Attaque contre “Charlie Hebdo” : qui sont les victimes ?

25
Attaque contre "Charlie Hebdo" : qui sont les victimes ?
Les dessinateurs Charb, Cabu, Wolinski et Tignous (de gauche à droite). (SIPA)

Les assaillants ont tué huit journalistes et dessinateurs et un invité qui participaient à la conférence de rédaction de l’hebdomadaire satirique, mais aussi deux policiers et un homme qui se trouvait à l’accueil du bâtiment.

 

Charb

De son vrai nom Stéphane Charbonnier, Charb, 47 ans, était le directeur de la publication de l’hebdomadaire satirique depuis mai 2009 et le départ de son prédécesseur, Philippe Val. Il avait aussi été dessinateur pour L’Echo des savanes,Télérama, L’Humanité et Fluide glacial. Il y signait une rubrique satirique appelée “La fatwa de l’Ayatollah Charb”. Engagé, il était un soutien de longue date du PCF et du Front de gauche.

Charb, tout comme le directeur de la rédaction, Riss, et le dessinateur Luz, avait été placé sous protection policière en 2011, après l’incendie criminel qui avait visé les locaux de l’hebdomadaire et les menaces proférées à son encontre.

Charb à la rédaction de "Charlie Hebdo" le 19 septembre 2012 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)
Charb à la rédaction de “Charlie Hebdo” le 19 septembre 2012 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)

Cabu

Anar rêveur derrière ses lunettes cerclées, le dessinateur à l’éternelle coupe au bol était un pilier de Charlie Hebdo et du Canard enchaîné. Soixante ans de carrière et plus de 35 000 dessins ont fait de lui l’un des grands caricaturistes pamphlétaires français.

Passé à Pilote, l’hebdo dirigé par René Goscinny, Cabu crée “le grand Duduche”, le cancre révolté, sympa, qui l’accompagnera tout au long de sa carrière. Son coup de maître sera son “beauf”, apparu en 1973 dans Charlie Hebdo.

Ses caricatures de Mahomet publiées en 2006 étaient parmi les plus caustiques de celles qui avaient valu à l’équipe de Charlie des menaces de mort. Ecologiste convaincu, amoureux de Paris, amateur de jazz – sa grande passion -, il était le père du chanteur Mano Solo, disparu en 2010.

Cabu à son bureau, le 15 août 2011 à la rédaction de "Charlie Hebdo" à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)
Cabu à son bureau, le 15 août 2011 à la rédaction de “Charlie Hebdo” à Paris. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Wolinski

Georges Wolinski était à 80 ans l’une des autres légendes du dessin de presse. Il s’est fait un nom en exerçant sa plume dans Action pendant Mai-68. Lui aussi avait rejoint la rédaction de Hara Kiri, créé par François Cavanna et le professeur Choron. Il y avait côtoyé d’autres célèbres noms de la bande dessinée : Cabu, Gébé, Fred, Reiser… Puis, de 1970 à 1981, il avait été le rédacteur en chef deCharlie Hebdo.

Wolinski au festival de Cannes, le 16 mai 2008. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)
Wolinski au festival de Cannes, le 16 mai 2008. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Tignous

Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinait pour la presse depuis 1980. Ce Parisien publiait régulièrement dans Charlie Hebdo et Marianne. Il collaborait également àFluide Glacial, L’Echo des Savanes ainsi qu’à des émissions télévisées avec Laurent Ruquier, Marc-Olivier Fogiel ou Bruno Masure, dans lesquelles ses dessins accompagnaient les débats.

Caricaturiste et auteur de BD caustique et engagé, il traquait la folie du monde avec un humour percutant et un peu désespéré. Il taclait le capitalisme, les actionnaires et les inégalités sociales. Passionné par l’actualité, il avait retracé le procès Colonna. Son dernier livre compilait ses dessins de presse : une manière de se remémorer avec humour les hauts faits et affaires du quinquennat de Nicolas Sarkozy, à travers l’oeil d’un des plus fervents détracteurs de l’ex-président de la République.

