much sincere, Henry Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan. translationbuddy.com malinkeprice1976@yahoo.com

  2. “les français ont la solution du conflit”

    forcer tous les groupes armés à désarmer…
    Mais ils ne le feront jamais. Le conflit doit perdurer pour leurs intérêts!!!

  3. C’est une situation délicate soit un tir ami des rebelles soutenus par la France soit c’est une défaillance technique. Vous voyez que rien ici n’est acceptable mais c’est entre européens. Ceux que nous déplorons c’est que des gens viennent mourir sur notre terre alors que les français ont la solution du conflit.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here