Mitt Romney avait trop de handicaps à surmonter pour gagner

35 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

BOSTON (Reuters) – Mitt Romney a concédé tôt mercredi sa défaite à l’élection présidentielle américaine, appelant démocrates et républicains à tourner le dos aux « affrontements partisans » en ce « moment critique » pour les Etats-Unis.

Dans une ambiance lugubre, l’ancien gouverneur du Massachusetts, qui a pris l’initiative d’appeler Barack Obama au téléphone pour reconnaître sa défaite, a remercié ses partisans venus le soutenir à son QG de Boston.

« J’aurais aimé être capable d’assouvir vos rêves et de conduire notre pays dans une autre direction, mais la nation a choisi un autre dirigeant », a-t-il dit.

En ce « temps de grand défi pour les Etats-Unis », il a également « prié pour que le président réussisse à guider notre nation ». « Dans un moment comme celui-là, nous ne pouvons pas prendre le risque d’affrontements partisans et de postures politiciennes », a-t-il poursuivi.

Investi par le Parti républicain à sa deuxième tentative, après son échec de 2008, Mitt Romney, milliardaire de confession mormone, pensait être en mesure de se frayer un chemin vers la Maison blanche en mettant en avant ses qualités et son expérience de gestionnaire dans un contexte de crise économique et de chômage élevé.

Après une rude campagne pour les primaires, où ses adversaires conservateurs Newt Gingrich et Rick Santorum ont instruit son procès en « modéré du Massachusetts », une quasi-insulte, Mitt Romney s’est progressivement attaché le soutien du Grand Old Party.

Au terme d’un été maussade marqué par quelques dérapages verbaux – son fameux « Je n’ai pas à me soucier de ces gens » en allusion aux 47% d’Américains ne payant pas d’impôts sur le revenu -, et une glissade dans les sondages, il a même ranimé la flamme en sortant grand vainqueur, le 3 octobre et devant 75 millions de téléspectateurs, du premier des trois débats organisés entre les deux prétendants à la fonction suprême.

De l’avis d’un de ses proches conseillers, Stuart Stevens, il est resté convaincu durant toute la campagne que la force de son message économique l’emporterait sur tout le reste, ses gaffes, les divisions nées des primaires républicaines, ses changements d’avis, le charisme et la cote de popularité de son adversaire.

DEUX HEURES DE SILENCE

Willard Mitt Romney, 65 ans, n’était-il pas en effet ce fin connaisseur du monde de l’entreprise qui a sauvé les Jeux olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City ? Dans son programme, dans ses discours, il promettait de remettre en route l’entreprise Amérique et de créer douze millions d’emplois.

Mais Romney, dont la fortune personnelle estimée entre 190 et 250 millions de dollars fait l’un des candidats les plus fortunés à avoir brigué la présidence, n’est pas parvenu à remporter les « Swing States » cruciaux de Virginie et de l’Ohio.

La campagne présidentielle la plus chère de l’histoire politique des Etats-Unis et parmi les plus âpres ne s’est pas achevée sans une certaine confusion.

Lorsque les réseaux de télévision ont déclaré Obama vainqueur de l’Ohio par une marge réduite, certains se sont demandés si l’équipe de campagne de Mitt Romney n’allait pas engager un recours.

Après l’annonce par les chaînes américaines de la réélection du président démocrate, le candidat républicain lui-même a laissé passer deux heures avant d’admettre sa défaite.

Entre-temps, d’autres Etats clefs, dont la Virginie, le Nevada et le Colorado, étaient tombés dans le camp démocrate, et même une remise en cause des résultats dans l’Ohio n’aurait pas modifié la donne.

Vers 01h00 du matin (06h00 GMT), le silence s’est fait lorsque Romney est monté sur l’estrade de la salle de balle de Boston, devant ses partisans et face aux caméras.

VICTIME DES PRIMAIRES RÉPUBLICAINES ?

Dans son discours, il a appelé les élus démocrates et républicains « présents à tous les niveaux de gouvernement » à « faire passer le peuple avant la politique ».

« Je crois en l’Amérique. Je crois en son peuple. Et je me suis porté candidat parce que je suis inquiet pour l’Amérique », a-t-il poursuivi, s’interrompant un court instant sous le coup de l’émotion.