Lui qui admirait le père de Corto Maltese, Hugo Pratt, avait fait paraître ses premiers dessins de presse dans L’Idiot international, La grosse Bertha etL’Evénement du jeudi. “Un dessin de presse, c’est super dur à réussir parce qu’il faut tout mettre dans une seule image. C’est tout le contraire de la BD”, disait-il. Il avait 57 ans.

Bernard Verlhac, alias Tignous, à la Fête de l'Humanité, le 13 septembre 2014 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). (CITIZENSIDE / BERNARD MÉNIGAULT / AFP)
Bernard Verlhac, alias Tignous, à la Fête de l’Humanité, le 13 septembre 2014 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). (CITIZENSIDE / BERNARD MÉNIGAULT / AFP)

Bernard Maris

L’économiste Bernard Maris figure également parmi les victimes. Cet universitaire réputé, âgé de 68 ans, avait gardé l’accent de son Toulouse natal. A Charlie Hebdo, il signait ses articles “Oncle Bernard”. Jusqu’en 2008, il en avait été le directeur adjoint de la rédaction. Bernard Maris écrivait aussi pour Marianne, Le Nouvel Observateur, Le Figaro Magazine ou Le Monde. Il tenait aussi des chroniques à la radio sur France Inter et à la télévision sur i-Télé.

Classé à gauche, il avait été membre du conseil scientifique du mouvement altermondialiste Attac et s’était présenté aux législatives de 2002 sous l’étiquette écologiste à Paris. Il avait été nommé membre du conseil général de la Banque de France. Ce professeur d’économie à l’université était l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages.

L'économiste Bernard Maris, tué dans l'attentat contre Charlie Hebdo. (JOEL SAGET / AFP)
L’économiste Bernard Maris, tué dans l’attentat contre Charlie Hebdo. (JOEL SAGET / AFP)

Honoré

Un journaliste du Monde précise, mercredi soir, que le dessinateur Honoré a également été tué lors de l’attaque. Le compte Twitter de Charlie Hebdo avait partagé, mercredi matin, le dernier dessin d’Honoré, qui ironisait sur les vœux du chef et fondateur de l’organisation Etat islamique, Abou Bakr Al-Baghdadi.

La psychiatre et chroniqueuse Elsa Cayat

C’est la seule femme tuée lors de cette attaque meurtrière. Elsa Cayat, psychiatre et psychanalyste, tenait la rubrique “Divan” de Charlie Hebdo. Elle avait publié plusieurs essais, dont Un homme + une femme = quoi ? (Petite Bibliothèque Payot, 2007), note Le Monde.

Deux policiers, Franck Brinsolaro et Ahmed Merabet

Deux policiers ont également été tués. Le premier était affecté depuis plusieurs années au service de protection des hautes personnalités. Il assurait celle de Charb. Il a été abattu dans les locaux de l’hebdomadaire, sans avoir le temps de riposter. Ce fonctionnaire de police de presque 49 ans, Franck Brinsolaro, était marié et père de deux enfants.

Le second policier tué, Ahmed Merabet, avait 42 ans. Il appartenait à la brigade VTT du commissariat central du 11e arrondissement de Paris, indique Le Figaro. Les assaillants l’ont exécuté après avoir perpétré leur attaque contre Charlie Hebdo, alors que le policier patrouillait dans le quartier. Dans une vidéo qui circule sur internet, on le voit gisant au sol, blessé par un premier tir. L’un des tueurs s’approche de lui et l’abat d’une balle dans la tête, tirée à bout portant.

Un correcteur, Mustapha Ourrad

Mustapha Ourrad, correcteur à Charlie Hebdo, fait également partie des victimes.

Un agent de maintenance, Frédéric Boisseau

Frédéric Boisseau, un employé de la Sodexo, a également été tué. Cet agent de maintenance, marié et père de deux enfants, était, semble-t-il, présent à l’accueil de l’immeuble au moment de l’attaque.

