Attentat à Nice : une cinquantaine de blessés en urgence absolue

11

L’attaque a fait au moins 84 morts. Une perquisition a eu lieu au domicile de l’assaillant, connu des services de police pour des faits de droit commun.


L’ESSENTIEL :

  • Le bilan provisoire est de 84 morts et 18 blessés en «urgence absolue»
  • Le chauffeur est bien le propriétaire des papiers d’identité au nom d’un Franco-Tunisien de 31 ans domicilié à Nice, retrouvés dans le camion par les enquêteurs
  • Trois jours de deuil national (samedi, dimanche et lundi) ont été décrétés par François Hollande
  • L’état d’urgence va être prolongé de trois mois
  • Les besoins en produits sanguins sont couverts. L’EFS invite ceux qui souhaitent faire un don à se mobiliser dans la durée

15 h 28 – Interpol envoie ses spécialistes à Nice

L’organisation internationale de coopération policière a envoyé ce vendredi une équipe de spécialistes à Nice, dont des experts en identification de victimes étrangères, pour aider à l’enquête sur l’attentat qui a tué au moins 84 personnes, a indiqué l’Agence France-Presse.

15 h 15 – Hollande : “une cinquantaine de blessés en urgence absolue”

Le chef de l’État s’est exprimé à Nice après avoir visité l’hôpital Pasteur, au chevet des blessés. Dans une courte allocution, chargée d’émotion à l’évocation des enfants blessés et parfois tués, le Président a rendu hommage à l’implication des forces de sécurité et des services de santé qui sont intervenus après l’attaque du 14 juillet. Entouré par Manuel Valls et Marisol Touraine, François Hollande a surtout confirmé l’effroyable bilan de l’attentat: 84 morts et une cinquantaine de blessés en urgence absolue.

15 h 13 – De nombreuses victimes étrangères

Au moins trois Allemands, deux Américains, une Suissesse, une Russe, une Arménienne et un Ukrainien ont péri dans l’attentat sur la promenade des Anglais. Découvrez qui ils étaient.

15 h 11 – Certaines victimes du 13 novembre ont perdu des proches à Nice

“C’est un peu une confirmation de l’horreur.” Huit mois après les attentats de Paris et Saint-Denis, certaines victimes du 13 novembre “ont perdu des proches” sur la promenade des Anglais dans l’attaque de jeudi, confie Caroline Langlade, la vice-présidente de l’association Life for Paris, qui compte 700 membres. “On est solidaires. On va essayer d’être à la hauteur pour aider” les victimes de Nice, lance cette ancienne otage du Bataclan.

14 h 37 – Hollande : “Nous savons que nous n’en avons pas terminé” avec le terrorisme

Le président François Hollande a averti vendredi à Nice que la France n’en avait “pas terminé” avec le terrorisme alors qu’il s’exprimait devant une centaine de membres des forces de sécurité intervenus lors de l’attentat de jeudi soir à Nice. “Nous savons que nous n’en avons pas terminé” avec le terrorisme, a déclaré le chef de l’État au palais préfectoral de la ville, soulignant que “c’est terrible de le dire au moment où il y a cette terrible tragédie”.

14 h 37 – Le conducteur du camion aurait prétendu devoir livrer des glaces

Selon les informations de M6, Mohamed Lahouaiej, qui a foncé jeudi soir dans la foule réunie pour le feu d’artifice du 14 Juillet, aurait accédé à la promenade des Anglais en prétendant devoir y livrer des glaces.

14 h 35 – Mohamed Lahouaiej était père de trois enfants

Le terroriste présumé de Nice était marié et père de trois enfants, ont indiqué des sources sécuritaires à l’agence de presse Reuters. D’après ces sources, Mohamed Lahouaiej était originaire de la ville tunisienne de Msaken, située à 10 kilomètres de la cité côtière de Sousse, et n’y était pas retourné depuis quatre ans.

14 h 31 – 30 000 personnes étaient sur la promenade des Anglais jeudi soir

Selon la mairie de Nice, 30 000 personnes célébraient le 14 Juillet sur la promenade des Anglais jeudi soir. Un camion blanc de 19 tonnes, loué quelques jours plus tôt à Saint-Laurent-du-Var, a foncé dans la foule, écrasant sur une distance de deux kilomètres les personnes qui se trouvaient sur son chemin, dont plusieurs enfants.

14 h 23 – Le PS annonce un “rassemblement de solidarité”

Le Parti socialiste organisera suite à l’attentat de Nice un “rassemblement de solidarité” lundi midi au siège du parti, suivi d’un bureau national extraordinaire auquel le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve est convié, a indiqué le parti vendredi dans un communiqué.

Ce rassemblement aura lieu lundi à  midi au siège du parti, rue de Solférino. “Il débutera par un hommage du premier secrétaire (Jean-Christophe Cambadélis), puis par une minute de silence”, a précisé le Parti socialiste. “Ce rassemblement sera suivi d’un bureau national extraordinaire, auquel a été convié Bernard Cazeneuve”, selon ce communiqué.

13 h 48 – François Hollande auprès des blessés

Le chef de l’État est arrivé peu avant 14 heures à l’hôpital Pasteur 2 de Nice. Il s’est immédiatement rendu au chevet des blessés et a échangé avec les personnels de santé qui les soignent.