« Cette élection est terminée mais nos principes perdurent et je crois que les principes sur lesquels notre nation a été fondée sont le seul guide vers une économie renaissante et une grandeur renouvelée. »

Au moment où, à quelque 1.500 km plus à l’ouest, Barack Obama retrouvait ses partisans à Chicago, la salle de Boston était pratiquement désertée.

Dans son entourage, des conseillers expliquent que la candidature Romney a été pénalisée par les divisions profondes apparues lors des primaires du Grand Old Party.

Ses rivaux d’alors n’ont pas manqué de pointer les revirements programmatiques ou idéologiques de Mitt Romney, estimant qu’il n’était pas qualifié pour incarner le conservatisme du parti.

Ils notent aussi que le staff d’Obama a été particulièrement habile, reprenant cette thématique – Romney « n’a pas de substance », a dit David Axelrod, le stratège électoral du président démocrate – et imposant très tôt dans la campagne l’idée que Mitt Romney était un « candidat des riches » coupé des préoccupations de la majorité des Américains.

Une image qui colle à la peau de ce fils de la haute société américaine, dont le père, George, fut président d’American Motors Corporation, quatrième compagnie de l’industrie automobile américaine, mais aussi gouverneur du Michigan et rival malheureux de Richard Nixon à la primaire républicaine de 1968.

En 2008, John McCain, le candidat républicain battu par Barack Obama, se présentait en héros de guerre et ancien prisonnier du Vietnam. Pour attester de sa force de caractère, Romney, lui, ne pouvait guère présenter que son expérience de missionnaire dans la France des années 1960.

Et là où, avant lui, Jimmy Carter, Ronald Reagan, Bill Clinton et George W. Bush pouvaient mettre en avant leur bilan de gouverneur d’Etat, il devait passer sous silence la principale réalisation de son mandat à la tête du Massachusetts: une réforme de la santé ressemblant fortement à celle de Barack Obama, honnie par une large partie de l’électorat républicain.

Dans la dernière ligne droite, les ravages de l’ouragan Sandy, qui ont éclipsé un temps la campagne, ont pu aussi desservir sa candidature alors que Barack Obama imposait son statut de « commandant en chef » coordonnant les secours.

« C’était une campagne serrée, très décevante évidemment pour ceux d’entre nous qui avons soutenu le gouverneur Romney », notait mardi soir Bob Grady, un investisseur du Wyoming qui a conseillé Romney et travaillé auparavant pour la présidence de George H. Bush (1988-1992).

Avec Sam Youngman; Marine Pennetier et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

REUTERS – Publié le 

par Scott Malone et Patricia Zengerle

 

35 Réactions à Mitt Romney avait trop de handicaps à surmonter pour gagner

  1. 1FILSDUMALIBA

    Congratulations, and now where Africa part in to that? I’m exited to know and see.

  2. Lasstuss

    ……..sa fille aînée a bien poussé, elle commence à me plaire!!!!!!

  3. ivoiran

    maitenent on vieu voire vote malien avec la partipation de tout le monde même les rebelles :lol: :lol: :lol: :lol:

  4. blanche neige

    d’ici que CMD se prenne pour Obama il n’y a qu’un pas :wink: aprés l’autre ivrogne qui se prend pour de Gaulle :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

    • celui qui se tape blanche neige et sa coco sans armes

      et toi tu prends pour blanche neige espèce de transsexuel minable que tu es …

      obama est un enfoiré menteur incompétent

  5. Rebel

    et pourtant des éditorialistes incompétents nous ont sorti ici même leur bobards, insinuant à peine que le Président Obama devait « se débrouiller sans l’Afrique »… comme si pour être élu président des USA, il avait besoin d’un soutien quelconque d’un continent qui se cherche lui-même. en tout cas bravo à BHO, pour sa ténacité idéologique, mais aussi et surtout pour son sens aigu de l’organisation politique. just thumb up !

    • blanche neige

      salut Rebel ,tu bosses trop qu’on te voit si peu , ou c’est tellement nul que tu viens moins ?(foudkg) :wink:

      • Rebel

        salut FOUDKG !il y a sans doute un peu des deux. le boulot est certainement prenant, mais sans doute que MW aussi manque de punch actuellement… peut-être à cause de la nullité de la politique nationale elle-même par ces temps qui courent… alors tu vois ? :-D

  6. Senti

    Tout cela dénote de l’inculture de la majorité de l’électorat américain.
    Les connaissances de l’électeur moyen américain se limitent aux nouveaux menus de Macdonald, le nombre de terrains de basket et cricket de sa City, et aux noms de quelques Star du show biz dont il rêve de devenir.