Un invité du journal, Michel Renaud

Deux organisateurs du Rendez-vous du carnet de voyage, une manifestation qui se tient à Clermont-Ferrand, étaient présents à Charlie Hebdo lors de l’attaque. Ils avaient été invités à participer à la conférence de rédaction de l’hebdomadaire. L’un d’eux, Michel Renaud, a été tué par les assaillants. L’autre, Gérard Gaillard, a réussi à échapper aux coups de feu en se couchant à terre. Il est indemne mais très choqué, rapporte France 3 Auvergne.

Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont-Ferrand, était le président fondateur du Rendez-vous du carnet de voyage. Il était venu rencontrer Cabu pour lui rendre les dessins que le caricaturiste avait prêtés à l’association clermontoise pour sa dernière manifestation, fin novembre, précise La Montagne.

 

Source: francetvinfo.fr

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

25 COMMENTAIRES

  1. Les mecs de Charlie sont des agneaux envoyés à l’abattoir et les autres sont des dommages collatéraux. Après qu’ils soient utilisés pendant des années à d’autres fins, on se débarrasse d’eux comme un kleenex. Quel dommage!! 🙁 🙁 🙁 . C’est méchant! 😉 JE NE SUIS PAS CHARLIE 😳

  2. Maliweb rend hommage à des journalistes martyrs…Cette solidarité
    honore le Mali

    Franchement qui pourrait défendre ces assassins avec une tête bien vide

    Regardez leur parcours ,paumés,perdus dans leur vie…Trafiquants de drogue,séjours en prison, rencontres douteuses dans ces prisons,vie parfois régulière etc..

    Dans les banlieues il y a pas mal d’êtres ainsi faits qui devant une vie aussi perturbée pensent trouver le salut dans la Religion !!!!

    Ils se voient tout à coup comme des bras armés de dieu ….Pas sur que le Dieu musulman apprécie d’ être défendu par des zèbres pareils !!!!!

  3. A tous ces negres maliens qui se dissent etre Charlie,
    quand l’armee franssaise tuaient les jeunes ivoiriens par milliers de 2002-2011: est-ce que vous vous etes dit : Je suis ivoirien?

    https://www.youtube.com/watch?v=ylZgCoSsIh8

    Bandes de negres COMPLEXES, laisser la frass se demm.+erder avec sa jeunesse deglinguee qu’elle a cree elle-meme par sa politique sociale, politque guerriere, predatrice et coloniale

    • Koro trou duc mou , pour une fois tu sais te montrer intéressant ,presque autant que COCO . Enfin c’est dangereux de bruler le coran ,la fumée est toxique 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 et on ne peut meme pas se torcher avec ,tu t’imagines avec 50 versets tatoués sur le c.ul :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

      • Mon message concerne nos freres et soeurs maliens, qui pensent que meme penser au coran, alors qu’on fait pipi, on en meurt… le Koran est juste un livre ecrit par des gens des annees apres la mort de mamadou…

        Il serait temps que les negres s’occupent d’eux-meme a ulieu de cette boukain…

        allah est si grand que comment se fait-il que la koisi totalite des pays musulmans sont:
        -en guerre
        -dictature
        -pauvrete
        -corruption
        -dirigeant voleurs et menteurs: mali, katar, aramaudite
        etc…

        PS: blanche merhrhde neige: tu reste un gros en—kule de vielar pervers…
        espess de sous merhrde blanche, je te chie dessu…

  4. UN TERRORISSTE libere au mali par la force de la force…..—-> 12 morts en franss… si la justice divine pouvait continuer ainsi
    😛 😀 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😀 😛

  5. Retenons une fois pour toute que ma liberté s’arrête là, ou commence celle des autres. la France avait elle besoin de tout ça pour souffrir davantage à tous les niveaux.
    Deux leçons à retenir:
    – Tout système humain monté sans dieu est faillible
    – Wassoudène a été arrêté au Mali sans que le citoyen de Bamako ne soit déranger dans ses activités de tous les jours. Alors doit sous traiter notre sécurité avec la faible France?