13 h 18 – Un motard a essayé de stopper le camion

Un motard a tenté d’arrêter le camion qui s’est précipité sur la foule jeudi soir à Nice lors de l’attentat en cherchant à ouvrir la portière du véhicule qui roulait à faible allure sur la promenade des Anglais, selon le récit d’un journaliste allemand indépendant, Richard Gutjahr.

“J’ai vu les gens qui étaient en train de célébrer le 14 Juillet, puis tout à coup un camion a roulé en direction de la foule”, a-t-il raconté à l’Agence France-Presse. “Il conduisait très lentement, c’est ce qui était étonnant. Il a été suivi par un motard qui roulait derrière lui et le motard a essayé de le dépasser et a même essayé d’ouvrir la portière côté conducteur du camion”, a expliqué Richard Gutjahr qui a également tourné une vidéo avec son smartphone, utilisée par la chaîne publique allemande ARD. “Mais il a chuté et il est passé sous les roues du camion”, a-t-il expliqué. “J’ai aussi vu deux policiers tirer sur le camion”, a précisé le témoin. “Et là, le chauffeur du camion a mis les gaz, le camion a roulé vite, il a accéléré et il a foncé dans la foule en zigzag. Ensuite, il y a eu 15 à 20 secondes de tirs de plusieurs armes”, a-t-il poursuivi. Ce dont il a été témoin a duré en tout “soixante secondes, pas plus, du début à la fin”, a-t-il conclu, précisant être ensuite descendu dans la rue. Il a alors vu la panique s’emparer des gens et 12 corps à terre.

12 h 44 – Deux Américains parmi les victimes

Deux Américains ont été tués dans l’attentat de Nice, selon le porte-parole du secrétariat d’État américain John Kirby. Selon le quotidien texan American-Statesman, les deux victimes sont Sean Copeland, 51 ans, et son fils Brodie, 11 ans, qui passaient des vacances en famille à Nice après avoir visité Pampelune et Barcelone en Espagne.

12 h 40 – François Hollande est arrivé à Nice

Le chef de l’État, arrivé sur place à 12 h 20, doit assister à un briefing au Centre opérationnel départemental (COD) des Alpes-Maritimes, installé à la préfecture des Alpes-Maritimes, avant de se rendre au Centre hospitalier universitaire Pasteur puis de faire une halte dans des locaux préfectoraux pour rencontrer les services de sécurité et de secours intervenus lors de l’attentat.

Manuel Valls était arrivé à Nice quelques minutes avant le chef de l’État. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est lui arrivé à Nice dans la nuit de jeudi à vendredi.

12 h 29 – Un sinistre record

Selon la chaîne CNN, l’attaque de Nice serait l’attentat perpétré par un homme seul ayant causé le plus grand nombre de victimes. Le précédent record avait été atteint par Anders Breivik qui avait tué 77 personnes en Norvège, le 22 juillet 2011.

12 h 21 – Le monde du sport rend hommage aux victimes

Le monde du sport s’est uni d’une seule et même voix pour rendre hommage aux victimes. Sur les réseaux sociaux, de nombreux sportifs, français et étrangers, expriment leur peine et leur soutien à la France.

12 h 20 – La Tunisie “condamne fortement l’attaque terroriste lâche” commise par un Franco-Tunisien

La Tunisie “condamne fortement l’attaque terroriste lâche” commise par un Franco-Tunisien à Nice. Le président tunisien Béji Caïd Essebsi, dont le pays est également frappé par le fléau du terrorisme, appelle à la “solidarité” dans la lutte contre le terrorisme.

12 h 15 – Au moins une cinquantaine d’enfants hospitalisés

Une cinquantaine d’enfants ont été hospitalisés à la fondation Lanval, hôpital pédiatrique de Nice, après l’attentat du 14 juillet, et deux d’entre eux y sont morts vendredi matin, a indiqué vendredi la responsable de la communication de l’hôpital.
“À 7 heures, on a constaté deux décès d’enfants” au cours d’interventions chirurgicales, “d’autres sont encore entre la vie et la mort”, a précisé la responsable de la communication Stéphanie Simpson. Un adulte, qui avait également été admis à la fondation Lanval, est également décédé, a précisé Mme Simpson.
La fondation, seul établissement de la région spécialisé dans les urgences pédiatriques, a déclenché, jeudi à 23 heures, le plan Blanc, qui a été levé vendredi matin. “Beaucoup de médecins sont venus en renfort très très rapidement. Au niveau logistique, tout a très bien fonctionné à l’hôpital”, a indiqué la responsable de la communication. “On a traité toutes les détresses vitales rapidement, on a eu le soutien d’autres établissements”, a dit Mme Simpson. “Les adultes ont été transférés à l’hôpital Pasteur. Pour libérer des lits et accueillir d’autres blessés graves, on a rappelé des familles dont les enfants devaient sortir ce matin pour qu’ils viennent les chercher dans la nuit”, a dit Mme Simpson. La fondation “avait fait plusieurs exercices avant l’Euro 2016…, on était préparés. Tout le monde est venu en renfort”, a précisé la responsable de la communication.

12 h 12 – Le tourisme français une nouvelle fois durement frappé

En s’attaquant à Nice et à sa célèbre promenade des Anglais, destination mondialement connue et prisée des riches voyageurs, qui plus est le jour de la fête nationale, l’attentat de Nice frappe une nouvelle fois durement le tourisme français, qui peinait déjà à se remettre des attaques sur Paris en 2015. Le secteur, qui représente 7 % du PIB du pays et deux millions d’emplois directs et indirects, était déjà mal en point. Mercredi, à l’occasion du premier “comité d’urgence économique” dédié au tourisme, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, avait appelé à une “mobilisation générale” pour que la France “demeure” la première destination touristique mondiale.