    Ventre bourré de cochonnerie, ils sont incapables de situer un pays africain sur Atlas.
    Quand je me dis que ce nigaud s’est fait mener par le bout de nez par le petit Sarko, dans sa démence à voir un gouverneur à Abidjan. Quand je vois la situation en Libye ou en Syrie,…
    Sans même tenir compte de la piteuse situation économique des américains, je me demande ou est le mérite?

    • Rebel

      1. Ventre bourré de cochonnerie, ils sont incapables de situer un pays africain sur Atlas.
      2. [...] je me demande ou est le mérite?

      1. c’est bien simple ! quand l’Afrique comptera dans le monde, ils seront capables de la situer, et même n’importe quelle de ses villes sur quoi que vous vouliez… mais en entendant, c’est bien leur droit d’ignorer ce qui ne compte pas à leur yeux. ce n’est pas un crime, mais une façon de voir les choses. et c’est bien votre problème si cela vous choque. :-D

      2. tout le mérite est d’avoir engrangé des millions de votes de ses concitoyens pour gérer son pays. mais celui qui n’a jamais solliciter de suffrages (même pas dans un poulailler) peut, en effet, le contester témérairement… ce qui est bien facile. sauf qu’il se retrouve finalement bien plus nigaud que celui de ses imaginaires élucubrations… :-P

  7. Kassin

    Élections américaines, détails des résultats par états
    Source: realclearpolitics.com
    **********************

    · PRESIDENT ·
    Obama/Biden 50.3% (303) Romney/Ryan 48.2% (206)Refresh
    7:00PM ET Obama Romney Obama Romney
    Georgia (16) 45.4 53.4 (100%)
    Indiana (11) 43.8 54.3 (100%)
    Kentucky (8) 37.8 60.5 (100%)
    South Carolina (9) 43.7 55.0 (99%)
    Vermont (3) 67.1 31.2 (95%)
    Virginia (13) 50.8 47.8 (100%)
    7:30PM ET Obama Romney Obama Romney
    North Carolina (15) 48.4 50.6 (100%)
    Ohio (18) 50.1 48.2 (100%)
    West Virginia (5) 35.5 62.3 (100%)

    8:00PM ET Obama Romney Obama Romney
    Alabama (9) 38.4 60.7 (100%)
    Connecticut (7) 58.3 40.6 (89%)
    Delaware (3) 58.6 40.0 (100%)
    DC (3) 91.4 7.1 (100%)
    Florida (29) 49.8 49.3 (100%)
    Illinois (20) 57.3 41.1 (100%)
    Maine (4) 56.3 40.3 (76%)
    Maryland (10) 61.2 37.0 (98%)
    Massachusetts (11) 60.9 37.5 (95%)
    Mississippi (6) 43.6 55.4 (99%)
    Missouri (10) 44.3 53.9 (100%)
    New Hampshire (4) 52.1 46.7 (91%)
    New Jersey (14) 57.9 41.0 (99%)
    Oklahoma (7) 33.2 66.8 (100%)
    Pennsylvania (20) 51.9 46.8 (99%)
    Rhode Island (4) 63.1 35.2 (97%)
    Tennessee (11) 39.0 59.5 (99%)

    8:30PM ET Obama Romney Obama Romney
    Arkansas (6) 37.0 60.4 (95%)

