Areva a tenté de corrompre Niamey

1
Un site d'exploitation d'uranium d'Areva Ă  Arlit au Niger.
Un site d’exploitation d’uranium d’Areva Ă  Arlit au Niger.

Il s’agit de l’affaire dite du “Don d’Areva” qui aurait financĂ© l’achat de l’avion prĂ©sidentiel pour 23 milliards de francs CFA.

L’offre du gĂ©ant français du nuclĂ©aire Ă©tait intervenue au moment oĂą il Ă©tait en discussion avec les autoritĂ©s de Niamey pour le renouvellement des contrats de mines d’uranium du Niger.

Ali Idrissa coordonnateur du rĂ©seau des organisations pour la transparence et l’analyse budgĂ©taire “Publiez ce que vous payez” avait dĂ©noncĂ© cette tentative de corruption en 2013.

Selon lui la sociĂ©tĂ© Areva voulait reprendre des mines et elle avait obtenu tout ce qu’elle demandait au gouvernement nigĂ©rien. “Nous sommes face Ă  gouvernement faible vis Ă  vis d’Areva” a expliquĂ© Ali Idrissa.

Areva avait abandonné son don mais la présidence avait acquis un appareil pour le même montant exactement.

Il n’y a pas eu de rĂ©action officielle nigĂ©rienne au verdict des juges français confirmant la tentative de corruption par rapport Ă  cet achat.

Le géant français du nucléaire Areva publiera très prochainement ses résultats financiers.

PARTAGER

1 commentaire

  1. Si la corruption d’AREVA ne passera pas, ils dĂ©stabiliseront le pays pour obtenir ce qu’ils cherchent

Comments are closed.