12 h 09 – La sécurité renforcée sur le Tour de France

Le dispositif de sécurité a été renforcé sur la 13e étape du Tour de France, vendredi, entre Bourg-Saint-Andéol et la Caverne du Pont-d’Arc après l’attentat de Nice. Quelque 600 membres des forces de l’ordre sont mobilisés sur cette étape contre-la-montre.

11 h 51 – De nombreux enfants parmi les victimes

Un homme arrivé très tôt sur les lieux du drame témoigne : “Il y aura plusieurs dizaines d’enfants et d’adolescents parmi les victimes. Ce sont eux qui ont été les principales cibles du conducteur du camion. J’ai vu un père sangloter à côté de sa fille demembrée par la violence du choc.”

11 h 46 – Hollande attendu à la préfecture et au centre hospitalier de Nice

François Hollande est attendu vendredi vers midi à Nice, pour une visite qui le conduira notamment à la préfecture puis à l’hôpital Pasteur, a-t-on appris auprès de l’Élysée. Le chef de l’État doit assister à un briefing au Centre opérationnel départemental (COD) des Alpes-Maritimes, installé à la préfecture des Alpes-Maritimes, où il doit également visionner des images de vidéosurveillance. Accompagné du Premier ministre Manuel Valls et du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, il se rendra ensuite au Centre hospitalier universitaire Pasteur pour s’entretenir avec les services mobilisés dans la nuit de jeudi à vendredi. Avant de repartir vers Paris, François Hollande fera une nouvelle halte dans des locaux préfectoraux pour rencontrer les services de sécurité et de secours intervenus lors de l’attentat.

11 h 42 – Pour la Conférence des évêques de France, “l’unité est supérieure à la division”

Dans un communiqué, la Conférence des évêques de France et Mgr Pontier, archevêque de Marseille et président de la CEF, invitent tous les catholiques de France à prier spécialement pour les victimes et leurs proches lors des messes de ce dimanche 17 juillet. “Cette tragédie vient s’ajouter à la triste liste d’actes terroristes qui endeuillent notre pays et d’autres pays dans le monde depuis de nombreux mois. Quel qu’en soit le motif, cette barbarie est inacceptable, intolérable. Notre pays a été meurtri alors qu’il vivait un moment d’union nationale. Plus que jamais, la solidarité nationale doit être plus forte que le terrorisme. Dans la douleur du jour, il nous faut garder la certitude que l’unité est supérieure à la division.”

11 h 38 – Un “bureau politique spécial” lundi 18 juillet à midi

Selon nos informations, Éric Schahl, conseiller de Nicolas Sarkozy chargé de gérer notamment les relations avec les élus, vient d’adresser à 11 h 30 un SMS à tous les membres du bureau politique des Républicains pour les convoquer à un “bureau politique spécial” lundi 18 juillet à midi.

 11 h 35 – Valéry Giscard d’Estaing : “Je suis profondément bouleversé par cet acte abominable”

Valéry Giscard d’Estaing s’est dit “profondément bouleversé par cet acte abominable le jour de notre fête nationale” : “J’adresse à tous les proches des victimes mes plus affectueuses condoléances”, a déclaré l’ancien chef de l’État.

11 h 30 – Le conducteur s’apellerait Mohamed Lahouaiej Bouhlel

Selon Nice-Matin, le conducteur du camion qui a foncé sur la foule jeudi soir s’appellerait Mohamed Lahouaiej Bouhlel.

11 h 28 – Le procureur de Paris tiendra une conférence de presse à 17 heures à Nice

Le procureur de la République de Paris, François Molins, tiendra une conférence de presse au palais de justice de Nice à 17 heures, au lendemain de l’attentat qui a fait au moins 84 morts, a annoncé le parquet de Paris.

11 h 27 – Les candidats au don du sang invités à attendre quelques jours

L’Établissement français du sang (EFS) invite vendredi les candidats au don de leur sang à attendre quelques jours, assurant ne pas avoir de besoins urgents après le carnage de Nice. “Le niveau satisfaisant des réserves en produits sanguins a permis de faire face à la situation exceptionnelle de la soirée du 14 au 15 juillet à Nice. Il n’y a pas aujourd’hui de besoins urgents”, déclare l’EFS dans un communiqué, en exprimant sa “compassion” pour les victimes et leurs familles. Il invite cependant les donneurs et les candidats au don “à se présenter dans les prochains jours sur un site de collecte proche de chez eux pour donner leur sang”, rappelant que “la mobilisation doit se faire dans la durée”.

11 h 06 – Un groupe Facebook “Solidarité-Nice”

Le journal local Nice-Matin a mis en place le groupe Facebook Solidarité-Nice pour “chercher des proches, partager un numéro de téléphone, accueillir des gens chez soi”, ou encore obtenir des informations pour procéder à un don de sang.

10 h 59 – Alain Juppé : plus de décisions et de coordination

Pour Alain Juppé, “Il faut déployer davantage d’effectifs sur le terrain, avec nos réserves, améliorer la coordination de notre renseignement, que DGSI et DGSE travaillent plus directement, renforcer le renseignement territorial en y incluant la gendarmerie, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Je rappelle que la commission parlementaire a fait ces propositions. Mettons-les en œuvre, au lieu de faire des déclarations de principes.”