    9:00PM ET Obama Romney Obama Romney
    Arizona (11) 43.4 55.0 (100%)
    Colorado (9) 50.7 47.0 (77%)
    Kansas (6) 37.9 59.9 (99%)
    Louisiana (8) 39.8 58.5 (100%)
    Michigan (16) 53.5 45.6 (93%)
    Minnesota (10) 52.8 45.1 (100%)
    Nebraska (5) 37.8 60.5 (100%)
    New Mexico (5) 52.9 43.0 (100%)
    New York (29) 62.7 35.9 (98%)
    North Dakota (3) 38.9 58.7 (100%)
    South Dakota (3) 39.9 57.9 (100%)
    Texas (38) 41.4 57.2 (100%)
    Wisconsin (10) 52.8 46.1 (100%)
    Wyoming (3) 28.0 69.3 (100%)
    10:00PM ET Obama Romney Obama Romney
    Iowa (6) 52.1 46.5 (100%)
    Montana (3) 41.6 55.6 (75%)
    Nevada (6) 52.3 45.7 (98%)
    Utah (6) 24.9 72.7 (100%)
    11:00PM ET Obama Romney Obama Romney
    California (55) 59.1 38.6 (92%)
    Hawaii (4) 70.6 27.8 (100%)
    Idaho (4) 31.5 65.8 (87%)
    Oregon (7) 53.5 43.9 (70%)
    Washington (12) 55.2 42.8 (52%)

    1:00AM ET Obama Romney Obama Romney
    Alaska (3) 41.5 55.0 (99%)

    • blanche neige

      Kassin merci pour tout le mal que tu t’es donné a nous afficher les résultats ……….mais tous les 100% c’est logique puisqu’aux Etats Unis ,le vote n’est pas direct ,mais pour des grands electeurs qui debut decembre vont elire le president . Bizarrerie americaine ,si dans un etat ou Obama ou Romney a simplement une voix de plus que l’autre ,il raffle la mise !! c’est pas du 50-50

      • celui qui se tape blanche neige et sa coco sans armes

        Il était une fois, un minable toubab deugeu qui n’avait plus rien, ni vie familialle, ni vie professionelle et encore moins une vie sociale…
        Toute sa famille l’a abandonné à la maison de retraite des blancs devant un ordinateur…
        Il a donc choisi le reste de temps qui lui reste à vivre dans le merveilleux pays de maliweb construit par afp…
        je comprends pourquoi autant de tueurs en serie et pedofiles chez les blancs…
        :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
        :twisted: :twisted: :twisted: :twisted:

  8. Kassin

    Bravo Obama, vous êtes le meilleur exemple pour la jeunesse africaine.

    Aux mendiants ecervelés qui disent que vous n’avez rien fait pour l’Afrique, je leur dis que vous avez malgré une crise économique d’une violence inouïe, un chômage très élevé aux états-unis (plus de 7 %), une dette publique fédérale colossale, un congrès républicain ne facilitant pas vos actions, vous avez réussi à redonner confiance aux américains, à tendre la main au monde musulman, à respecter les alliés de l’Amerique, à mettre en oeuvre la plupart de vos promesses de campagne de 2008 et à dire la vérité aux africains.

    Vous êtes donc réélu avec brio en remportant les swings states (Floride, le nevada, la Pennsylvanie, Ohio..) mais aussi les états « blancs » tels la Virginie, le Colorado, le Minesota, Iowa, l’état de Washington, l’Oregon, avec beauté et fracas.

    Vous êtes l’un des grands leaders de 2008 a résisté à la crise avec Angela Merkel.

    Bravo jeune premier!

    Aux africains qui par irresponsabilité et opportunisme, veulent par lombrilisme profiter impunément de leurs pays sans jamais se battre pour le bien être reel des africains, je leur dis aide toi l’Afrique Obama t’aidera, mais si l’Afrique ne s’aide pas elle même, 10 Obama ne pourront rien à nos problèmes.

  9. Van Traoré Président de l'A.J.D.CV

    Oh ! à nous les Africains il est temps d’ouvrir à nos yeux.
    La victoire de Barack Obama fait la une des journaux africains. je ne suis pas contre. Les modous modous sénégalais ont été massacrés en Espagne et en Italie, il n’y a pas eu de boom médiatique. Les américains choisissent leur président pour résoudre leurs propres problèmes. Lorsque nous aurons compris cela la suite est facile à deviner. je préfère travailler avec un Mexicain qui fait mon affaire qu’un noir qui qui me noie.

  10. maiga a souma

    voila la beauté de la démocratie. j’ai veillé toute la nuit, pas pour la victoire de obama, mais pour la force et la noblesse du pouvoir magic du peuple, plus proche des républicains que des démocrates.
    ce sont des évènements, je pense, qu’on doit vivre pour oublier le spectal désolant de la démocratie et la mal gouvernance des dirigeants africains. non, le continent ne mérite pas ça. qu’avons-nous encore besoin de l’occident après nous avoir appris à lire et à écrire que de nous assumer que nous avons refusé. c’est triste.
    j’accuse nos dirigeants. l’occident nous a donné le plus instrument de nous assumer: lire et écrire.
    contrairement à beaucoup d’africains, pour moi obama est un americain tout court.

