Attentats de Bruxelles: ce que révèle l’ordinateur de l’un des terroristes

0
Attentats de Bruxelles: ce que révèle l’ordinateur de l’un des terroristes
Opération de sécurisation de la police belge, le 9 avril 2016 à Etterbeeck, non loin de Bruxelles. REUTERS/Yves Herman

Le parquet fédéral belge confirmait dimanche que la cellule jihadiste basée en Belgique et responsable de l’attentat du 22 mars à Bruxelles, visait initialement Paris. Un fichier trouvé dans l’ordinateur d’Ibrahim el-Bakraoui détaille les cibles retenues par les terroristes.

Les attentats de Bruxelles le 22 mars dernier auraient été préparés dans la précipitationaprès l’arrestation de Salah Abdeslam le 18 mars. C’est ce qu’indiquait dimanche le parquet fédéral belge alors que ce week-end a été marqué par un vaste coup de filet mené par la police à Bruxelles.

Plusieurs suspects clé liés aux attaques de Bruxelles, mais aussi de Paris le 13 novembre 2015, ont été arrêtés, notamment Mohamed Abrini. Il a reconnu être l’homme au chapeau de l’aéroport de Zaventem et précise également que Paris était la cible initiale. Le parquet fédéral a confirmé les déclarations du jihadiste et on dispose ce lundi 11 avril de plus de précisions sur les cibles parisiennes.

En réalité, c’est d’abord l’ordinateur d’Ibrahim el-Bakraoui, trouvé dans une poubelle à proximité du logement d’où sont partis les trois terroristes de l’aéroport de Zaventem, qui a livré ces indications, confirmées par Mohamed Abrini ces jours-ci.

On savait depuis le lendemain des attentats de Bruxelles que cet ordinateur contenait une espèce de testament désespéré de la part de son propriétaire. L’élément nouveau, c’est qu’il contenait aussi un fichier dans lequel les jihadistes échangent avec un commanditaire non identifié en Syrie, en passant en revue de nouvelles cibles toutes en France.

…..Lire la suite sur rfi.fr

SOURCErfi.fr
PARTAGER