10 h 56 – L’autorité musulmane d’Al-Azhar appelle à l’unité face au “terrorisme”

La plus haute institution de l’islam sunnite en Égypte, Al-Azhar, a condamné vendredi l’attentat à Nice, appelant à l’unité pour “débarrasser le monde du terrorisme”. “Ces attaques terroristes abominables contredisent les enseignements de l’islam”, a-t-elle dit dans un communiqué. “Al-Azhar affirme la nécessité d’unir les efforts pour vaincre le terrorisme.”

10 h 46 – INFO LE POINT.FR

Un commissaire, numéro 2 de la police de l’air et des frontières, fait partie des victimes. Il a été tué sur le coup sous les yeux de sa compagne, elle aussi commissaire à la PJ et la fille de celle-ci.

10 h 42 – INFO LE POINT.FR

Les policiers qui ont abattu le chauffeur du camion ne font pas partie d’une unité prestigieuse. Il s’agit d’agents en tenue, membres de la BST (brigade spécialisée de terrain), c’est-à-dire de simples gardiens de la paix qui étaient chargés de la sécurité lors du feu d’artifice.

10 h 41 – Trois jours de deuil national

Le président de la République a déclaré un deuil national de trois jours les 16,17 et 18 juillet. Les drapeaux sont mis en berne dès aujourd’hui sur les édifices publics.

10 h 39 – Valls : “Nous ne céderons pas”

À l’issue d’un conseil de défense qui s’est tenu à l’Élysée ce matin, Manuel Valls a déclaré que “l’ensemble des services de l’État sont mobilisés pour aider les familles et les accompagner dans ces moments difficiles. La cellule interministérielle de crise a été activée. Le département des Alpes-Maritimes est placé au niveau attentat (le plus haut du plan Vigipirate). La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de l’enquête et le procureur de la République communiquera prochainement sur l’avancée de l’enquête. La cellule interministérielle d’aide aux victimes a été activée. Le dispositif Sentinelle a été réactivé. La réserve opérationnelle (qui est en cours de mobilisation) devrait permettre de disposer dans la durée d’un dispositif de sécurité et de vigilance renforcé”.
Le projet de loi sur la prolongation de 3 mois de l’état d’urgence sera présenté en conseil des ministres mardi prochain pour que le Parlement puisse examiner ce texte mercredi et vendredi prochain. “À la suite de ce conseil de sécurité restreint, nous voulons dire aux Français avec beaucoup de force que nous ne céderons pas. La France va devoir vivre avec le terrorisme. Nous devons faire bloc, faire preuve de sang-froid collectivement. On a voulu atteindre à l’unité de la nation française, la seule réponse de la France sera celle d’une France unie et rassemblée autour de ses valeurs, dans l’esprit du 14 juillet”.

10 h 30 – 54 enfants au moins seraient hospitalisés

Selon Nice-Matin, 54 enfants ont été admis à l’hôpital Lenval depuis jeudi soir.

10 h 27 – Le conducteur du camion était connu des services de police

Selon nos informations, l’auteur des faits n’est jamais passé en prison. Il est toutefois connu des services de police. Son nom figure dans le fichier TAJ (traitement des antécédents judiciaires) à cinq reprises pour : outrage, violence et stupéfiants.

10 h 15 – Le camion loué à Saint-Laurent-du-Var deux jours auparavant

Selon Le Figaro.fr, le suspect avait loué un camion frigorifique deux jours auparavant à Saint-Laurent-du-Var, commune limitrophe de Nice. La location courait sur plusieurs jours.

10 h 09 – Ce que l’on sait sur l’auteur de l’attentat

L’homme qui a lancé un camion sur la foule à Nice le 14 juillet vient d’être formellement identifié par les enquêteurs. C’est un Franco-Tunisien de 31 ans, domicilié à Nice. Mais à ce stade, son nom n’a pas été divulgué pour ne pas compromettre l’avancée de l’enquête et l’établissement d’éventuelles complicités.

10 h 06 – La 13e étape du Tour de France maintenue

La 13e étape du Tour de France a été maintenue, mais son caractère festif est suspendu à la suite de l’attentat à Nice, a annoncé vendredi matin son directeur Christian Prudhomme. La caravane publicitaire sera silencieuse sur le parcours du contre-la-montre entre Bourg-Saint-Andéol et la Caverne du Pont-d’Arc et une minute de silence sera observée sur le podium en signe de deuil.

09 h 46 – Éric Ciotti : “Je n’oublierai pas le regard de cette policière qui a intercepté le tueur”

Éric Ciotti a fait part de son horreur au micro d’Europe 1. “Une personne dans la foule a sauté sur le camion pour essayer de l’arrêter, c’est à ce moment-là que les policiers ont pu neutraliser le terroriste”, a raconté Éric Ciotti. “Il a tiré sur les policiers, sans les toucher, et sur la personne qui a tenté de l’intercepter. Je n’oublierai pas le regard de cette policière qui a intercepté le tueur”, a confié le député.

