Burkina-Faso : un militaire annonce la destitution du président

3
Burkina-Faso : un militaire annonce la destitution du président
A la télévision publique burkinabè, un homme portant l’uniforme du RSP est apparu pour annoncer la dissolution des autorités de la transition, le 17 septembre 2015.
Télévision burkinabè

Un militaire burkinabé a annoncé à la télévision la destitution du président de transition Michel Kafando et la dissolution du gouvernement transitoire. Ce militaire en uniforme, qui n’a pas été identifié, a également annoncé la mise en place d’un “conseil national pour la démocratie” chargé d’organiser des élections.

Le président de l’assemblée de transition a immédiatement réagi à cette annonce, dénonçant ce matin un “coup d’État”. L’Union européenne demande quant à elle la “libération immédiate” du président et du chef du gouvernement.

Ce matin, des tirs ont été régulièrement entendus dans la capitale du Burkina Faso Ouagadougou, quadrillée par les militaires de la garde présidentielle qui retiennent en otage le président et le chef du gouvernement au Palais présidentiel depuis hier.

Les militaires du Régiment de sécurité présidentielle (RSP), la garde prétorienne de l’ex-président Blaise Compaoré, chassé du pouvoir par la rue en octobre 2014 après 27 ans au pouvoir, ont notamment mis en place des barrages tout autour de Ouaga2000, le quartier où se trouve le Palais.

 

lefigaro.fr avec agences

 

Source: Le Figaro

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. “…Burkina-Faso : un militaire annonce la destitution du président…”

    Le RSP!

    – 2008 en Guinée, un groupe de militaire putschistes, réuni au sein du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), s’empare du pouvoir, avec comme leader, le capitaine Moussa Dadis Camara, proclamé président de la Guinée…

    – 2012 au Mali on parlait de minuterie de soldats réunis au sein d’un CNRDRE avec à sa tête un certain A. H .Sanogo…

    – 2015 au BFaso on parla d’abord de coup de force, de prise d’otage et finir par un renversement des autorités transitoires par le RSP, réuni peu après en un CND, avec à sa tête le Grl G. Djendéré!

    Au delà des différentes terminologies, il revient de souligner et d’affirmer qu’il s’agit, d’un ou de l’autre cas, ni plus ni moins qu’un coup d’Etat, le point commun à tous ces militaires coiffés de verts ou de rouges!
    L’autre point commun à ces coups d’Etat, ils sont tous regroupés peu après en comité ou conseil promettant des élections conditionnées à la stabilité de la situation…de bonne guère, seulement le scénario Burkinabè laisse un arrière goût d’inachevé qui cache bien de réflexions!

    – Se stabilera-t-elle la situation de ci-peu à Ouaga et à Bobo, où les appels à la résistance de la population croisent la chasse au porte à porte des éléments du RSP derrière ces mêmes populations?

    – Qui se cache réellement derrière ce coup ? L’ancien locataire de Koysam, Blaise, ou certains de ses dignitaires milliardaires de « Taiwan », qui n’avaient pas intérêt à ce que certaines décisions de la transition et après les élections soient mises en application : exclusion de candidats, débat sur le RSP…

    Ce coup de génie pervers du RSP est à qualifier simplement de grand delire de l’heure d’illettrés autoproclamés comme au Mali, en Guinée Conakry, qui ne feront que prédire un avenir de vieux ridicules ! En attendant le monstre RSP a échappé à tout le monde, même à son créateur et erre, volette désormais à la recherche d’âmes sans avoir pourtant pour le moment des ailes accompagnatrices et protectrices à leur pensée…A suivre !

  2. Depuis que la France de François Hollande a “réussi” à exfiltrer Blaise Compaoré qui a ainsi échappé à la justice divine, la révolution burkinabé a pris un goût d’inachevé!Blaise Compaoré de même que ses acolytes (Djibril Bassolé et autres restés au pays et exclus de la course à la présidence) ne vont pas rester les bras croisés! 👿

    • ➡ exfiltre pour services rendus ❗
      ➡ retour du Burkina a la normale des normes franchises francaises ❗
      😆 les francais ont des tirailleurs bien positionnes pour ces coups, destituer et derouter, depuis les penetrations coloniales. DES AGENTS LOCAUX -POLITIQUES ET SURTOUT MILITAIRES ❗

Comments are closed.