Un avion transportant l’équipe brésilienne de football Chapecoense s’est écrasé en Colombie

1
AFP Chapecoense, ici le 23 novembre dernier face à Palmeiras, avait surpris le football sud-américain en se hissant en finale de la coupe continentale
AFP Chapecoense, ici le 23 novembre dernier face à Palmeiras, avait surpris le football sud-américain en se hissant en finale de la coupe continentale

L’appareil s’est écrasé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union, près de Medellin. Il transportait 72 passagers et neuf membres d’équipage.

INTERNATIONAL – Un avion qui transportait l’équipe brésilienne de football Chapecoense s’est écrasé lundi 28 novembre dans la soirée près de la ville colombienne de Medellin, ont annoncé les autorités aéroportuaires.

 76 passagers sont morts et 5 ont pu être secourus, selon les informations d’une source officielle rapportées par l’AFP. L’aviation civile colombienne fait quant à elle état de 6 survivants, parmi lesquels 3 joueurs, un journaliste et 2 membres d’équipage.

 #AlAire Aerocivil confirma 6 sobrevivientes, 2 tripulantes, 3 jugadores y 1 periodista. @CaracolRadio

“Confirmé. L’avion immatriculé CP2933 transportait l’équipe du @ChapecoenseReal. Apparemment il y a des survivants”, ont écrit sur Twitter les responsables de l’aéroport José Maria Cordova qui dessert Medellin.

Confirmado, la aeronave con matrícula CP2933 * transportaba al equipo @ChapecoenseReal. Al parecer hay sobrevivientes.

Les joueurs de Chapecoense se rendaient à Medellin pour y affronter l’Atletico Nacional dans le match aller de la finale de la Copa Sudamericana. La Confédération de football de la région (Conmebol) a indiqué mardi que la finale de la coupe d’Amérique du Sud était suspendue en raison de l’accident. “Toutes les activités de la confédération sont suspendues jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré la Conmebol.

 L’avion, qui arrivait de Bolivie, transportait 72 passagers et neuf membres d’équipage. Il s’est écrasé à Cerro Gordo, dans la commune de La Union.

Airport authorities state 72 passengers from Chapecoense football team and 9 crew onboard #LMI2933. https://t.co/ayIDZCJVZs pic.twitter.com/HwgVWg5e9w

L’aviation civile colombienne a publié la liste des passagers.

Aerocivil publica el listado de pasajeros del vuelo de Lamia CP 2933 que transportaba delegación deportiva https://t.co/kHymbYbYai pic.twitter.com/3kXwEvV0B0

Les centres médicaux de la région se préparent

“Apparemment, l’avion est tombé en panne sèche”, a indiqué à l’AFP Elkin Ospina, maire de La Ceja, une commune voisine de La Union. D’après lui, les secours sont déjà sur place et les centres médicaux de la région se préparent à recevoir les blessés.

L’Autorité de l’aéronautique civile a indiqué avoir mis en place un poste de commandement unifié à l’aéroport de Medellin pour gérer la situation. L’accès au site du crash, situé à environ 50 km de Medellin, n’est possible que par voie terrestre en raison des “conditions climatiques”, a ajouté l’aéroport.

Un journaliste de la chaîne israélienne Channel 1 a diffusé des photos de ce qui semble être le lieu du drame.

התרסקות טיסה #LMI2933 בקולומביה: לפחות 6 מנוסעי המטוס ניצלו. על המטוס היו 81 נוסעים ואנשי צוות – בהם קבוצת הכדורגל הבריזלאית שאפקואנסה pic.twitter.com/c40iyAJyd1

Le site Telemundo Deportes a par ailleurs diffusé les images Snapchat que les joueurs de Chapecoense ont partagé depuis l’avion avant le crash.

Los #Snapchats que se tomaron los jugadores del @ChapecoenseReal antes de qué ocurriera el accidente. pic.twitter.com/1HO0ixEDSY

Sur Twitter, un journaliste a partagé la photo du footballeur Alan Ruschel évacué sur une civière.

Así llegaba Alan Ruschel al centro de salud donde fue trasladado #Chapecoense pic.twitter.com/BmxB4RNH1h

Sa femme a exprimé sur Instagram son soulagement après avoir appris que son mari figurait parmi les survivants du crash.

“Dieu merci, Alan est à l’hôpital dans un état stable. Nous prions pour tous ceux qui n’ont pas encore été secourus, courage à toutes les familles. La situation est compliquée et difficile. Dieu seul peut nous donner la force. Dieu merci”

Le club Atletico Nacional a exprimé sa “solidarité avec @chapecoensereal suite à l’accident qui est arrivé”, sur son compte Twitter.

Nacional lamenta profundamente y se solidariza con @chapecoensereal por el accidente ocurrido y espera información de las autoridades.

Par huffingtonpost.fr /  29/11/2016 07:25

PARTAGER

1 commentaire

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here