09 h 46 – Hollande et Valls à Nice en fin de matinée

Après le conseil de défense, François Hollande et Manuel Valls se rendront directement à Nice, où ils devraient atterrir vers 11 h 30. Ils y seront accueillis sur le tarmac par Christian Estrosi, qui les accompagnera au centre opérationnel départemental situé à la préfecture des Alpes-Maritimes. La délégation se rendra ensuite au palais préfectoral (place Pierre-Gauthier) avant de rendre visite à des blessés dans un hôpital, selon BFM TV.

09 h 38 – L’application “alerte attentat” n’a pas fonctionné

L’application SAIP “alerte attentat”, qui avait été lancée par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, avant l’Euro 2016 de football afin d’informer en temps réel les populations concernées de l’imminence d’une attaque, a tardé à fonctionner à Nice, hier, au moment où le camion meurtrier dévalait la promenade des Anglais. Ce dispositif aurait dû s’activer dans les quinze minutes qui ont suivi cet attentat, mais il n’en a rien été. Les critiques pleuvent.

09 h 33 – La première vidéo de l’embardée du camion fou

Des vidéastes amateurs ont filmé le camion fou fendre la foule, et ont diffusé les images sur Twitter.

 09 h 30 – Le conducteur du camion est bien le Franco-Tunisien de 31 ans

Selon i>Télé, le chauffeur du camion est bien le Franco-Tunisien de 31 ans dont la carte d’identité a été retrouvée dans le véhicule. Une perquisition est en cours à son domicile.

09 h 29 – Un conseil de défense en cours

Le conseil de défense a débuté à l’Élysée.

09 h 27 – Les députés EELV ne devraient pas voter la prolongation de l’état d’urgence

Les députés écologistes ne devraient pas voter la prolongation de l’état d’urgence demandée par François Hollande après l’attentat de Nice, a déclaré vendredi le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts (EELV), David Cormand.

09 h 25 – Le témoignage de Christian Estrosi

Christian Estrosi était sur la promenade des Anglais jeudi soir pour assister au feu d’artifice du 14 Juillet. Il a témoigné sur France 2 de ce qu’il a vu, mais a aussi fait part de ses interrogations.

09 h 24 – Jean-Marc Ayrault rentre en France

Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a indiqué vendredi à l’AFP qu’il écourtait son séjour en Mongolie après l’attentat de Nice, une “tragédie” qui a suscité “une solidarité spontanée” des dirigeants étrangers présents au sommet Europe-Asie (Asem) d’Oulan-Bator.

09 h 17 – Condamnation unanime des organisations musulmanes

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), la Grande Mosquée de Paris et l’Union des mosquées de France (UMF) ont condamné l’attentat.

08 h 55 – “Il a clairement cherché à faire un maximum de victimes”

Selon une source policière contactée par l’AFP, le poids lourd blanc “a changé de trajet au moins une fois” durant sa course de deux kilomètres. “Il a clairement cherché à faire un maximum de victimes.”

08 h 50 – Des perquisitions en cours au domicile de l’homme dont la carte d’identité a été retrouvée

Selon les premiers éléments recueillis par la police judiciaire, le détenteur de la carte d’identité retrouvée à bord du camion était un Franco-Tunisien âgé de 31 ans, sous contrôle judiciaire depuis le 27 janvier pour “violence” après une bagarre. L’homme habitait dans un quartier de l’Est niçois. Des perquisitions sont en cours à son domicile.

08 h 43 – Réactions indignées dans le monde entier

Après l’attaque qui a fait au moins 80 morts jeudi soir à Nice sur la promenade des Anglais, les réactions se succèdent pour condamner un acte “horrible”.

08 h 43 – Mariano Rajoy présente ses condoléances au peuple français

Le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a présenté vendredi ses condoléances au peuple français après “l’exécrable attentat” commis jeudi soir à Nice.
“Mes condoléances pour les victimes à tout le peuple français”, a déclaré dans un message diffusé sur son compte Twitter Mariano Rajoy. Il a annoncé qu’il ferait des déclarations en lien avec “l’exécrable attentat” vendredi matin, au palais de La Moncloa, siège du gouvernement.

08 h 26 – Le feu d’artifice de Marseille annulé

La ville de Marseille a annoncé ce vendredi matin sur Twitter l’annulation du feu d’artifice prévu vendredi soir dans la ville.

08 h 24 – Le camion avait été loué “il y a quelques jours”

Le camion qui a foncé jeudi soir dans la foule à Nice, tuant 84 personnes lors des célébrations du 14 Juillet, avait été loué “il y a quelques jours” dans le sud-est de la France, a-t-on appris vendredi matin de source policière.

08 h 21 – Quand le patron de la DGSI évoquait le risque des voitures piégées

Il y a deux jours, Patrick Calvar, le patron du renseignement intérieur, s’inquiétait de nouvelles menaces. Tristement prémonitoire.
Lisez notre article.

08 h 15 – Boris Johnson “choqué” et “attristé”

Le nouveau chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson, a fait part de sa tristesse sur Twitter.

08 h 06 – “Des personnes ont fui par la mer”

Éric Ciotti, président du département des Alpes-Maritimes, a raconté sur RTL que “des personnes ont lui par la mer. Une centaine a été repêchée en mer par une navette de sapeurs-pompiers”.

08 h 00 – Une cellule d’information du public

Une cellule d’information du public a été mise en place, au 04 93 72 22 22.

