Attaques en Côte d’Ivoire: 54 civils et 19 militaires détenus

2
Des soldats des Forces républicaines (FRCI) ivoiriennes patrouillent dans les rues de Dabou, le 16 août 2012
© AFP

ABIDJAN (AFP) – (AFP) – Cinquante-quatre civils et 19 militaires sont détenus et inculpés notamment pour “attentat contre la sûreté de l’Etat” à la suite des attaques menées en août contre l’armée ivoirienne, a déclaré jeudi à l’AFP le procureur militaire Ange Kessi.

“A la suite des récentes attaques contre les Forces républicaines (FRCI), 149 personnes ont été arrêtées”, parmi lesquelles “76 ont été relâchées à l’issue de l’enquête”, a indiqué le magistrat.

“Cinquante-quatre civils et 19 militaires sont maintenus en prison”, a-t-il poursuivi, précisant qu’ils sont inculpés de “trouble à l’ordre public”, d'”attentat contre la sûreté de l’Etat” ou d'”assassinat”.

Les procès de militaires vont commencer le 6 septembre, a ajouté le procureur militaire, sans précision sur les procès visant des civils.

Les FRCI ont été l’objet d’une vague d’attaques en août dans lesquelles elles ont perdu une dizaine d’hommes à Abidjan, dans ses environs et dans l’ouest du pays, marquant le plus grave regain de tension en Côte d’Ivoire depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait quelque 3.000 morts.

Le gouvernement du président Alassane Ouattara et l’armée accusent des partisans de Laurent Gbagbo – des civils et des militaires, policiers ou gendarmes – d’être derrière ces attaques, ce que dément le parti de l’ex-chef de l’Etat, le Front populaire ivoirien (FPI).

Ces violences ont été suivies de l’arrestation de plusieurs hauts responsables du camp Gbagbo, dont le secrétaire général du FPI, Laurent Akoun, qui doit être jugé vendredi pour trouble à l’ordre public.

 

APF / 16:06 – 30/08/12

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Ouattara pense que les arrestations insensées peuvent résoudre le problème ivoirien. Il se trompe. Ouattara confond, politique et économie. Si Ouattara ne fait pas attention, il sera surpris par ce qui va l’arriver.
    La où est la RCI, il veut mieux dialoguer profondément et sincèrement avec toutes les couches sociopolitiques du pays.

    Ouattara est dans le champ de la politique revanchard. Dieu n’aime pas l’auto vengeance. Alassane doit mieux raisonner. il a des très mauvais conseillers qui le poussent dans des arrestations bêtes. Il faut se poser la question : POURQUOI LES ATTAQUES?

    Voilà la politique d’un Ouattara que certains maliens ont soutenu. C’est ce même Ouattara qui pose régulièrement des embargos sur le Mali. Bien fait pour nous maliens qui soutenons souvent des voyous.

  2. Waouh!!! Je commence le débat ,mon ami Alassane est sur une pente glissante il faut qu’il mette fin aux arrestations arbitraires …..

Comments are closed.