BĂ©nin : des poursuites contre un ancien ministre des finances

0
BĂ©nin : des poursuites contre un ancien ministre des finances

Ils sont visés pour leurs présumées responsabilités et complicités dans des actes de mauvaise gouvernance ayant engendré une perte estimée à 125 milliards de francs CFA lors des campagnes cotonnières de 2013 à 2015.

Selon le gouvernement bĂ©ninois, la gestion de la filière coton durant les trois dernières campagnes sous l’ex-prĂ©sident Boni Yayi a engendrĂ© une perte estimĂ©e Ă  125 milliards de francs CFA.

MalgrĂ© les subventions accordĂ©es par l’Etat, la production a chutĂ© jusqu’Ă  269.000 tonnes lors de la campagne 2015-2016, contre 393.000 tonnes, la campagne prĂ©cĂ©dente.

Un audit organisationnel, technique et financier commanditĂ© par l’actuel gouvernement relève plusieurs irrĂ©gularitĂ©s.

Au nombre de ces insuffisances, on peut citer: la surestimation des besoins d’intrants, des marchĂ©s publics attribuĂ©s de grĂ© Ă  grĂ©, des paiements de commandes non livrĂ©es, des dĂ©penses non justifiĂ©es, des ventes non facturĂ©es et le non-respect des procĂ©dures.

Le gouvernement vient d’ordonner la recherche des responsabilitĂ©s et complicitĂ©s de ces actes de mauvaise gouvernance, au niveau des membres des commissions mises en place par le gouvernement prĂ©cĂ©dent pour gĂ©rer les trois dernières campagnes cotonnières .

Komi KoutchĂ©, le ministre des finances du dernier gouvernement de l’ex-prĂ©sident Boni Yayi, deux dĂ©putĂ©s Ă  l’assemblĂ©e nationale et plusieurs cadres sont citĂ©s.

Sur son compte Facebook, l’ancien ministre des finances a Ă©crit qu’il attend “la signification de la convocation et les chefs d’accusation”.

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here