PARTAGER

11 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend honnête les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons comment avec l’état d’urgence sur toute l’étendue de la France de tel drame puisse se produire Par ailleurs nous assistons toujours à des attaques dits terroristes à chaque fois que l’état d’urgence est proche de son terme

    2)Nous disons et rappelons tout le monde sait avec 1brin d’honnêteté même les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’1chose pour des raisons primaires primitives égoïstes partisanes

    *Que ces Alquaïda Aqmi Ansar Eddine Boko Haram Mujao maintenant El Mourabitoune Shebab Salafistes Djihadistes et Consorts maintenant « Combattants du Faux Etat Islamique ou Etat Satanique ou ES» portants les habits les turbans barbe musulmans ne sont que des faux musulmans faux djihadistes Suppôts de Satan des Satan faits humains fidèles et adeptes de Dajal ou de l’Antéchrist

    *qu’en fait ils font partie de la même organisation satanique que ces faux prêtres pasteurs moines rabbins hommes et femmes politiques Suppôts de Satan Satan faits humains fidèles et adeptes de l’Antéchrist

    *que ces Voyous de Fameux Terroristes Faux Djihadistes Faux Islamistes et Consorts et « Combattants du Faux Etat Islamique ou Etat Satanique ou ES» des pauvres individus sans foi ni loi prêts à tuer pour quelques privilèges issus des pays de misère extrêmement pauvres et des voyous des délinquants multirécidivistes des pays occidentaux sont la pure création de certains êtres et groupes d’êtres du Proche et du Moyen Orient d’Europe des Amériques

    3)Nous disons donc et rappelons sinon comment comprendre que des pauvres gens issus de pays de misère ou des voyous des délinquants multi récidivistes des pays occidentaux puissent disposer de tant de ressources en matériels logistiques et en argent

    *Sinon que leurs commanditaires et maitres leur fournissent les matériels la logistique nécessaires leur permettant de commettre leurs forfaits et crimes

    4) Nous disons et rappelons les missions qui les sont assignées par leurs commanditaires et maitres sont de

    *provoquer le choc la guerre entre les vrais musulmans et les vrais chrétiens appelé le « choc des civilisations musulmane et chrétienne ou la 3ème guerre mondiale »

    *ternir l’image de l’Islam tromper détourner certains musulmans et musulmanes de la vraie voie de l’Islam en leur faisant croire que leurs pratiques et agissements sont recommandés par le St Coran Faire interdire à travers le monde tous les signes distinctifs extérieurs des musulmans et musulmanes

    *semer le désordre le chaos dans les vrais pays musulmans ayant des potentialités humaines économiques à devenir de vraies puissances économico politico militaires

    *semer la terreur la violence le chaos en Afrique dans l’objectif d’1 main mise définitive et totale de certaines parties de l’Afrique de par leurs richesses et positions stratégiques tel le cas « du fameux nord Mali » et empêcher certains pays africains dits « noirs » de part le nombre de leur population et leur potentialité économique à devenir des véritables puissances économiques mondiales tel le Nigéria

    5)Nous disons et rappelons aux vrais musulmans et chrétiens la lutte doit consister à traquer non seulement ces miséreux mais surtout ceux qui sont cachés derrière à savoir leurs maitres et commanditaires

  2. M Coco,

    1- Ce n’est pas un communiqué, c’est une description de l’état des lieux…

    2- Qui donne à réfléchir sur ce que nous vivons un peu partout dans le monde!

    3- Puisque penser n’est pas fait pour tout le monde, il faut donner des béquilles larges à certains pour analyser sainement, c’est ce qui est fait ici chronologiquement! Pas pour faire peur…

    4- S’il y a déjà des problèmes ou de la peur à cette étape-ci, il y aura du mal à analyser et et du mal à penser la problématique après…
    C’est vrai, vous avez raison, tout acte commis effectivement par des terroristes au nom de l’Islam, a à voir avec l’Islam, seulement tout acte est à prouvez aussi.

    Raison pour laquelle quand des faits se produisent, il faut savoir se départir du pathos qui est tout fait humain et normal, pour réfléchir “pourquoi”? Se posez des questions ne signifie point bon pas bon, bien pas bien, peur pas peur, islamique ou catholique, mais de penser large, ce à quoi tout le monde peut , même vous si on va loin dans les pronostics…!

    Sinon on vous demandera d’expliquer:
    – Pourquoi un président de la Rép. à 04 du matin désigne affirmativement et définitivement l’auteur des tueries avant la fin des enquêtes? Le tueur lui-même, il ne fut identifié que ce matin à 11h. Pourquoi portent-ils toujours sur eux leurs papiers qui ne se consument jamais dans la fournaise qu’ils allument?
    – Quid des armes chimiques en Iraq? En Syrie? De massacre à Benghazzi? WTC7 dans son intégraité structurale? Pourquoi Kidal, Tessalit?

  3. C’est vraiment regrettable de vivre ces drames.
    Le terrorisme: sa création, son expansion, sa capacité de nuire, son sponsor….
    Comment comprendre tout cela?
    Dupuis le 11 Septembre 2001, on entent chaque jour lutte contre le terrorisme.
    Mais, en réalité chaque jour le terrorisme se développe.
    Est-ce que ces discours antiterrorisme ne sont pas un soutien au terrorisme?
    Sinon, comment comprendre tout ça?
    La lutte contre le terrorisme doit réelle. Les discours antiterrorismes doivent provenir du fond des cœurs. Le double jeu ne sert qu’ à répandre le terrorisme.
    Il n y’a pas de bon terroriste. Mais la politique occidentale fait la différence. Soutien un et condamner l’autre n’est pas une lutte contre le terrorisme mais un jeu d’intérêt.
    Une vraie lutte contre le terrorisme doit être une lutte sérieuse.
    Il est irréfutable que le sérieux manque dans cette lutte, c’est pourquoi les terroristes gagnent du terrain chaque jour.
    Défenseur ici et soutien là bas.
    Une lutte utopique.