    • blanche neige

      Maiga Souma ,là je ne peux qu’applaudir ton commentaire des deux mains .La question qu’on peut se poser est : est ce que les africains ont envie de s’en sortir ??

  11. Keita78

    Fecitation au President Obana. Courage à Ronney.Seulement Obama à d’autres priorités. Le probleme de l’Afrique c’est les dirigeants. A nous de prendre la conscience.

  12. konaté1

    Bravo OBAMA. Nous disons Obama ou rien… Cette victoire est méritante.
    Nous espérons en retour ta compagnie pour les Maliens!

  13. Sambpu

    Félicitations Obama!Que Dieu t’assiste. :wink:

  14. ApemaMali

    J´espere qu´apres cette lection, les choses vont accelerer au nord de mon pays!!1 Felicitation quand mme Obama.. Tu nous a menti la premiere fois en nous disant que tu veux la paix (avec le prix nobel), jéspere que tu sera ä la hauteur pour cette seconde chance .. Car, de la politique de ton pays, depends celle du monde.

  15. blanche neige

    il y a 4 ans les maliens fetaient la victoire d’Obama parce qu’il etait noir ( faux puisqu’il est metis)…………et puis au fil des années pour les maliens est devenu un enfoiré parce qu’il n’a pas mis le Mali sous perfusion et qu’il est resté le president de l’Amerique !!!………..quels commentaires va t’on lire ici aujourd’hui ?? :wink: :wink:
    BRAVO OBAMA GOOD LUCK TO YOU

    • ApemaMali

      Tu as vu ou les maliens traiter d´Obama d´enfoiré???? Dis ces genres de commentaires des maliens!!! Il faut plutot dire ce que toi tu penses au fond de toi: le detester parce qu´il est noir… Moi, personnelement je ne l´aimais pas je le preferais ä ce bouffon de republicain qui allait certainement nous amener vers une guerre mondiale, et puis avec son arrogance….

      • blanche neige

        Apema Mali , j’ai toujours soutenu Obama déjà en 2007 et encore en 2012 . Il n’est pas noir il est metis comme l’est ma fille ,et meme s’il etait 100% noir je l’ai toujours considéré comme un type bien ,intelligent et honnete !!!
        Mais oui c’est ici meme sur maliweb que j’ai lu des maliens insulter Obama parce qu’il n’avait rien fait pour l’Afrique et que Busch en avait fait plus que lui !!!!!!!! Simplement n’oubliez pas qu’il est president des Etats Unis ,et pas d’une republique bananière africaine :roll: :roll:

        • A vos armes!

          Le mot Metis n’existe pas dans le vocabulaire américain. Vous avez deux choix; White or Black.

        • A vos armes!

          Le mot Metis n’existe pas dans le vocabulaire américain. Vous avez un parent noir, vous etes Noir

  16. alybakoneta

    GOD BLESS YOU MR OBAMA.
    now would you please help my country that is divided in two: on the south we have some cowards of soldiers and the north by some terroristes.And a huge part of the population is seriously suffering.PLEASE DO SOMETHING.

  17. diawoye

    Félicitations du président Obama mérite d’être réélu Je ne dors pas toute la nuit devant la télé et internet suite au travail maintenant

  18. Tres Fache Washington

    Adam
    Thiam,
    Obama a ete reelu sans ton support. Merci

  19. at331776

    CONGRATULATION PRESIDENT OBAMA.WE ARE VERY PROUD OF YOU.

  20. moussa ag

    Obama a frappé Romney comme un tam-tam DJEMBE du pays…PITIPAN … PITIPAN…PANPANAPAN…PANPANAPANPANANPAN!!!!

    Pas sans la contribution des Maliens….

    http://www.flickr.com/photos/79313524@N06/7938672104

    Soldats Ratés et Fous de Dieu…les choses vont changer bientôt….sans oublier les maudits du MNLA qui font tout pour se faire passé pour victime avec l’aide de nos nullards de dirigeants….

    Moussa Ag, qui ne sera pas rapatrié dans le même vol que son frère très fâché simplevision….