Attentats en Somalie : l’ordinateur était piégé

0

Une vidéo de surveillance de l’aéroport de Modagiscio montre l’auteur présumé de l’attentat recevoir un colis avant son embarquement à bord de l’avion.

Les caméras de surveillance de l’aéroport de Modagiscio ont tout enregistré. Elles ont filmé l’auteur présumé de l’attentat du 2 février dernier à bord de l’avion de ligne de la compagnie Daallo Airlines. La vidéo, mise en circulation par les services secrets somaliens le 7 février, le montre échanger avec deux individus dans un salon d’attente de l’aérogare, quelques minutes avant d’embarquer à bord de l’Airbus A321 de la compagnie Daallo Airlines, à bord duquel une explosion a retenti quinze minutes après le décollage.

L’appareil avait été contraint de faire un atterrissage d’urgence, après que la détonation eut crevé le fuselage et créé un trou d’un mètre de largeur dans la carlingue de l’avion. “Des recherches ont confirmé que l’explosion qui avait eu lieu à bord de l’avion de Daallo n’était pas due à un problème technique, mais à une bombe destinée à détruire l’appareil et tuer tous les passagers”, avait déclaré Ali Ahmed Jama, ministre somalien des Transports et de l’Aviation, au lendemain de l’incident. Cette déclaration confirme le témoignage du pilote de l’appareil, Vladimir Vodopivec, un Serbe de 64 ans, qui avait confié au quotidien de Belgrade Blic que les dégâts constatés ne pouvaient avoir été causés que par un “engin explosif”.

Coup de filet à Modagiscio

Les autorités somaliennes affirment avoir arrêté une quinzaine de personnes suspectées d’avoir “été impliquées” dans cet attentat au cours duquel un passager, du nom d’Abdulahi Abdisalam, a été porté disparu jeudi (il a été éjecté de l’avion au moment de la déflagration). 2 autres passagers, sur les 74 (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

SOURCELepoint.fr
PARTAGER