  4. Attentat de Nice : un nouveau bilan fait état d’au moins 84 morts
    Par maliweb -15 Juil 2016:

    1- Lieux et recueil d’infos:
    – 14 juillet et feux d’artifices…
    – Nice, Lieu symbolique, promenade des Anglais, région balnéaire, Groupe E de l’Euro + un 1/8 Final,qualifié en ce moment même comme abritant le plus grand contingent de djihadistes revenus de l’Iraq, Syrie…
    – Identification du tueur 11heures après le drame: franco-tunisien de 31 ans, domicilié à Nice, connu de la police pour les delits de droit commun, mais pas des services de renseignements…
    – Daesh pointé du doigt sans revendication, reférence à son message il y a 2 ans…
    – Photo du camion immatriculé 14 juillet ” Horreur sur Nice…”

    2- Mesures: Contrôle des frontiéres
    – Prolongement de 3 mois de l’état d’urgence, qui devait initialement prendre fin le 26 juillet prochain…
    – Opération sentinelle: 10.000 policiers + gendarmes et réservistes…
    – Projet de loi au parlement + Conseil de défense…
    – Renforcement en Syrie, Iraq…
    – Le 14 juillet: Manifestations prévues annulées…
    – Annulation de toutes les autres activités (Bernard Cazeneuve)

    3- Pathos:
    – Déclarationdu président de la République à 4h du matin, qui reconnaît sans ambigueté la main de l’EI…!
    – Extraordinaire résillience de la France et des valeurs démocratiques…
    – France, inspiration pour le monde entier…Les valeurs de la Rép. perdureront…
    – La France affligée, horrifiée, monstruosité, tuer, délibéremment tuer en pleine fête, éplorée, la France forte, combattre le fanatisme, le terrorisme…

    4- Est-elle ciblée la France ? Pourquoi la France est spécialement ciblée? La Belgique et pas le Luxembourg, l’Espagne, l’Italie ou les pays scandinaves?
    – Si l’on considère tout ce qui nous préoccupe aujourd’hui c’est-à-dire les migrations, l’Islam, Daesh, l’EI, il faut penser globalement et il faut penser la séries de tueries de Charlie Hebdo en passant par le Bataclan jusqu’à Bruxelles…

    5- Il y a une phrase de Rousseau très emblèmatique au debut du discours sur l’effondrement et l’origine de l’inégalité parmi les Hommes. Rousseau dit : » Commencons par écarter les faits », assez étonnant que les réactions mondiales puissent se traduire par « Ecartons les faits pour mieux penser ». Seulement il faut laisser l’espace au droit de penser les faits aujourd’hui sans en être interdit, parce qu’on expliquera toujours que le réel n’a pas eu lieu, que les faits n’existent pas et qu’on se trouvera toujours dans la conspiration.

    • Curieux que tu ne dises pas que nulle part il soit écrit qu’au nom de DIEU , on puisse aller apprendre dans un camion école à écraser les gens “HALAL”,et qu’il n’y a donc rien de religieux dans de tels actes …..
      C’est ce que font pourtant les érudits d’Al-Azhar en appelant à l’unité face au terrorisme ,mais toi , comme on imagine que çà te priverait de sujets de dissertation , on comprend que tu ne le fasses pas …………. 🙂 🙂 🙂 🙂

      • Attentat de Nice: UN nouveau bilan fait état d’au moins 84 morts
        Par maliweb -15 Juil 2016

        1- S’il n’ y a pas la confirmation que c’est au nom de Dieu, nul ne pourra l’affirmer, à moins d’être soi-même un charlatan! Ceux à qui on veut et désigne qu’ils affirment être auteurs du crime, ne l’ont pas fait por le moment!

        2- Alors, “les voies du Seigneur sont insondables” diront les catholiques. Mais en attendant il n’ y a rien de curieux, puisqu’on est pas obligé d’être un charlatan, et de préciser au passage que toute religion (monothéiste) est violente, quand elle a les moyens de sa violence. Mais qu’ après, si on se posait aussi des questions, pourquoi a lieu un acte criminel,et parler de ce qui a lieu, cela changerait!

        3- D’où vient exactement le terrorisme? D’un camion, des médias, ou d’un gratouilleur de cabaret qui ne toucherait que deux à trois personnes ou de votre propre analyse!

        4- Le tueur serait franco-tunisien, Nice qui passe soudainement par miracle et comme par enchantement en quelques heures de station balnéaire en gîte abritant le plus grand nombre de djihadistes venus d’Iraq et de Syrie etc… Cela devient trop facile!

        5- Croisez simplement la carte des lieux terroristes et des lieux dits terrorisés et vous concluerez que ce sont des cartes qui coincident. Pourquoi il n’ya pas actuellement d’actes terroristes du genre que nous vivons, en Amérique Latine, dans les pays scandinaves?

