Burkina Faso: Le Ministère de la Culture Adama Sagnon a démissionné

2
Burkina Faso: Ministère de la Culture : Adama Sagnon a démissionné
Adama Sagnon, Ministère de la Culture du Burkina Faso

Contesté depuis sa nomination à la tête du ministère de la culture et du tourisme, Adama Sagnon a présenté sa lettre de démission ce  25 novembre 2014 au Premier ministre Isaac Zida. Elle a été acceptée.

C’est le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Frédéric Nikiéma, qui a porté l’information aux journalistes sur le coup de midi ce 25 novembre 2014, sur le perron de la Primature.

Adama Sagnon, nommé le 23 novembre dernier et contesté dès le 24 novembre par les acteurs de la culture comme ne connaissant par assez le monde culturel et étant mêlé à l’affaire du journaliste Norbert Zongo, a présenté sa lettre de démission aujourd’hui 25 novembre.

 

« Ayant à l’esprit les hautes missions qui vous sont dévolues, lesquelles mettent le peuple au centre de vos préoccupations, je vous saurais gré d’accepter ma démission au nom de l’intérêt supérieur de la nation, de la cohésion sociale au sein du ministère de la culture et du tourisme, ainsi que de la solidarité gouvernementale»,  a écrit Adama Sagnon au Premier ministre Zida.

« La démission a été acceptée », indique Frédéric Nikiéma.

Quand sera-t-il remplacé et par qui ? La lettre a été reçue ce mardi et le porte-parole du gouvernement a expliqué qu’il faut laisser un peu de temps pour trouver son remplaçant. « Mais ce sera le plus tôt possible », rassure-t-il.

Sur quels critères sera nommé son successeur ? Frédéric Nikiéma affirme que les critères seront ceux de la Charte de la transition.

Il ajoute aussi que les propositions des acteurs culturels, remises ce 25 novembre 2014 au Premier ministre, seront également prises en compte pour la nomination du prochain coordonnateur du département de la culture.

Abdou ZOURE
Burkina24
PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. ‘Au nom de l’interet superieur de la nation, de la cohesion sociale au sein du ministere de la culture et du tourisme, ainsi que de la solidarite gouvernamentale, je vous saurais gre’ d’accepter ma demission,ayant a l’esprit les hautes missions qui vous sont devolues, LESQUELLES METTENT LE PEUPLE (encore LE PEUPLE) AU CENTRE DE VOS PREOCCUPATIONS’.
    Pendant qu’un Malien veut vous laver le dos, VOUS, non seulement vous avancez (et la’ peu importe la forme ou la facon d’avancer), mais VOUS DONNEZ AU MONDE ENTIER UN EXEMPLE DE CE QUE DOIT ETRE UN ‘POLITIQUE’.
    Je (politique) suis choisis pour te (le peuple) servir, tu ne me veux pas, je retourne a mon travail d’antan.
    Sacre’ malien tellement expert qu’il voit le SOIT DISANT VIRUS BURKINABE de chez lui et pendant qu’il DOUTE si son propre organisme a encore du SANG,le monde entier est au Mali pour lui faire UNE PERFUSION SANGINE.Il parait parmis ceux ci il y a meme des DIGNES BURKINABES.
    Regardons nous avant de L’OUVRIR.

Comments are closed.