Belgique : l’ambassadeur turc convoqué après des propos stigmatisant le mouvement Gülen

0
Mehmet Hakan Olcay
Mehmet Hakan Olcay

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, a qualifié mardi de “totalement inacceptables” des propos tenus par le porte-parole de l’ambassade de Turquie à Bruxelles, qui a affirmé que certaines organisations flamandes soutiennent le mouvement “terroriste” du prédicateur Fethullah Gülen et que le gouvernement flamand entretient de bonnes relations avec les organisations qui lui sont liées.

Le porte-parole de l’ambassade, Veysel Filiz, a affirmé au journal ‘Gazet van Antwerpen’ que le mouvement de M. Gülen, qui vit aux Etats-Unis, entretenait de bonnes relations avec des gouvernement européens. “Et certainement aussi avec le gouvernement flamand et le ministre-président Geert Bourgeois”, a-t-il assuré.

M. Filiz a aussi conseillé aux autorités flamandes d’enquêter sur les flux financiers du mouvement Gülen et des organisations associées en Flandre. “Cela montrera qu’il s’agit de ‘paravents’, des écrans derrière lesquels l’organisation terroriste peut se cacher”, a ajouté le porte-parole.

Tensions turques en Flandre
Ces déclarations ont provoqué l’irritation de M. Bourgeois (N-VA). Il a affirmé à l’agence Belga que les diplomates en poste en Belgique ne devaient pas s’immiscer dans les affaires intérieures. “Il est dès lors totalement inacceptable que le collaborateur d’une ambassade fasse la leçon au gouvernement flamand et à son ministre-président”, a ajouté M. Bourgeois.

Il a aussi dénoncé le fond de ces propos, affirmant ne pas accepter des accusations de soutien à des organisations terroristes. “C’est trop ridicule”, a-t-il dit. M. Bourgeois a ajouté qu’il prendrait contact avec l’ambassadeur de Turquie à Bruxelles pour faire part de son mécontentent face à de telles affirmations.

Le minister-president a réitéré son appel au calme “pour ne pas importer les tensions turques en Flandre”. Les autorités turques accusent M. Gülen, un ancien allié du président Recep Tayyip Erdogan devenu son pire ennemi, d’être l’instigateur de la tentative de coup d’Etat menée dans la nuit de vendredi à samedi.

Sorce: 7sur7.be

PARTAGER