  5. La France, sponsor des terroristes ? La terreur, une longue tradition française (8/10)/ 12 Juil 2016 MAËL ALBERCA/ DGSE-3. investigaction.net
    En matière de sabotages et d’homicides, les services secrets français ont déjà fait toute la démonstration de leur savoir-faire. Petit tour d’horizonDepuis les années 1950, la France a utilisé ses services de renseignement pour assassiner des cibles politiques et faire régner la « guerre psychologique » (autrement dit la terreur) en Indochine et en Algérie notamment. Le Service Action (SA) du SDECE[1], puis de la DGSE[2], a été créé pendant la Guerre d’Indochine, et fortement utilisé en Algérie pour éliminer la résistance à coup de sabotages (« opérations arma ») et d’enlèvements ou d’assassinats ciblés (« opération Homo »), y compris de civils pour « faire craquer » la population.L’organisation armée La Main rouge, qui assassina des militants de l’indépendance du Maroc, de l’Algérie et de la Tunisie, était vraisemblablement liée au SDECE et agissait pour le compte de la France qui rechignait à voir ses colonies obtenir leur indépendance. La Main rouge a notamment assassiné le syndicaliste tunisien Farhat Hached le 5 décembre 1952, ainsi que les militants du mouvement national tunisien Hédi Chaker le 13 septembre 1953, Abderrahmen Mami le 13 juillet 1954, puis les frères Taher et Ali Haffouz. L’assassinat à Casablanca du militant pour l’autonomie du Maroc Jacques Lemaigre Dubreuil le 11 juin 1955, a lui aussi été attribué à la Main rouge. De nombreux autres militants pour les indépendances ont été assassinés entre 1950 et 1962. Au cours de la seule année 1960, 135 personnes ont été tuées par le Service Action du SDECE selon Constantin Melnik, qui supervisait à l’époque l’action des services secrets pour le Premier ministre français Michel Debré.Mais ces actions hautement confidentielles ne se font pas sans bavures, et il arrive que des opérations secrètes tombent ainsi dans le domaine public. C’est le cas de l’attentat raté contre le militant indépendantiste algérien Tayeb Boulahrouf à Rome, qui tua accidentellement un enfant de 10 ans[3].
    Un autre exemple : l’assassinat en 1960 à Genève du leader pour l’indépendance du Cameroun, Félix-Roland Moumié. L’agent français chargé d’assassiner Félix Moumié en se faisant passer pour un journaliste lui administra une double dose de poison, et Félix Moumié mourut à Genève le 3 novembre 1960 au lieu de mourir plus tard au Cameroun comme cela était prévu. L’enquête effectuée par la police suisse permit de révéler l’identité de l’assassin : William Bechtel, un réserviste du SDECE, dont le procès déboucha sur un non-lieu le 27 octobre 1980[4].Un dernier exemple, « l’Affaire du Rainbow Warrior » : le 10 juillet 1985, des agents secrets français de la DGSE sabordent le navire de Greenpeace Rainbow Warrior qui visait à protester contre les essais nucléaires français dans le Pacifique, sur les îles polynésiennes de Moruroa et Fangataufa[5]. Cette opération fit un mort, le photographe néerlandais d’origine portugaise Fernando Pereira. N’ayant pas pu évacuer le navire à temps, il était encore à bord lorsqu’a explosé la deuxième mine magnétique placée sur la coque du bateau par les services français. C’est d’ailleurs après la bavure du Rainbow Warrior qu’un groupe spécial sera créé au sein du Service Action de la DGSE : les « Cellules alpha[6] ».
    Aujourd’hui encore, le Service Action de la DGSE agit hors de nos frontières et hors de tout contrôle démocratique.

  6. Quand l’occident avec ses Amnesty, Human Right soutiennent les terroristes au Cameroun pour voler son Cobalt en grande quantité (élément essentiel des batteries), idem au Congo, au Nord Mali (soutien médiatique, financier et armé au MNLA allié à des terroristes d’Aqmi pour détruire l’armée malienne et s’en enorgueillir), au Soudan, en Irak, en Syrie, etc. Quand la logique forcenée est qu’il faut piller les pays faibles coûte que coûte en divisant pour régner, en y créant le désordre, en affaiblissant le pays pour faire main basse sur ses ressources, on fait mine d’être surpris que les mêmes Boko Haram, Daesh, Ben laden que l’on a soutenu pour attaquer les Russes, viennent tuer des dizaines d’innocents occidentaux au Bataclan, Nice, Bruxelles ou ailleurs…

  7. Quelle ignominie de la part de ces écervelés? Quelle honte pour les humains de ce 21ième siècle? Quel comportement éhonté de la part de ces fanatiques indignes d’être humain? Je suis totalement abasourdie par ce évènement inoubliable et gravé à jamais dans le registre de l’histoire de ce monde ici bas.
    NB: Il faut rapidement renforcer encore le système de renseignement, c’est la seule bonne solution contre les interventions de ces fanatiques éhontés.

  8. Quelle ignominie de la part de ces écervelés? Quelle honte pour les humains de ce 21ième siècle? Quel éhonté de la ces fanatiques indignes d’être humain? Je suis totalement abasourdie par ce évènement inoubliable et gravé à jamais dans le registres de l’histoire de ce monde ici bas.
    NB: Il faut rapidement renforcer encore le système de renseignement, c’est la seule bonne solution contre les interventions de ces fanatiques éhontés.

Comments are closed.