Burundi: des cadres du mouvement de l’opposant Agathon Rwasa arrêtés

2
Burundi: des cadres du mouvement de l'opposant Agathon Rwasa arrêtés
Agathon Rwasa, l’un des principaux opposants burundais, se plaint de l’arrestation de plusieurs des militants de son mouvement.
REUTERS/Thomas Mukoya

Ces derniers jours, plusieurs responsables de parti politique se sont plaints de l’arrestation de leurs militants. C’est le cas d’Agathon Rwasa, le chef de l’ex-rébellion FNL. Samedi 27 juin, deux des cadres de son mouvement à Cibitoke ont été arrêtés, leurs familles disent ne pas comprendre pourquoi. Pour l’opposant burundais, ces deux cadres, comme d’autres, sont victimes d’avoir des opinions différentes de celles du parti au pouvoir. Pour le ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, il s’agit de malfaiteurs, de présumés coupables, a-t-il affirmé sans donner plus de précisions sur les charges qui pesaient contre eux.

La police est d’abord passée chez Evangeline Kamaro, que sa famille présente comme la présidente locale de la ligue des femmes du mouvement d’Agathon Rwasa. Attroupement, fouille de la maison et arrestation. Et puis c’est au tour de la maison d’Augustin Burikukiye, le représentant des FNL-Rwasa à Cibitoke.

« Comme on sait que mon grand frère est membre du mouvement d’Agathon Rwasa, ils sont rentrés dans sa maison et ils ont commencé à faire la perquisition », raconte un de ses jeunes frères, qui passe la maison en revue après le passage de la police…..Lire la suite sur rfi.fr

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Messieurs de l’opposition, presentez un candidat unique et soutenez-le, cela vaut mieux que d’envoyer des gens à l’abattoir. La cour constitutionnelle a approuvé la candidature du preseident sortant, rassemblez-vous pour le battre sur le terrrain de la democratie que sur le champ de la bataille. L’histoire recente nous montre que les revolutions colorées (ukraine, printemps arabe, libye, etc.) ne sont que de la poudre aux yeux et les consequences sont graves. A bon entendeur

Comments are closed.