  6. tous les commentaires sur cette page sont rédigés par des cons analphabètes !!! dommage que Hollande n’ait pas laissé les barbus d’aller jusqu’à Koulouba ou chaque jour ils découperaient en rondelles quelques dizaines de maliens au grand marché de Bamako 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿
    d’avoir été marié à une malienne j’ai su très vite que le mot humour ,’existait pas dans le dictionnaire bambara ,mais quand meme pas à ce point 😉 😉 😉 😉
    ces dessinateurs ne s’attaquaient pas à l’Islam mais à la connerie . Ils avaient déjà fait des dessins sur le Pape et çà n’avait bouleversé personne .
    Dernier point ,CHARB le patron de Charlie Hebdo qui a été assassiné le premier ,vivait depuis de nombreuses années avec une femme d’origine algérienne et musulmane qui pendant un temps avait été ministre sous Sarkosy 💡 💡 💡 💡 💡

    • blablablablablabla… personne ne te li,

      tu es juste un soular retraite a la petite zob completment degenere… 😛 😀 😛

      tu n’as pas encore remqrke, sur maliweb, tu n’as k’a faire a moi…

      Tu t’es moke des gens qui se sont fait amputer par des barbus au mali… et bien ces racistes de charlotte ont bien eu la chance qui ne les aient pas egorges… c’est domage….

      achtag j’emmer*.*de Charlie 😉

      c’est tout d’un kou moin drole kan c’est pay hein….? 😀 😛 😀

    • Heureusement que tu mentionnes “tous”, y compris notre merdique beau frère de Blanche Neige! Moi je suis Penné pour les 3 policiers, les 4 otages du supermarché, l’agent de maintenance et l’invite du journal, Que leur âmes reposent en paix! Ce qui m’enrage est le fait qu’une partie de ces abominations ait été commise par un individu qui aurait pu être un neveu a moi, un mandingue, un COULIBALY! COULIBALY, c’est un nom prestigieux depuis Ouagadou à nos jours (en passant par le Ghana, le Soudan, le Mali, le Soudan Français et le Mali)! Il est allé mourir comme un chien dans un conflit vieux de plus de 6 000 ans et dans lequel l’Occident chrétien s’est volontairement invité depuis le moyen âge; et certains de nos frères et sœurs veulent nous y contraindre sous le couvert de la religion, alors qu’il n’a rien de religieux! Je n’ai aucune compassion pour la rédaction de Charlie Hebdo qui a paye le prix fort par pure cupidité dans un pays où la liberté de presse est très sélective(votre loi criminalisant la négation du génocide arménien et j’en passe)! ILS ONT PENSE AVOIR DECOUVERT LA POULE AUX OEUX D’OR, ILS ONT TROUVE LA MORT! QUANT AUX 3 DJIHADISTES, ILS CROIENT SE REVEILLER AU PARADIS DE DIEU, LEURS AMES SERONT RECYCLEES DANS UN TROU NOIR QUELQUE PART DANS LE COSMOS, ET LEURS NOMS FIGURERONT DANS LA MEMOIRE COLLECTIVE DES FUTURES GENERATIONS DANS LA RUBRIQUE DES “HOMMES HORRIBLES”!

  7. oui à la liberté d’expression mais cette liberté doit avoir une limite. il faut respecter la réligion des autres.

  8. oui à la liberté d’expression mais cette liberté doit avoir une limite. il faut respecter la réligion des autres.

  9. Taper l’enfant joujou du chef de village et avoir en meme temps la paix heinnnnnnnnnnnnnnnnn ❓

  10. Eh oui, voila a quoi il faut s attendre quand on decide deliberement d offenser les musulmans dans leur amour propre

    au vu des toutes ces consequences facheuses , le jeu en valait il vraiment la chandelle \

    – voila que des innocents paient de leur vie la betise et l intolerance d un caricaturiste qui au nom de la liberte d expression a cru devoir offenser des musulmans.

    Si la France etait vraiement pour la liberte d expression, son satellite canalplus n allait pas eliminer de son bouquet la chaine afriquemedia qui est tres crtitique de la politique francaise et a juste titre , quelle hypocrysie , cette france
    deux poids deux mesures

  11. C’est triste et bien dommage leur mort…..
    Je ne comprends toujours pas leur acharnement à vouloir toujours s’attaquer au Prophète de l’islam (PBUH).

Comments are closed.